Culture The Voice : Vincent Vinel, grand favori, donne son avis sur le « vol de talents »

16:55  16 avril  2017
16:55  16 avril  2017 Source:   Gala

Nikos Aliagas : un (vieux) clip en grec kitschissime refait surface

  Nikos Aliagas : un (vieux) clip en grec kitschissime refait surface Nikos Aliagas vient de constater que l'expression "un moment de honte est vite passé" après avoir accepté une invitation de Yann Barthès, très heureux de lui montrer un clip tourné il y a 10 ans, qu'il n'assume plus vraiment. La télé n'a plus de secrets pour Nikos Aliagas. En revanche, Nikos Aliagas, lui, a semble-t-il encore des secrets bien gardés Invité par Yann Barthès dans l'émission Quotidien, le présentateur star de TF1, actuellement en pleine saison de The voice, a dû garder son honneur malgré la diffusion d'un clip avait préféré oublier. Le clip en question remonte à 2007 quand Nikos Alia­gas, qui en plus de ses talents de journaliste, présentateur télé, photographe a des talents de chanteur, a sorti un album de reprises inti­tulé Rendez-Vous. Sur ce disque, l'heureux papa d'Agathe (4 ans) d'Andréas (né en octobre dernier) reprenait entre autres Comme d’ha­bi­tude et Ain’t no Sunshine, chan­tés en duo avec de grands noms de la chan­son comme Paul Anka ou encore Murray Head. Mais la chanson sur laquelle Yann Barthès est revenue plus longuement, et notamment sur le clip associé à ce titre, c'est : Zileia Monak­sia. En fait, il s’agit d’une reprise en grec de L’en­vie d’ai­mer, le titre phare de la comé­die musi­cale Les 10 comman­de­ments. Inter­pré­tée en duo avec la chan­teuse grecque Helena Papa­ri­zou, Nikos Aliagas s'est vu légèrement moqué par l'émission aussi bien pour le fond que pour la forme.

Le mode maintenance est actif. Le site sera bientôt disponible.

«J’aurais eu du mal à vivre ce suspense»

Vincent Vinel a une fois encore fait sensa­tion hier soir sur le plateau de The Voice. Quali­fié pour l’épreuve ultime – dernière étape de l’aven­­ture avant les directs – le jeune artiste de 21 ans ne boude pas son plai­sir d’avoir échappé au « vol des talents ».

Les premières « battles » de The Voice ont été diffusées hier soir sur TF1, exaltant près de 5,5 millions de téléspectateurs séduits plus que jamais par le talent des candidats de cette sixième édition. Des face-à-face qui ont intégré une nouvelle règle : le vol des talents permanents. Cette dernière qui permet aux coachs d’avoir vraiment la meilleure équipe possible et de maintenir le suspense jusqu’à la dernière minute.

Vincent Cerutti : "Me séparer d'Hapsatou et Abbie a été un crève-coeur"

  Vincent Cerutti : L'animateur a eu bien du mal à s'envoler pour l'Afrique du sud."Me séparer d'Hapsatou et Abbie, ma fille âgée de 2 mois, durant deux semaines, a été un crève-coeur", s'est-il souvenu. Néanmoins, l'ancien animateur de Danse avec les stars (TF1) a admis que le temps n'a pas été trop long : "Je bossais et je n'ai pas vu le temps passer. J'avoue que, après plus de 70 prime time, j'ai vécu ma plus belle expérience télé...

Samedi soir, le vainqueur de " The Voice ", saison 3, sera désigné par les

Erreur. Opération finie.

De quoi donner des sueurs froides à Camille Esteban, Leman et Claire Gautier qui ont respectivement été sauvés par M. Pokora, Mika et Zazie. Des « talents volés » qui jusqu’à la dernière battle, pouvaient à tout moment céder leur place en cas de nouveau coup de cœur du coach messianique pour un autre candidat.

Une règle éminemment stressante sur laquelle est revenu, pour le site myTF1, le grand favori de cette nouvelle édition, Vincent Vinel : « Je suis assez content de ne pas l’avoir expérimentée ! (rires) Ça va fonctionner car c’est quelque chose de nouveau, ça apporte quelque chose de différent, plus d’émotion. Et de poursuivre,Je me rappelle quand on nous a annoncé la règle. Pour le coup, si je n’avais pas été pris, j’aurais préféré ne pas être volé parce que j’aurais eu du mal à vivre ce suspense. On n’est pas maître de notre destin contrairement aux prestations des auditions à l’aveugle et des battles. C’est un peu comme lors d’un examen, on est dans une salle d’attente et on ne sait pas si on va avoir notre diplôme ou pas ! », a ainsi expliqué celui qui hier soir encore, a enveloppé face à Guylaine, de son immense talent, chaque parole du tube légendaire de Michel Polnareff, Love Me, Please Love Me.

Une règle qui, pour le poulain de Mika, repéré, rappelons-le, par une casteuse de The Voicealors qu’il jouait du piano gare Saint-Lazare, permet aux candidats de se transcender plus encore : « À partir du moment où on met cette nouvelle règle, on n’a aucune envie de la vivre. D’un coup, on a moins envie de se faire voler (rires) ! »

The Voice : M Pokora réagit après les critiques sur la nouvelle règle du vol de talents .
Le coach prend position dans le débatRarement un tel débat est venu perturber l'émission The Voice. Pour la sixième saison du show phare de TF1, les producteurs ont estimé qu'il était temps de modifier un peu les règles afin de pimenter la compétition. Du coup, les quatre membres du jury ont désormais le droit de voler autant de talents éliminés qu'ils le souhaitent durant la phase des battles. Mais attention, une seule place par équipe signifie qu'à chaque fois qu'un coach décide de sauver le candidat éliminé par l'un de ses camarades du jury, il met automatiquement un terme à l'aventure du talent qu'il a sauvé auparavant.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!