Culture Michel Sardou pousse un coup de gueule : « On raconte ma vie sans me demander mon avis »

14:51  11 novembre  2017
14:51  11 novembre  2017 Source:   Voici

Michel Sardou est contre le consentement sexuel à 13 ans et il explique pourquoi

  Michel Sardou est contre le consentement sexuel à 13 ans et il explique pourquoi <p></p><p>A 70 ans, Michel Sardou est toujours très aux faits de l’actualité. Et quand la ministre de la Justice souhaite abaisser l’âge de consentement sexuel à 13, ça le met en colère pour une très bonne raison.</p>S’il s’est retiré de la vie musicale, Michel Sardou n’a pas pour autant dit son dernier mot. La semaine dernière, agacé par des rumeurs sur des enfants qu’il aurait eu hors mariage, le chanteur poussait un gros coup de gueule. « On raconte ma vie parfois comme si j'étais mort. À tel point que ce matin, je me suis regardé dans la glace pour savoir si j'étais vraiment vivant… » confiait-il alors à TV Mag.

* Une preuve de majorité (+18) vous sera demandée juste après.

Michel Sardou pousse un violent coup de gueule contre les hommes politiques (vidéo).

Michel Sardou est très remonté. L'artiste en a assez qu'on parle de sa vie privée sans lui demander son avis et veut mettre un terme aux rumeurs.

Michel Sardou pousse un coup de gueule : « On raconte ma vie sans me demander mon avis » © Voici Michel Sardou pousse un coup de gueule : « On raconte ma vie sans me demander mon avis »

Au mois d’octobre, Michel Sardou annonçait à ses fans qu’il allait prendre sa retraite de la chanson. Avant de se retirer, il a dévoilé un album intitulé Le choix du fou et une ultime tournée. Dans une interview accordée à TV Mag, il s’est confié sur sa longue carrière mais il a surtout tenu à pousser un gros coup de gueule contre les rumeurs sur sa vie privée.

Michel Sardou : son coup de gueule contre le consentement sexuel à 13 ans

  Michel Sardou : son coup de gueule contre le consentement sexuel à 13 ans En pleine promotion de son nouvel album «Le choix du fou», Michel Sardou a exprimé son mécontentement quant à l’idée du gouvernement de fixer le consentement sexuel à 13 ans. © Guibbaud Christophe/ABACA Michel Sardou : son coup de gueule contre le consentement sexuel à 13 ans Il n’a jamais eu la langue dans sa poche et prouve une nouvelle fois qu’il n’a pas peur de dire ce qu’il pense. Michel Sardou s’est emporté dans une interview accordée à l’AFP sur l’âge du consentement sexuel. Lui qui a toujours été engagé dans sa musique n’hésite pas à monter au créneau concernant ce sujet qui le touche.

Cette fiche ne peut être correctement affichée (elle n'existe pas/plus).

Dans cet entretien, Michel Sardou parle notamment des rumeurs sur ses « enfants cachés »: « Ce qui m'amuse, c'est qu'on raconte ma vie sans me demander mon avis. Il paraît qu'on parle des enfants que j'ai eus à droite, à gauche... C'est gentil, mais enfin on pourrait peut-être me demander si on peut en parler ! On raconte ma vie parfois comme si j'étais mort. À tel point que ce matin, je me suis regardé dans la glace pour savoir si j'étais vraiment vivant... », a-t-il lâché, très remonté. 

Sur la fin de sa carrière, le chanteur avait glissé quelques mots en octobre dernier au Parisien : « J'arrête de chanter. Définitivement. Je vais faire une dernière tournée et un dernier album en octobre. Ma maison de disques a insisté pour le faire. Il sera très bien. Et je le dis d'autant plus facilement que je n'ai écrit qu'une chanson, qui n'est pas la meilleure. J'en inclurai quelques-unes sur scène au milieu des incontournables, » a-t-il conclu. On reconnait bien là tout le franc-parler du chanteur.

Johnny, Eddy, Sardou, Barbara... Les albums hommage passés au crible .
Il y a plus ou moins de réussite et d'originalité dans la série d'albums hommage parus cet automne, de Johnny Hallyday à Pierre Perret en passant par Barbara, Eddy Mitchell, Henri Salvador, Michel Sardou ou Dalida. . Le plus attendu "On a tous quelque chose de Johnny", qui sort ce vendredi suscite toutes les curiosités, au moment où la star de 74 ans se bat contre le cancer. D'abord réfractaire au projet, Johnny Hallyday a fini par donner son accord, à la condition que ce ne soient pas ses amis proches qui reprennent ses tubes, mais de plus jeunes artistes.Qu'ont-ils donc de Johnny, les seize interprètes (Biolay, Louane, Bruel, Garou, Calogero, Kendji...

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!