Culture Philippe Meyer lance son propre "Esprit public", ultimatum de France Culture

22:05  07 septembre  2017
22:05  07 septembre  2017 Source:   Relaxnews (AFP)

Netflix a créé plusieurs variétés de cannabis inspirées de ses séries cultes

  Netflix a créé plusieurs variétés de cannabis inspirées de ses séries cultes Le géant du streaming a présenté ce week-end sa gamme de variété de cannabis appelée "Netflix Collection", inspirée de ses séries les plus populaires. Le géant du streaming a présenté ce week-end sa gamme de variété de cannabis appelée "Netflix Collection", inspirée de ses séries les plus populaires.

Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture , économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

"L'Esprit public" va revenir dimanche sous forme de podcast animé par son ancien présentateur Philippe Meyer, en parallèle avec la nouvelle formule de l'émission sur France Culture, la radio l'enjoignant de ne pas utiliser ce titre.

Le journaliste compte commencer dimanche à 11H l'enregistrement de ce podcast hebdomadaire sans lien avec France Culture, qui prend la suite du "théâtre d'opinions" qu'il animait sur la radio jusqu'à cet été.

Le même jour et à la même heure, "L'esprit public" doit reprendre sur France Culture, présenté par la journaliste d'Arte Emilie Aubry, a précisé la radio jeudi.

Radio France a précisé à l'AFP qu'elle était "propriétaire depuis 1997 de la marque Esprit public avec un monopole d'exploitation sur ce titre". Le groupe public "met en demeure immédiatement Philippe Meyer de renoncer à l'enregistrement et à la diffusion des Podcasts +L'esprit public de Philippe Meyer+ et de cesser toute communication autour de ce projet entretenant la confusion avec l'émission de Radio France".

Conor McGregor lance sa propre marque de whisky

  Conor McGregor lance sa propre marque de whisky Après sa défaite face à Floyd Mayweather ce samedi 26 août, Conor McGregor n’a cessé de répéter que cette rencontre ultra-médiatique constituait une victoire pour lui. Après sa défaite face à Floyd Mayweather ce samedi 26 août, Conor McGregor n’a cessé de répéter que cette rencontre ultra-médiatique constituait une victoire pour lui. Si l’évènement a rapporté gros financièrement à la star du MMA, l’Irlandais de 29 ans a également bénéficié d’une exposition sans précédent. Lors de la conférence de presse d’après-combat, "The Notorious" a profité de son temps de parole pour faire la promotion de sa propre marque de whisky.

Les communiqués de presse de résultats de Médiamétrie

Le site 118712 subit actuellement une forte affluence. Pour accéder au service veuillez reporter les 4 caractères contenus dans l'image ci-dessous

Philippe Meyer, 69 ans, présentait "L'Esprit public" depuis 1998. Il avait appris en mai la non-reconduction de son émission et la fin de sa collaboration avec Radio France pour fin août 2017.

"Il y avait une émotion considérable lors de l'annonce de l'arrêt de l'émission. L'idée était de répondre à cette émotion par des actes", a déclaré jeudi à l'AFP le journaliste. Affirmant que la radio avait indiqué dans sa lettre de licenciement que l'émission ne serait "pas reconduite", Philippe Meyer estime qu'il peut la reprendre et a pris contact avec son avocat.

Sandrine Treiner, la directrice de France Culture, avait expliqué en mai que le format avait "besoin, comme pour tout rendez-vous, d'être repensé pour les cinq, dix ans qui viennent".

Radio France mise sur de nouvelles voix et un service "sur mesure"

  Radio France mise sur de nouvelles voix et un service De nouvelles voix et un service de radio "sur mesure" : le PDG de Radio France Matthieu Gallet a promis une saison "placée sous le signe de l'innovation" lors de la conférence de rentrée du groupe mercredi. "Radio France est en mouvement", "se repense sans cesse" et "incarne l'indépendance vis-a-vis de tous les pouvoir", s'est félicité Matthieu Gallet, rappelant que les audiences de la saison passée avaient atteint des "records historiques" avec "Radio France est en mouvement", "se repense sans cesse" et "incarne l'indépendance vis-a-vis de tous les pouvoir", s'est félicité Matthieu Gallet, rappelant que les audiences de la saison passée avaient atteint des "records histo

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.

Nous avons le plaisir de vous annoncer que RueduCommerce.com fait à présent partie de Carrefour. Dès aujourd'hui, le site Carrefour Online poursuit son activité sur le site de RueduCommerce.com sur lequel vous retrouverez progressivement l’ensemble de ses produits et services.

"Le débat d'idées avec de la hauteur de vue, de l'esprit critique argumenté et pluraliste, qui est une des marques de +L'Esprit Public+ mais aussi de France Culture, reste évidemment d'actualité", avait dit la directrice de la radio.

Sociologue, producteur et journaliste, Philippe Meyer travaillait à Radio France depuis 1982. Il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages, dont des recueils de chroniques et des essais.

Le journaliste sera entouré pour son podcast de la plupart de ses chroniqueurs habituels, dont la journaliste allemande Michaela Wiegel et l'ancien député européen Jean-Louis Bourlanges, qui avait dû quitter l'émission en raison de son engagement public auprès d'Emmanuel Macron.

Le directeur du think tank Terra Nova, Thierry Pech, et l'éditorialiste du Monde Sylvie Kauffmann restent sur France Culture.

Emilie Aubry sera entourée de l'ensemble des douze intervenants de l'émission, dont l'écrivain Marie Desplechin, la journaliste Christine Ockrent, le dramaturge Wajdi Mouawad et la philosophe Monique Canto-Sperber.

Présentateur Philippe Meyer.© Fournis par AFPRelaxNews Présentateur Philippe Meyer.

Canal Seine-Nord : Xavier Bertrand lance un ultimatum à Edouard Philippe .
Vendredi, le Président du conseil régional promet une «déclaration de guerre» si le gouvernement décide de ne pas lancer les travaux. Pour le canal Seine-Nord, l’appel de Péronne : en ce vendredi après-midi, dans la petite ville de la Somme, le ton est guerrier, et la salle blindée, avec décideurs économiques et élus locaux main dans la main, couleurs politiques oubliées. Xavier Bertrand (LR), président du conseil régional, pose l’ultimatum : «A la mi-octobre, le gouvernement doit nous dire définitivement si c’est oui ou si c’est non. Je n’imagine pas une autre réponse que oui, sinon ce serait une déclaration de guerre à la région des Hauts de France.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!