Culture Incident à l'école du prince George : l'officier de sécurité de Diana fustige l’éducation “normale” du jeune prince

11:40  14 septembre  2017
11:40  14 septembre  2017 Source:   Gala

Vidéo : Le prince George fait sa première rentrée scolaire sans sa mère, Kate Middleton, malade

  Vidéo : Le prince George fait sa première rentrée scolaire sans sa mère, Kate Middleton, malade C’est une étape que les parents ne veulent rater pour rien au monde. Pourtant, Kate Middleton ne sera pas avec son fils, le prince George, pour sa rentrée ce matin. Le petit prince entre, ce jeudi, à l’école Thomas Battersea, dans le quartier de Notting Hill, comme ce devait être le cas. C’est sur le compte Twitter de Kensington Palace qu’on apprend la nouvelle. « Le prince George va ......© Fournis par ElleC’est une étape que les parents ne veulent rater pour rien au monde. Pourtant, Kate Middleton ne sera pas avec son fils, le prince George, pour sa rentrée ce matin.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

JobGabon est le site de l'emploi au Gabon. JobGabon vous conseille en recrutement au Gabon et vous aide dans votre recherche d’emploi au Gabon.

Prince George© Prisma Media Prince George

Ken Wharfe, ancien garde du corps person­nel de Lady Diana, a vive­ment critiqué les failles de sécu­rité et les mesures prises par William d'Angle­terre après la tenta­tive d'intru­sion dans l'école du prince George.

Et si cela avait été un "terroriste" ? D'emblée, Ken Wharfe parle sans langue de bois. Auteur d'une tribune acerbe dans le Mail Online, cet ancien officier de sécurité de Lady Diana a travaillé pendant 16 ans au service de la royauté britannique. Il ne s'est jamais gêné pour critiquer les failles de sécurité lors des soties publiques des membres du royaume ni confier qu'Harry d'Angleterre ferait selon lui un meilleur souverain que son frère William. Revenant sur l'arrestation d'une femme de 40 ans qui a tenté de pénétrer dans l'école du prince George, l'ex-garde du corps a assuré que la situation était "inacceptable" et que les parents du jeune garçon devraient prendre les mesures nécessaires.

Le prince George n'aura aucun traitement de faveur, a promis le directeur de son école

  Le prince George n'aura aucun traitement de faveur, a promis le directeur de son école Un écolier comme les autres

Vous allez être redirigé vers le vendeur du produit sélectionné. Merci de patienter quelques instants Si vous n'êtes pas redirigé, cliquez ici.

Cette page n'est pas visible actuellement.

"Il importe peu de savoir combien de temps est resté une personne dans les locaux. Ce qui est important est de voir jusqu'où elle a réussi à aller. Et personne ne devrait pouvoir avoir accès à cet établissement scolaire. C'est aussi simple que ça" écrit Ken Wharfe. "Supposons que cela ait été un terroriste avec l'intention de tuer ? Il aurait été trop tard" accuse l'homme. L'ancien officier royal parle d'un "rappel à l'ordre" pour tous ceux qui s'occupent aujourd'hui de la sécurité de l'écolier. "George n'a été que cinq jours à l'école et sa sécurité est déjà compromise" explique-t-il.

Avant d'être chargé de la protection de Lady Diana, Ken Wharfe a dû protéger William pour sa rentrée scolaire dans un établissement de Nothing Hill en 1987. "Je sais que le modèle de sécurité que nous avons développé il y a 30 ans est à peu de choses près le même que celui d’aujourd’hui pour ceux qui assurent la protection du prince George. Donc la question est : comment les choses ont-elles pu mal tourner ainsi ?" interroge le spécialiste.

A l’école, le prince George n’aura pas de “meilleur ami”...

  A l’école, le prince George n’aura pas de “meilleur ami”... Le premier jour d'école d'un princePas très rassuré. Ce matin du jeudi 7 septembre, le prince George n’avait pas l’air emballé par sa rentrée. Le petit écolier a franchi le pas de sa nouvelle école, Thomas’s Batter­­sea, tenant fermement la main de son papa le prince William. Kate Middleton n’avait, en revanche, pas pu accompagner son fils, enceinte de son troisième enfant et sévèrement malade depuis le début de la semaine.

Venez vous inscrire sur Unibet et recevez jusqu'à 3 bonus cumulables !

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

"William avait apprécié la discrétion policière qui l'avait accompagné durant ses jours d'école et il voulait la même chose pour son fils. Cela veut dire une absence de garde du corps dans la classe ou d'un officier présent à chaque fois qu'il veut aller faire ses besoins" raconte Ken Wharfe qui s'en prend ensuite frontalement au duc de Cambridge. "Il pourrait y voir des forces de police devant les portes de l'école mais je sais que William mettrait son veto. Il ne veut pas seulement que son fils ait une expérience normale de l'école, mais il le désire aussi pour ses camarades. Ce qui veut dire maintenir une protection très basse" indique-t-il. "Malheureusement, le monde est beaucoup plus dangereux qu'il y a 30 ans" conclut Ken Wharfe, visiblement remonté sur cette question de sécurité.

Crédit photo : Agence / Bestimage

Incident à l’école du prince George : Kate Middleton va rencontrer les parents d'élèves .
De sérieux problèmes de sécuritéL'agitation, une semaine après la rentrée. Il va sans dire que le fils du duc et de la duchesse de Cambridge a un quotidien un peu plus singulier que la moyenne des enfants de son âge. Jeudi dernier, le prince George faisait sa rentrée dans l'une des écoles les plus prestigieuses de Londres : la Thomas's School de Battersea. Souffrante, Kate Middleton n'avait pas pu accompagner son fils mais doit aujourd'hui prendre les devants pour mettre fin à une menace qui plane sur son garçon.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/culture/-61331-incident-a-lecole-du-prince-george-lofficier-de-securite-de-diana-fustige-l-education-normale-du-jeune-prince/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!