Culture Superman Lives : pour Nicolas Cage, le projet avorté est "plus puissant" que les autres films

18:35  13 septembre  2017
18:35  13 septembre  2017 Source:   MSN

Nicolas Cage, chasseur de gros gibier dans "Primal"

  Nicolas Cage, chasseur de gros gibier dans L'acteur américain sera la vedette du film indépendant "Primal", dont le tournage débutera en octobre prochain à Porto Rico, révèle The Hollywood Reporter. Il sera dirigé par Nick Powell, un ancien coordinateur de cascade qui a notamment travaillé sur "Resident Evil: Retribution", "X-Men: L'affrontement final" ou encore "La Mémoire dans la peau". Ecrit par Richard Leder ("Les Ombres du passé", "Pour l'amour d'Emily"), le scénario se concentrera sur Frank Walsh, un chasseur, incarné par Nicolas Cage.

L'utilisation de pour faire du spam ou à des fins illégales est interdite.

« Autres villes. « Voir les autres . Viens discuter sur le forum.

Warner Bros.© Warner Bros. Warner Bros.   Superman Lives : pour Nicolas Cage, le projet avorté est © Warner Bros.
Alors qu'il avait failli incarner Superman pour Tim Burton dans les années 90, Nicolas Cage est récemment revenu sur l'adaptation avortée de l'Homme d'Acier, déclarant qu'à son avis, elle était "plus puissante" que n'importe quelle autre.Christopher Reeve, Brandon Routh, Henry Cavill et... Nicolas Cage ?

Eh bien oui ! A la fin des années 90, la liste des acteurs qui ont prêté leurs traits à l'Homme d'Acier a bien failli s'enrichir d'un tout nouveau nom, et d'une inoubliable coupe de cheveux. Après avoir réalisé ses deux Batman, Tim Burton planchait en effet sur Superman Lives, une nouvelle adaptation des aventures du super-héros originaire de Krypton, notamment centrée sur sa mort.

AMC prépare une série sur le mouvement Black Lives Matter

  AMC prépare une série sur le mouvement Black Lives Matter La chaîne AMC a mis en développement une série adaptée du livre de Wesley Lowery intitulé They Can’t Kill Us All: Ferguson, Baltimore, and a New Era in America’s Racial Justice . Selon Deadline , le livre examine la façon dont des décennies de maintien de l'ordre partisan dans les quartiers soumis à la ségrégation ont conduit à l'émergence du mouvement militant Black Lives Matter, clamant entre autres justice pour les morts de Michael Brown, Tamir Rice et Freddie Gray. Produit par Brad Weston et écrite par LaToya Morgan (Turn: Washington's Spies, Parenthood), la série mettra en scène des personnages fictifs plongés dans des événements basés sur de vrais témoignages. Journaliste au Washington Post, Wesley Lowery n'est a priori pas impliqué dans le développement du show adapté de son Prix Pulitzer. Selon Collider, la série super-héroïque Arrow devrait elle aussi avoir un épisode centré sur le mouvement Black Lives Matter et sur la violence policière. Un nouveau défi pour le maire Queen.

Découvrez nos activités sur Agence Okarina.

Erreur dans l'adresse, l'item est inexistant.

Au menu : Nicolas Cage, donc, un costume plus moulant que jamais, l'indémodable cape rouge, et une coiffure à faire pâlir le protagoniste des Ailes de l'enfer lui-même.

Alors qu'un documentaire de Jon Schnepp explorait en 2015 les coulisses du long métrage, Nicolas Cage a récemment déclaré en interview pour Entertainment Weekly que selon lui, cette version de Superman, même si elle n'a finalement jamais vu le jour, était "plus puissante" que n'importe quelle autre :

"Je dirais que le film que Tim et moi aurions fait, dans votre imagination, est bien plus puissant que n’importe quel autre Superman. Je n’ai même pas eu à faire ce film et nous savons tous ce qu’il aurait donné dans votre imagination. C’est LE Superman. C’est LE film. Même si vous ne l’avez jamais vu… c’est LE Superman," a ainsi affirmé l'acteur.

En attendant de retrouver l'Homme d'Acier dans Justice League, sous les traits d'Henri Cavill, (re)découvrez le documentaire consacré à "Superman Lives"...

Une série internationale sur Jeanne d’Arc en préparation .
Alors que Jeannette , réinterprétation de Jeanne d'Arc imaginée par Bruno Dumont vient de sortir sur grand écran, un nouveau projet autour de la figure historique se profile. Dans un communiqué, One World Films (Marc du Pontavice) et Federation Entertainment (Pascal Breton et Lionel Uzan) annoncent le développement d’une série internationale sur Jeanne d’Arc. Le projet est actuellement en cours de développement, avec Alix de Maistre (Pour un Fils), et l’auteur et historien Xavier Kawa-Topor, à l'écriture. "Jeanne d’Arc, c’est l’histoire d’une passion : celle d’une fille de la terre qui grandit aux confins de son pays à feu et à sang, et de Charles, Prince en exil, fils d’un roi fou et d’une reine devenue la catin du palais, indique le communiqué. Enflammée par son imagination et par la passion enfantine qu’elle voue au jeune monarque reclus, Jeanne est convaincue que Charles est la clé de la pacification du pays et qu’il représente le seul espoir de la couronne. Armée de sa détermination insensée et de sa soif d’absolu, Jeanne va marcher vers Charles et lui mettre en tête les rêves les plus fous. Lui dont la faiblesse était de croire qu’il ne pouvait rien. Elle dont la force est de croire qu’elle peut tout. Jeanne va tour à tour s’affranchir de l’autorité du père, des princes et de l’église. Au fil de son combat, sa quête d’absolu va devenir une quête pour la liberté." Héroine de nombreux films et séries, ce nouveau projet autour de Jeanne d'Arc devrait "sonder d’une façon inédite l’une des plus grandes énigmes de l’Histoire : la trajectoire extraordinaire d’une jeune fille qui transgresse toutes les règles de son siècle pour réaliser son idéal, au risque de la tragédie".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!