Culture Penelope et François Fillon ont retrouvé leur manoir dans la Sarthe

17:25  13 septembre  2017
17:25  13 septembre  2017 Source:   Gala

Des routes fermées à clé dans la Sarthe pour laisser bramer le cerf

  Des routes fermées à clé dans la Sarthe pour laisser bramer le cerf Plusieurs routes forestières de la Sarthe ont été fermées temporairement la nuit par des barrières verrouillées afin de permettre aux cerfs de se déplacer sans être importunés pendant la période sensible du brame, a-t-on appris lundi auprès de l'Office national des forêts (ONF). "Naturalistes, observateurs, photographes et curieux en tous genres, restez les plus discrets possible pour ne pas déranger les cerfs, enjoint l'ONF dans un communiqué. Écouter les cerfs bramant ne nécessite pas de les approcher au plus près, encore moins de les poursuivre ou de les éclairer (...).

Site Officiel du château de Fontainebleau : histoire, présentation des circuits, appartements, renseignements pratiques, réservation, tarifs, horaires, conditions d'accès et éléments de confort de visite.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

fillon: 00332231_000021© Prisma Media 00332231_000021

Ce lundi soir, Pascal Lelièvre, le maire de Solesmes dans la Sarthe, a réuni le conseil municipal dont fait partie Penelope Fillon, et ce pour une réunion de rentrée au cours de laquelle la réhabilitation d’un garage dans la commune et l’organisation d’un repas pour les anciens le samedi 11 novembre ont été les principaux dossiers traités.  Après quoi, tous les élus, rejoints par leur conjoint, se sont retrouvés dans un restaurant de cette commune de 1230 habitants.

L’occasion pour nos confrères du Maine Libre de recueillir, avant qu’il ne pousse la porte du Bœuf fermier, les propos de François Fillon. Tout sourire, l’ancien candidat des Républicains à la dernière élection présidentielle a ainsi fait savoir qu’il a passé « une partie de l’été chez moi à Solesmes », avant d’expliquer que « maintenant je vais être appelé à beaucoup voyager, mais je reviendrai régulièrement ici. » Une confidence pour mettre fin aux rumeurs selon lesquelles le couple Fillon quitterait prochainement la Sarthe. Bruit qui court depuis l’entrée de François Fillon en tant qu’associé, le 1er septembre dernier, chez Tikehau Capital, une société de gestion et d’investissement qui gère plus de 10 milliards d’euros d’actifs. Une nouvelle carrière dans la finance sur laquelle l’époux de Penelope Fillon ne s’est pas épanché : « Attendons un peu ! », a-t-il simplement lancé.

La petite phrase (assassine) de Brigitte Macron sur François Fillon

  La petite phrase (assassine) de Brigitte Macron sur François Fillon Aïe

Une erreur est survenue. Merci de nous excuser pour la gene occasionnee.

Désolé, le forum est en maintenance. Revenez plus tard.

De brefs propos à la presse locale pour rassurer les Sarthois de son indéfectible attachement à l’égard de cette terre où il possède rappelons-le, le manoir de Beaucé, un havre de paix de 3000 mètres carrés (dont 1107 habitables) posé sur 13 hectares de terrain. Une déclaration qui fait écho à celle faite, fin 2011, à l’ancien maire de Solesmes, Roger Server, au moment où l’élu sarthois avait décidé de quitter le département pour se présenter à la députation, dans le septième arrondissement de Paris : « Je ne sais plus comment faire pour montrer que je suis attaché à la Sarthe ! Je vais acheter une place au cimetière, comme ça les gens verront bien que suis attaché à Solesmes ! », avait-il déclaré sur le ton de la plaisanterie.

Trois questions sur les dernières révélations dans l'affaire des soupçons de détournements de fonds au Sénat .
Le site Mediapart a publié le témoignage de celui qui se présente comme "le grand prêtre de ces opérations"."Jusqu'en 2014, Michel Talgorn a distribué des chèques en pagaille", décrit Mediapart. Vendredi 22 septembre, le site d'information a publié le témoignage de cet ancien collaborateur du groupe UMP, mis en examen dans l'affaire des soupçons de détournements de fonds au Sénat. "J’exécutais des ordres, j’étais un pousse-cailloux", se défend-il.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!