Culture Le comédien français Jean Rochefort est décédé à 87 ans

00:15  10 octobre  2017
00:15  10 octobre  2017 Source:   AFP

Jean Rochefort est décédé à 87 ans

  Jean Rochefort est décédé à 87 ans Le comédien Jean Rochefort est mort dans la nuit du dimanche au lundi 9 octobre, a annoncé sa famille à l’AFP.Jean Rochefort, icône des planches et du cinéma français, vient de nous quitter à l'âge de 87 ans. Départ d'un très grand talent comique... pic.twitter.

La biodiversité est -elle quantifiable ?

Cette fiche ne peut être correctement affichée (elle n'existe pas/plus).

Jean Rochefort au festival de Cannes le 13 mai 2009 © Fournis par AFP Jean Rochefort au festival de Cannes le 13 mai 2009

Jean Rochefort, un des acteurs les plus populaires du cinéma français avec la série du "Grand blond" ou "Un éléphant ça trompe énormément", est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à 87 ans, a annoncé sa fille Clémence lundi à l'AFP.

L'acteur, qui avait été hospitalisé en août dernier, est mort dans un établissement parisien, a-t-elle précisé.

Immédiatement reconnaissable à sa voix chaude et ses belles moustaches, Jean Rochefort a tourné près de 150 films, aussi bien de cinéma d'auteur que populaire.

Libertin cynique dans "Que la fête commence" de Bertrand Tavernier, il incarne un flegmatique valet anglais ("Les tribulations d'un chinois en Chine" de Philippe de Broca) comme un père de famille adultérin ("Un Eléphant ça trompe énormément" d'Yves Robert) ou un personnage poignant d'animateur radio solitaire dans "Tandem" de Patrice Leconte.

Sa longue carrière a été couronnée de trois Césars, pour ses rôles dans "Que la fête commence" en 1976, "Le Crabe-Tambour" en 1978, et un César d'honneur en 1999.

Jean-Paul Belmondo, son hommage à Jean Rochefort .
Pour Paris Match, Jean-Paul Belmondo se souvient de son ami l'acteur Jean Rochefort, mort dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 87 ans. Extraits choisis. Jean-Paul Belmondo et Jean Rochefort étaient des amis de toujours, les membres d'une confrérie de joyeux drilles, la fameuse «bande du Conservatoire», qui a écumé les cours du Conservatoire national supérieur d’art dramatique au début des années 50. Jean Rochefort et Bruno Cremer sont les timides de la bande, Jean-Paul Belmondo le fanfaron qui casse vite la baraque et l'institution, Jean-Pierre Marielle, le cow-boy prêt à «flinguer» le malotru.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!