Culture Sommet de Singapour : Dennis Rodman en larmes sur CNN

14:35  12 juin  2018
14:35  12 juin  2018 Source:   lefigaro.fr

L'ex-basketteur Dennis Rodman à Singapour pour le sommet Trump-Kim

  L'ex-basketteur Dennis Rodman à Singapour pour le sommet Trump-Kim Dennis Rodman, ex-star de la NBA, le championnat nord-américain de basket-ball, qui s'est rendu à plusieurs reprises en Corée du Nord, a annoncé vendredi qu'il serait à Singapour pour le sommet de mardi prochain entre Donald Trump et Kim Jong-un. "J'irai à Singapour pour ce sommet historique. J'apporterai tout le soutien nécessaire à mes amis, Donald Trump et le maréchal Kim Jong-un", a écrit l'ancien basketteur sur Twitter.Aucune réaction n'a pu être obtenue auprès de la Maison blanche et rien n'indique que Rodman sera impliqué d'une manière ou d'une autre dans le sommet.

Présent à Singapour pour le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-Un, l'ex-basketteur a eu du mal à retenir ses larmes lors d'un duplex sur CNN Dennis Rodman a accepté l’invitation avec une certaine candeur. « Si tu es cool et que tu veux boire de la vodka avec moi, c’est bon».

Dennis Rodman n'a pas réussi à retenir ses larmes sur CNN après la poignée de main entre Donald Trump et Kim Jong-un. mots-clés : Kim Jong-un, Donald Trump, États-Unis, Corée du Nord, Sommet de Singapour .

(Vidéo par Dailymotion)

VIDÉO - L’ancien joueur de basket de la NBA et proche du dirigeant nord-coréen n’a pas caché son émotion lors d’un duplex avec un journaliste de la chaîne info américaine.

tvmag © Capture d'écran / CNN tvmag

Une touche d’extravagance au sommet Donald Trump-Kim Jong-un. Mardi, pendant la rencontre entre les dirigeants nord-coréen et américain à Singapour, l’ancienne star du basket américain Dennis Rodman, proche de Kim Jong-Un, s’est invité à l’événement en donnant sa vision de l’issue des discussions sur CNN.

ENCADRE-Dennis Rodman à Singapour pour le sommet USA/Corée

  ENCADRE-Dennis Rodman à Singapour pour le sommet USA/Corée L'ancien joueur de NBA Dennis Rodman est arrivé lundi à Singapour où se tiendra mardi le sommet historique entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump qui vise à lancer la dénucléarisation de la Corée du Nord et sortir le pays communiste de son isolement. "Cela devrait bien se passer, même s'il ne faut pas trop attendre de cette première réunion", a prévenu l'ancien basketteur, invité à plusieurs reprises en Corée du Nord par Kim Jong-un. "Les portes s'ouvrent", a-t-il encore déclaré.Prié de dire la semaine dernière si Rodman avait été invité par la présidence à se rendre à Singapour, Donald Trump avait répondu que non.

Karl Malone vs Dennis Rodman NBA Open Court. 01:52. The Adventures of Kim Jong Un and Dennis Rodman . République de Corée. Royaume-Uni. Singapour .

ETATS-UNIS - Alors que sa présence était évoquée la veille par un média américain, Dennis Rodman l'a lui-même confirmée via son compte Twitter ce vendredi 8 juin: il sera bien à Singapour le 12 juin pour le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-Un.

Kim Jong-Un «essaye de faire avancer son pays... Et Donald Trump va faire du bon boulot», a ainsi asséné l’ex-coéquipier de Michael Jordan aux Chicago Bulls, très ému, sur la chaîne d’information américaine, coiffé d’une casquette rouge arborant le slogan de campagne de Donald Trump «Make America great again» (Rendre sa grandeur à l’Amérique). L’ex-basketteur de la NBA était interrogé au même titre que des experts du nucléaire nord-coréen, en direct de Singapour, où il est arrivé la veille au soir.

MSN suggère: L'incroyable vie de luxe de Kim Jong-un

Kim «est comme un grand enfant, bien qu’il soit petit» et «je pense que Donald Trump comprend que les Nord-Coréens ont un coeur, une âme, du charisme et s’aiment les uns les autres», a-t-il ajouté. «Je ne fais pas ça pour l’argent, je n’ai jamais commencé cela pour l’argent», a-t-il dit, confiant dans le fait de pouvoir voir Kim Jong-Un, son «ami pour la vie» et grand fan de basket, avant son envol pour Pyongyang. Depuis l’arrivée au pouvoir du leader nord-coréen, l’ancien sportif s’est rendu cinq fois dans cette ville.

La Maison-Blanche a pris soin de préciser que si Dennis Rodman était «formidable» sur un terrain de basket, il n’aurait pas sa place dans les négociations. Entre l’imitateur de Kim Jong-Un, Howard X, qui a lui aussi fait le déplacement à Singapour, et la balade nocturne impromptue du leader nord-coréen lundi soir dans des lieux touristiques de Singapour, le côté «off» du sommet s’est mêlé à l’actualité.

Rodman, tee-shirt et moquette .
Casquette rouge «Make America Great Again», haut « Peace starts in Singapour » avec une pub pour une cryptomonnaie utilisée dans le commerce du cannabis, larmes : lors du sommet Trump-Jung-un, l'ex-basketteur Dennis Rodman a encore fait le show. Pas si drôle, en fait. Un gaillard (2,01 m, 100 kgs) en sanglots de joie sur CNN, en direct de Singapour où a lieu la rencontre Trump-Jung-un. Le surémotif à grosses lunettes noires porte une casquette rouge floquée d’un Make America Great Again, tout droit sorti des goodies trumpiens, et un tee-shirt à message bisounours («Peace starts in Singapour») au-dessus duquel figure l’adresse du site de Potcoin, une cryptomonnaie pour les transactions dans le cannabis.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!