Auto Pourquoi les "SUV" Peugeot, Renault, Dacia séduisent les Français

10:50  05 octobre  2017
10:50  05 octobre  2017 Source:   Challenges

Automobile: les groupes français font mieux que le marché en septembre

  Automobile: les groupes français font mieux que le marché en septembre Le marché automobile français a augmenté de 1,09% en septembre, soit une hausse de 3,89% sur neuf mois. La marque Peugeot enregistre la plus forte hausse sur le mois de septembre. L'intégration des immatriculations d'Opel ont gonflé les chiffres de PSA qui affiche une hausse de près de 16% en septembre. Le marché automobile français a bouclé le mois de septembre sur une hausse de 1,09% par rapport à la même période en 2016, poursuivant la tendance observée depuis le début de l'année, selon des statistiques publiées dimanche.

Cette règle est connue de cette chienne, voilà pourquoi elle était sur ses genoux dans la bonne position! Lola Vinci jeune et belle fille française de 23 ans femme a lunette coquine et femme a quéquette se présente pour un casting afin de prendre du plaisir.

Ces faux 4x4 pseudo-baroudeurs séduisent 31% des acheteurs de voitures neuves en France. Le Peugeot 3008 est même devenu le troisième modèle le plus vendu derrière les inamovibles Clio et 208. Voici les raisons de ce succès paradoxal.

Peugeot 3008 © Challenges - N. Meunier Peugeot 3008

Ces faux 4x4 pseudo-baroudeurs séduisent 31% des acheteurs de voitures neuves en France. Le Peugeot 3008 est même devenu le troisième modèle le plus vendu... derrière les inamovibles Clio et 208. Voici les raisons de ce succès paradoxal.

Mais où s’arrêteront-ils ? Ils ? Les « SUV ». Sur les neuf premiers mois de l’année, ces véhicules pseudo-baroudeurs ont dépassé la barre des 30% du marché total en France (31% exactement). Contre 27% il y a un an, selon les chiffres du CCFA (Comité des constructeurs français). En Europe, ces « SUV » pèsent 29% du marché (27% précédemment). Ce formidable engouement se fait au détriment des monospaces (12% en France avec les ludospaces genre Renault Kangoo) et des berlines traditionnelles (50%). Ces prétendus (faux) 4x4 représentaient moins de 10% des ventes de voitures neuves dans l'Hexagone en 2010, contre 20% alors pour les monospaces (et ludospaces) très à la mode et plus de 60% pour les berlines!

Légère hausse du marché automobile français en septembre

  Légère hausse du marché automobile français en septembre La dynamique positive se poursuit, mais les taux de progression ralentissent ...Le marché automobile français a gardé un cap haussier en septembre, a fait savoir ce weekend le Comité des constructeurs automobiles français, même si la dynamique est faible : +1,09% pour les voitures particulières à 170.652 unités. Depuis le 1er janvier, le marché progresse de 3,89% en données brutes. Le CCFA table depuis juillet sur des ventes en hausse de 3 à 4% cette année, alors qu'il attendait au mieux 2% au début du millésime.

ERREUR. RENAULT SYMBOL.

Liseuse documents eyrolles. Chapitre 2 : Pourquoi , quand et comment fait-il faire une analyse de poste ?

Peugeot place deux "SUV" aux avant-postes

emporte un succès remarquable, parvenant au troisième rang du marché tricolore (sur neuf mois) avec 3,3% des ventes globales, juste derrière les petites berlines traditionnelles Renault Clio (5,5%) et Peugeot 208 (4,7%). Le 3008 devance le 2008 (3,3%). Au sein du groupe PSA, la firme au lion arrive donc à placer deux « SUV » dans le quatuor de tête des véhicules les plus populaires sur le marché français. C'est remarquable. Le en perte de vitesse, est septième (3,2%).

Lesdits "SUV" n’ont pas de vocation définie, comme le symbolise leur appellation. Le vocable anglo-saxon "SUV" ne veut en effet rien dire ("véhicules utilitaires sportifs"), traduisant la difficulté des hommes de marketing à définir des modèles qui ne servent précisément pas à grand-chose. Ces lointains descendants des tout-terrains de naguère séduisent paradoxalement une population citadine, qui se donne ainsi l’impression de parader dans les grands espaces. Le  style aventurier pseudo-rustique plaît… dans le béton des villes et banlieues! Ces engins, qui ont l'air de ce qu'ils ne sont pas, sont donc paradoxaux. Tout dans l’apparence. Malgré leur dégaine, la très grande majorité d'entre eux n'ont de fait aucune aptitude à sortir de l'asphalte. 

Légère hausse du marché automobile français en septembre

  Légère hausse du marché automobile français en septembre La dynamique positive se poursuit, mais les taux de progression ralentissentEn septembre, PSA a fait mieux que la moyenne (+2,6%). En intégrant Opel, les ventes bondissent de 15,6%. Renault est moins dynamique, avec une hausse de 0,6% seulement, alimentée par Dacia (+3,5%).

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Ouvrir l’entretien de Hidetaka Ishida – partie 2 (en français ) sous Lignes de

Prix plus élevés que les berlines

Outre l’esthétique jugée virile et flatteuse, les amateurs apprécient une position de conduite haute, donc dominante. Dans nos sociétés hyper-agressives où domine le sentiment d'insécurité, le "SUV" est également ressenti comme plus solide qu'une berline. Développés à partir de berlines, ces "SUV" d'un nouveau genre sont un luxe pas si dispendieux. Ils consomment en effet à peine plus et ne rejettent globalement pas davantage de CO2, malgré un moindre aérodynamisme et un poids légèrement supérieur. Ils arborent également une fonctionnalité supérieure à celle d’une berline, proche d’un monospace. Les constructeurs sont ravis. Vendus un peu plus chers que les modèles classiques dont ils dérivent (2.200 euros de différentiel entre une 208 et une 2008 82 chevaux Active), malgré des coûts sensiblement équivalents, ils génèrent de bien meilleures marges.

Au salon de Francfort en septembre, les "SUV" ont d’ailleurs été les rois de la fête. Une douzaine de nouveaux modèles ont été présentés dans cette catégorie en vogue. Côté français, Renault a présenté en première mondiale son à bas coûts - avec une vraie version 4x4 tout de même -, Citroën la version de série de son petit Outre-Rhin, Volkswagen dévoilait son "SUV" compact dérivé de la Golf, le T-Roc. En très haut de gamme, c'est le Porsche Cayenne III qui tenait la vedette. Le britannique Jaguar se mêle désormais à la bataille des "SUV" compacts de luxe avec le E-Pace. Même les asiatiques étaient présents, avec les petits Hyundai Kona et Kia Stonic coréens, rivaux des Renault Captur ou autres Peugeot 2008. Et, dans un peu plus d'un an, DS commercialisera son petit "SUV" dans la même veine.

Renault: cap vers une croissance organique résolument rentable .
Carlos Ghosn veut que le groupe automobile français vende 40% de voitures en plus en 2022. Cette hypothèse repose sur un plan produit ambitieux conjugué à une couverture géographique que Renault n'a jamais connu jusqu'ici. Le développement de la voiture électrique devrait également être un important levier de croissance pour le groupe. Carlos Ghosn a également donné des gages sur les synergies et les gisements de compétitivité qui devraient permettre à Renault de tripler ses ratios de rentabilité ...Carlos Ghosn veut faire entrer Renault dans une nouvelle phase de son histoire.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/auto/-64549-pourquoi-les-suv-peugeot-renault-dacia-seduisent-les-francais/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!