Culture Léa Salamé bouscule Manuel Valls dans l'Emission politique (VIDEO)

19:30  06 janvier  2017
19:30  06 janvier  2017 Source:   Télé 2 Semaines

Politique - Primaire à gauche. Peillon, un petit Tours contre Valls

  Politique - Primaire à gauche. Peillon, un petit Tours contre Valls A quoi rêve Vincent Peillon ? Revenu du diable Vauvert, l'ancien ministre de l'Education de François Hollande court maintenant la campagne de la primaire. Avec un seul mot à la bouche : rassembler. Et une cible principale : Manuel Valls. Hier, à Tours, l'homme aux lunettes sages s'arrête en passant près de l'emplacement du Manège, une salle en bois aujourd'hui disparue où s'est tenu en 1920 le congrès qui a vu la gauche éclater entre communistes et socialistes. « La leçon est claire, affirme l'agrégé de philosophie : il n'y aurait pas eu la victoire et les avancées sociales de 1936 s'il n'avait pas été possible, ensuite, de rassembler les gauches.

Regardez toutes les vidéos du Point, et retrouvez les derniers faits d'actualité, les événements politiques et culturels, ainsi que les bandes-annonces. Séjour de rêve dans un hôtel à l'esprit speakeasy, pour vous plonger dans l 'ambiance de la prohibition des années 20 (un cocktail à la main).

VIDEO - City replonge United dans le doute PREMIER LEAGUE

Léa Salamé bouscule Manuel Valls dans l'Emission politique (VIDEO) © Léa Salamé bouscule Manuel Valls dans l'Emission politique (VIDEO) Léa Salamé bouscule Manuel Valls dans l'Emission politique (VIDEO)

Invité de L'Émission politique, ce jeudi 5 janvier sur France 2, Manuel Valls a été mis face à ses contradictions par Léa Salamé qui n'a pas hésité à hausser le ton.

Après avoir reçu Benoit Hamon début décembre, Léa Salamé et David Pujadas accueillaient Manuel Valls ce jeudi soir sur France 2 dans L'Émission politique. Pendant deux heures, l'ancien Premier ministre a déroulé son programme en vue de la primaire socialiste et a débattu tant avec des intervenants anonymes qu'avec des responsables politiques. Mais David Pujadas et Léa Salamé ont également questionné celui qui se présente comme un candidat anti-système sur un point de son programme qui semble en contradiction avec son action lorsqu'il était à la tête du gouvernement.

"Le 49.3 peut être utile", juge Bernard Cazeneuve

  Le Premier ministre prend le contrepied de Manuel Valls, qui souhaite la suppression de cet article permettant de faire passer un texte en force au Parlement.Dans cette interview, Bernard Cazeneuve exprime en revanche des regrets sur la tentative d'inscription dans la Constutution de la déchéance de nationalité. "J'ai le même sentiment que le président de la République", assure-t-il, alors que François Hollande avait regretté le 1er décembre avoir proposé cette mesure après les attentats du 13 novembre 2015.

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89. Jérémy Ferrari vs Manuel Valls : le clash de 1h45 du matin

Page non trouvée. Vous avez manuellement saisi une URL ou utilisé un signet ? Merci de vérifier vos sources ou mettez à jour votre bookmark. Réorientez-vous grâce au plan de site ci-dessous. VIDEO - Léa Salamé enceinte : la grosse bourde de NKM.

Lorsqu'il était le Premier Ministre de François Hollande, Manuel Valls a utilisé à plusieurs reprises le 49-3, cette disposition de la Constitution qui permet au Conseil des Ministres de faire adopter une loi sans avoir à la faire voter par le Parlement. Une sorte de passage en force du gouvernement lorsqu'il n'a pas la majorité des députés derrière lui. Mais Manuel Valls candidat à la présidentielle propose, lui, d'abolir le 49-3. Durant L'émission politique jeudi soir, Léa Salamé a donc demandé à l'homme politique comment il était passé de pro à anti 49-3.

Manuel Valls se lance alors dans une longue explication de sa politique, qui ne plaît pas à Léa Salamé. La journaliste interrompt donc son invité pour lui demander de répondre à sa question. Mais le candidat à la primaire de la gauche continuant sur sa lancée, Léa Salamé finit par s'énerver et hausse le ton : "Mais Manuel Valls, sur le 49-3 ! Vous nous déclinez votre programme, on voudrait savoir ce qui s'est passé. Est-ce que vous pensez que les gens vont zapper et faire ardoise magique en oubliant ce que vous avez fait !" Et alors que Manuel Valls tente de se défendre, Léa Salamé n'hésite pas à contredire et à secouer l'ancien premier ministre.

Nucléaire: Valls veut poursuivre l'objectif de 50% en 2025 .
"Je vous confirme en effet que l'objectif c'est bien 2025 pour passer la part du nucléaire à 50%", a déclaré l'ex-Premier ministre, candidat à la primaire organisée par le Parti socialiste, dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2. "Sur ces questions-là, il faut du temps. Passer de 75 à 50% la part du nucléaire dans la production électrique () il faut du temps, de la stratégie () On ne ferme pas une centrale nucléaire en quelques semaines", Le passage du niveau actuel d'environ 75% à la moitié d'électricité nucléaire dans huit ans implique la fermeture de plusieurs des 58 réacteurs d'EDF actuellement en service.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!