Auto Il est sauvé par l'accélération de sa Tesla Model S

23:09  23 novembre  2016
23:09  23 novembre  2016 Source:   Turbo.fr

Stéphane Guillon : « Qu’a dit Guillon de suffisamment grave pour mériter d’être viré ? »

  Stéphane Guillon : « Qu’a dit Guillon de suffisamment grave pour mériter d’être viré ? » Stéphane Guillon demande à Thierry Ardisson pourquoi il a dû appeler Vincent Bolloré

Liseuse documents eyrolles. Chapitre 4 - L ' accélération de flux IP.

Avantages relatifs aux VE (véhicules électriques). Réservez la vôtre dès aujourd'hui. Vous pouvez réserver dès maintenant et ce règlement est entièrement remboursable. Modifiez le design de votre véhicule à tout moment.

Logo turbo 1280 tesla © Fournis par Turbo.fr Logo turbo 1280 tesla

Tesla, une voiture qui dérange

Jason Hughes est visiblement passé outre les critiques faites à l'Autopilot de Tesla. Il conduit même l'un de ces véhicules tous les jours. Quoi de mieux qu'une jolie berline, propre qui plus est, et dotée de performances assez impressionnantes pour une voiture électrique, surtout en ligne droite ?

Sauvé par sa Model S ?

Cette voiture, récemment sous les feux de la critique, vient peut-être de lui sauver la vie. Comment ? Il le raconte dans une vidéo, sur sa page YouTube. Alors qu'il était arrêté sur la route, pour tourner à gauche à une intersection, il aperçoit une Toyota Prius arriver très vite derrière lui. D'un réflexe, il écrase sa pédale d'accélérateur et fait bondir sa Tesla, qui avale le 0 à 100km/h en l'espace de trois secondes seulement.

Évidemment, on ne sait pas ce qu'il se serait passé s'il n'avait pas démarré en trombe. Peut-être que la voiture qui arrivait derrière lui aurait freiné à temps. Peut-être pas... Une histoire qui démontre tout de même bien les capacités de la Tesla, qui n'a évidemment pas que des défauts.

Automobile : l'électrique moins cher que l'essence en 2024 ? .
D'après une étude, le budget total (achat et entretien) des véhicules à moteur thermique va progressivement perdre son avantage comparatif."D'ici à 2024, le coût total de possession (achat et fonctionnement, NDLR) moyen d'une voiture électrique pourrait égaler celui d'une voiture à essence" affirme le Beuc. Pour le diesel, la convergence interviendrait en 2030. Toujours selon le même rapport, "d'ici à 2030, toutes les motorisations, sauf celles fonctionnant avec des piles à combustible à hydrogène, coûteront moins cher à acquérir et à faire rouler sur quatre ans qu'une voiture à essence de 2015". La cause principale : "la réduction des coûts des motorisations de pointe".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!