Culture Jim Carrey, l'acteur masque un peintre

18:45  10 août  2017
18:45  10 août  2017 Source:   Le Figaro

Jim Carrey : des toiles sur Hollywood

  Jim Carrey : des toiles sur Hollywood Jim Carrey : des toiles sur Hollywood On connaît tous l’acteur hyperactif, excellent comique et superbe acteur de drames. A 55 ans, Jim Carrey a cependant eu envie de dévoiler une autre facette de sa personnalité dans un documentaire court, intitulé I Needed Color.Dans ce petit projet d’environ six minutes, Jim Carrey se révèle en tant que peintre. Grand amateur de peinture, l’acteur a décidé de mettre en pratique ce qu’il admirait sur les toiles des maîtres. Depuis des années, il passe ainsi son temps libre dans un studio de New York.© Fournis par NewswebJe peins beaucoup Dieu.

L'événement ne se trouve plus sur le site. Nous vous suggérons de faire une recherche par mot clé. Vous allez trouver ce que vous cherchez!

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Passionné de peinture, l'acteur comique hollywoodien se réfugie dans les couleurs dès qu'il en a l'occasion. Un documentaire de six minutes dévoile le rapport intime entretenu par «The Mask» et les toiles, et le talent manifeste dont il fait preuve pour les remplir.

figarofr: Un court documentaire dévoile la passion de l'acteur Jim Carrey pour la peinture. © Jim Carrey: I Needed Color/SGG Un court documentaire dévoile la passion de l'acteur Jim Carrey pour la peinture.

La peinture, talent caché de l'interprète formidable du Mask, Jim Carrey. Un documentaire de 6 minutes, intitulé Jim Carrey: I Needed Color, réalisé par le producteur américain David Bushell et publié le 20 juillet dernier sur la plateforme Vimeo, met au grand jour l'autre inclination de l'acteur hollywoodien, pour le pinceau.

Leonardo DiCaprio va se glisser dans la peau de Leonard de Vinci

  Leonardo DiCaprio va se glisser dans la peau de Leonard de Vinci L'acteur oscarisé pour son rôle dans "The Revenant" va incarner le légendaire peintre florentin dans un biopic développé pour les studios Paramount, rapporte Deadline. Le long-métrage sera basé sur l'ouvrage à paraître "Leonardo Da Vinci" de Walter Isaacson, l'auteur américain derrière "Steve Jobs". Ce n'est pas la première fois que Leonardo DiCaprio prêtera ses traits à un personnage célèbre. L'acteur a notamment incarné à l'écran Arthur Rimbaud Le long-métrage sera basé sur l'ouvrage à paraître "Leonardo Da Vinci" de Walter Isaacson, l'auteur américain derrière "Steve Jobs".

Découvrez nos activités sur Agence Okarina.

Le site est temporairement indisponible. Veuillez réessayer ultérieurement. Si vous avez besoin d’aide, appelez le 1 0821 23 62 56.

Rien de comique, cette fois, à cette passion que Jim Carrey confie entretenir depuis 6 ans, à l'origine pour «soigner son cœur brisé»: «Je pense que j'avais besoin des couleurs», avoue-t-il. Pendant que le court-métrage le présente en pleine action dans son atelier, au milieu de ses œuvres, il confie: «La peinture, je ne sais pas ce qu'elle m'apprend, mais elle me libère, du futur, du passé, elle me libère des regrets et des problèmes».

Depuis deux ans, l'acteur de 55 ans vit une période difficile. Il a dû affronter le suicide de son ex-compagne, Cathriona White, le 28 septembre 2015. Depuis, la famille de la défunte l'accuse d'être à l'origine du drame et l'acteur sera jugé pour homicide par imprudence en 2018.

Véhiculer «la pensée du Christ»

Japon : l'acteur qui a le premier représenté Godzilla est mort

  Japon : l'acteur qui a le premier représenté Godzilla est mort Pour incarner Godzilla, Haruo Nakajima portait un costume pesant environ 100 kilos.Haruo Nakajima avait 25 ans quand il a commencé à animer la créature représentant l'horreur atomique déferlant sur Tokyo, dans un film sorti sur les écrans en 1954 et vu par 9,6 millions de spectateurs au Japon. L'accoutrement était si lourd (environ 100 kg) qu'il arrivait à peine à marcher 10 mètres. Malgré maintes difficultés, il a fini par "aimer jouer Godzilla", si bien qu'il l'a incarné dans pas moins de 12 longs-métrages. Le nom Godzilla découle de Gojira, la contraction en japonais des mots "gorilla" et "kujira" (baleine).

Média. D’la bière au ciel Interprète : Jim Corcoran.

Désolé, cette nouvelle a été supprimée. Désolé, cette nouvelle a été supprimée.

L'humoriste et comédien fait également plusieurs fois référence à Jésus, même «s'il ne sait s'il existe et ce qu'il signifie», mais souhaite, avec ses toiles, véhiculer «la pensée du Christ» et faire partager l'idée au spectateur «qu'il vous soigne (...) qu'il vous accepte comme vous êtes».

Le titre de ce court documentaire est en tout cas à propos, tant les toiles et sculptures de Jim Carrey débordent de couleurs et d'énergie. Son talent, sur Twitter, suscite autant l'étonnement que l'admiration de ses fans - la vidéo a été vue près de 3 millions de fois sur Vimeo - à commencer par LeBron James, célébrissime joueur de basket de Cleveland.

«C'est incroyable! Je n'en avais aucune idée moi non plus. Travail inoubliable Jim Carrey! J'aimerais bien voir ton travail en vrai un de ces jours! J'adore l'art!» s'exclame-t-il.

Trois raisons de redécouvrir les chefs d’œuvre de Takeshi Kitano .
Trois merveilleux films du cinéaste japonais ressortent dans des versions restaurées dans nos meilleures salles : «Kids Return», «Hana Bi» et «L’Eté de Kikujiro». Les meilleures scènes de boxe sont dans «Kids Return» Film en partie autobiographique sur deux jeunes adolescents qui ne veulent pas entrer dans le carcan de la vie adulte à la sauce nippone – métro, boulot, boulot -, «Kids Return» offre d’incroyables combats de boxe, d’un réalisme qui fait mal à la mâchoire et aux tempes.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/culture/-55563-jim-carrey-lacteur-masque-un-peintre/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!