Culture Google promet de ne pas utiliser l'intelligence artificielle pour des armes

23:40  07 juin  2018
23:40  07 juin  2018 Source:   francetvinfo.fr

Cette agence funéraire veut utiliser l'intelligence artificielle pour faire communiquer avec les défunts

  Cette agence funéraire veut utiliser l'intelligence artificielle pour faire communiquer avec les défunts En Suède, une agence funéraire cherche actuellement des volontaires pour un projet un peu particulier : permettre aux gens de communiquer avec leurs proches récemment décédés. Et c’est un projet tout à fait sérieux, et scientifique, à base d’intelligence artificielle. © Morgan Fromentin, übergizmo (FR) Les scientifiques du projet veulent créer non pas des robots ou des androïdes qui seraient “des copies pleinement conscientes des proches décédés” comme on peut le lire ici ou là dans certains media mais utiliser l’intelligence artificielle dans des algorithmes pour soulager la peine des vivants.

Grâce à l ' intelligence artificielle , la nouvelle application Google News «fait apparaître les actualités qui vous intéressent provenant de sources fiables tout en vous offrant un éventail complet des points de vue sur les événements», a promis le numéro un de Google Sundar Pichai

Grâce à l ' intelligence artificielle , la nouvelle application Google News "fait apparaître les actualités qui vous intéressent provenant de sources fiables tout en vous offrant un éventail complet des points de vue sur les événements", a promis le numéro un de Google Sundar Pichai

  Google promet de ne pas utiliser l'intelligence artificielle pour des armes © Fournis par Francetv info

Le patron de Google, Sundar Pichai, a énoncé une série de principes éthiques sur l'usage de l'intelligence artificielle.

"Aujourd'hui, nous partageons nos principes", écrit le patron de la firme, Sundar Pichai. Jeudi 7 juin, Google a publié(lien en anglais) une série de principes éthiques sur l'usage de l'intelligence artificielle. Dans ce document, le géant du web développe sept objectifs à suivre, mais pas seulement. Google y détaille aussi les pratiques que la société s'interdit. Elle s'est notamment engagé à ce que ses travaux ne servent pas à fabriquer des armes "ou quoi que ce soit qui puisse causer des blessures". Le groupe ajoute toutefois qu'il ne renonce pas à travailler avec l'armée "dans d'autres domaines".

Intelligence artificielle : 24% des Français y sont «réfractaires»

  Intelligence artificielle : 24% des Français y sont «réfractaires» L'Observatoire société et consommation (ObSoCo) publie ce mercredi une étude sur la perception et les usages de «l'IA» par les Français.«Elle va surpasser l'homme», «nous voler les emplois»... L'intelligence artificielle, ou «IA», génère de nombreuses idées reçues. Mais suscite-t-elle pour autant une angoisse croissante chez les Français? Trois quarts d'entre eux ont une vision plutôt positive de cette nouvelle technologie, affirme une étude de l'Observatoire société et consommation (ObSoCo) publiée ce mercredi *.

Bien que les contenus ne soient pas encore publics, Google a confié au Times que la firme prévoyait d’interdire l’utilisation de l ’ intelligence artificielle dans les armes . Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous

Grâce à l ' intelligence artificielle , la nouvelle application Google News "fait apparaître les actualités qui vous intéressent provenant de sources fiables tout en vous offrant un éventail complet des points de vue sur les événements", a promis le numéro un de Google Sundar Pichai

Ces annonces interviennent après un tollé interne sur une collaboration du groupe avec le Pentagone. Il participait en effet au projet "Maven", qui "exploitait des programmes d’intelligence artificielle afin d’analyser des images de drone", explique Le Monde. Après de nombreuses critiques en interne et une pétition "exigeant une 'politique claire affirmant que ni Google ni ses partenaires ne fabriqueront jamais des technologies de guerre'", comme l'explique le journal, Google avait annoncé la fin de ce partenariat.

Carrefour proposera de faire ses courses via Google en 2019 .
Carrefour a annoncé lundi la signature d'un partenariat stratégique en France avec Google qui permettra notamment à ses clients de faire leurs courses par l'intermédiaire de l'assistant vocal ou des enceintes connectées du moteur de recherche américain. Premier distributeur à s'allier à Google dans l'Hexagone, Carrefour proposera aux consommateurs, début 2019, une "nouvelle expérience d'achat, dont l'alimentaire", via l'assistant vocal (disponible sur smartphones), les enceintes connectées comme Google Home ou le futur site Google Shopping, indique le distributeur dans un communiqué.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/culture/-113252-google-promet-de-ne-pas-utiliser-lintelligence-artificielle-pour-des-armes/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!