Culture Face à Trump, Neil Young fait front

19:05  06 novembre  2017
19:05  06 novembre  2017 Source:   rollingstone.fr

Le come-back. Un reboot d' « Ace Ventura » est en cours de préparation

  Le come-back. Un reboot d' « Ace Ventura » est en cours de préparation Le célèbre détective pour chiens et chats va faire son grand retour sur les écrans. Selon les informations de Deadline, la société de production Morgan Creek a pour projet de ressusciter le film Ace Ventura, sous forme de reboot. Morgan Creek a annoncé au site ne pas vouloir faire de remake, mais plutôt un long-métrage « dans l'esprit » du film original. Jim Carrey est d'ailleurs invité à reprendre son rôle. Côté scénario, l a boîte de production n'a pas donné beaucoup de détails, si ce n'est que l'histoire pourrait tourner autour de l'arrivée du fils (ou de la fille) d'Ace Ventura, qui reprendrait le flambeau.

Quelques mois plus tard, Neil Young dévoile « Already Great », extrait de l’album The Visitor attendu le 1er décembre prochain. Référence au célèbre slogan qui a permis la victoire de Donald Trump , « Make America Great Again », ce single fait partie des dix titres du trente-neuvième opus de Young .

Face à Trump , Neil Young fait front . Melania Trump : la femme à qui l'on ne pardonne rien. Equipe de France, Abdoulaye Doucouré ne se fait pas d'illusions pour la Coupe du monde. Mercato - Kwadwo Asamoah avec Stefan De Vrij à l'Inter Milan ?

Face à Trump, Neil Young fait front © Photo publiée sur le Facebook officiel de Neil Young Face à Trump, Neil Young fait front

Neil Young a sorti le titre « Already Great », extrait de l’album The Visitor, attendu le 1er décembre prochain

Leurs deux perceptions de la vie se sont opposées publiquement en février dernier. Quelques mois plus tard, Neil Young dévoile « Already Great », extrait de l’album The Visitor attendu le 1er décembre prochain. Référence au célèbre slogan qui a permis la victoire de Donald Trump, « Make America Great Again », ce single fait partie des dix titres du trente-neuvième opus de Young. Enregistré cet été avec le groupe Promise of the Real – créé par Lukas Nelson, le fils du célèbre Willie – The Visitor permet au chanteur engagé de pousser un nouveau cri d’alarme. En juillet dernier, à l’occasion de la fête nationale américaine, Neil Young avait déjà dévoilé un premier extrait de l’opus avec le patriotique « Children of Destiny« .

Attentat de New York: Trump réclame la peine de mort pour son auteur

  Attentat de New York: Trump réclame la peine de mort pour son auteur Chauffeur Uber ouzbek de 29 ans, Sayfullo Saipov a tué huit personnes mardi au volant de son camion. L'attaque a été revendiquée par l'EI.

Cette croix gammée, qu'il s'est tatouée sur le front , d'abord, mais aussi le fait qu'avant d'être le monstre Que Neil Young soit tombé sur Charles Manson chez Dennis Wilson n' a rien d'étonnant, au final. Le single sort en face B le 2 décembre 1968, puis sur l'album 20/20 l'année suivante.

Le géant canadien du folk rock, Neil Young , a accompagné vendredi l'annonce de la sortie de son 39e album d'une pique à l'adresse de Donald Trump . Sur fond de guitare rugueuse et de piano, Neil Young glisse un «Au fait , je suis Canadien et j'aime les États-Unis» («I'm Canadian by the way and I

En février dernier, Donald Trump avait définitivement déterré la hache de guerre en interférant dans l’affaire de Standing Rock. Les Indiens vivant sur cette réserve du Dakota luttaient depuis des mois contre la construction d’un pipeline sur leur territoire. Soutenus par plusieurs célébrités, dont Neil Young, ils avaient eu gain de cause avec l’administration Obama. Malheureusement, Donald Trump est revenu sur la décision de son prédécesseur. Le président des Etats-Unis a évacué les Amérindiens de la zone, forçant ces derniers à brûler leur camp d’Oceti en signe de révolte.

Louise-Camille Bouttier

Trump a déjà menti 1628 fois depuis le début de son mandat .
Depuis un mois, il aurait même accéléré le rythme et triché avec la vérité jusqu'à neuf fois par jour, selon le décompte du Washington Post. Une moyenne de 5,5. C'est, depuis son arrivée au pouvoir fin janvier, le nombre de mensonges ou de déclarations trompeuses proférées par Donald Trump au quotidien. "Le président est en passe d'atteindre 1999 avant la fin de sa première année de mandat", selon le Washington Postqui publie ce bilan chiffré. Soit pas moins de 8000 mensonges d'ici 2021 si le président américain poursuivait ainsi d'ici la fin de son mandat.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/culture/-68921-face-a-trump-neil-young-fait-front/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!