Culture Jessica Chastain: "Moi, une star?"

10:35  13 janvier  2018
10:35  13 janvier  2018 Source:   parismatch.com

Sorties cinéma : Le Grand jeu et Les heures sombres au coude à coude

  Sorties cinéma : Le Grand jeu et Les heures sombres au coude à coude Le Grand jeu , premier long métrage d'Aaron Sorkin emmené par Jessica Chastain, arrive en tête des premières séances parisiennes, d'une courte tête devant Les Heures sombres , 12 entrées seulement les séparant. Précisons que le second enregistre une meilleure moyenne par copie. A titre de comparaison, notns que Les Heures sombre évoquant un épisode de la vie de Churchill fait mieux, aux premières séances, que Churchill sorti courant 2017. A la 3ème place, c'est le film El Presidente de Santiago Mitre, présenté à Un Certain Regard à Cannes en mai dernier.

Depuis « The Tree of Life », de Terrence Malik, la Californienne est une des stars les plus bankable. Dans « le Grand Jeu », Jessica Chastain incarne une organisatrice de parties de poker clandestin.

407 abonnés, 17 abonnement, 3 publications - Découvrez les photos et vidéos Instagram de Jessica Chastain (@jes_ chastain ).

Jessica Chastain: © Martin Schoeller / Art And Commerce/ABACA Jessica Chastain: "Moi, une star?"

Depuis « The Tree of Life », de Terrence Malik, la Californienne est une des stars les plus bankable. Dans « le Grand Jeu »,  Jessica Chastain incarne une organisatrice de parties de poker clandestin.

Un palace parisien, un entourage fiévreux. Et l’annonce de sa nomination – une de plus – aux Golden Globes pour son interprétation dans « Le grand jeu », d’Aaron Sorkin. L’entrée de Jessica Chastain, rousse flamboyante, enveloppée d’un pull-over encore plus rouge qu’elle, a tout de celle d’une star. Elle choisit un canapé et s’y recroqueville, remontant jusqu’en haut du menton un plaid moelleux dont elle extrait une main fragile, le temps d’un salut presque royal, puis réclame un thé brûlant. Elle se dit frigorifiée. Son sourire, pourtant, suffit à réchauffer l’atmosphère. Une arme mortelle qui neutralise tout risque de contestation.

Hier soir à la télé : vous avez aimé Ocean's Eleven ? On vous recommande...

  Hier soir à la télé : vous avez aimé Ocean's Eleven ? On vous recommande... Dans les coulisses de Las Vegas : Casino. "On ne présente plus cette fresque épique portée par un Robert De Niro magistral au sommet de son art et mis en scène par un Martin Scorsese génial, multipliant les scènes cultes tout au long des 3 heures du film que l’on ne voit pas passer ! Un éblouissant chef-d’œuvre cinématographique !" Vincent Formica Du braquage à l’ambiance cool : Braquage à l'italienne. "Quand le futur réalisateur de "Fast & Furious 8" remake "L’Or se barre", polar british et sixities, cela donne un film de braquage d'une efficacité redoutable. Il parvient ici à combiner harmonieusement clinquant du casting (Wahlberg, Norton, Theron, Statham…), fluidité de l’intrigue et spectacularité de l’action (la fameuse course poursuite en Mini Cooper). Un tel résultat aurait bien mérité une suite, "Braquage à la Brésilienne", mais celle-ci n’a malheureusement jamais vu le jour." Guillaume Martin Une autre collaboration Soderbergh / Clooney : Hors d'atteinte. "Steven Soderbergh signait en 1998 une comédie policière enlevée et jouissive dans laquelle excellent Geroge Clooney et Jennifer Lopez. Mise en scène énergique, scénario bien ficelé, personnages attachants… le film remplit haut la main son contrat ! À noter également la grande qualité des seconds rôles, de Dennis Farina à Ving Rhames en passant par Michael Keaton, reprenant ici son rôle de flic tenu dans Jackie Brown.

1.7 m abonnés, 541 abonnement, 1,144 publications - Découvrez les photos et vidéos Instagram de Jessica Chastain (@jessicachastain).

Vendredi, au lendemain de la Journée internationale des droits des femmes, Jessica Chastain a manifesté son soutien à la cause féministe en postant une photo d'elle accompagnée de la légende : «FEMINISME : la théorie de l'égalité politique A lire : Jessica Chastain , " Moi , une star ?"

« Moi, une star ?  se défend-elle. Ce n’est pas ce que je cherchais en choisissant le théâtre. Je voulais vivre d’autres vies et, surtout, les comprendre. Vous savez ce qu’on dit ? Qu’on ne peut pas juger quelqu’un tant qu’on n’a pas marché un kilomètre dans ses chaussures… » Alors, des chaussures, elle en a essayé beaucoup depuis dix ans. Et de toutes sortes : escarpins à semelles rouges, chaussures de randonnée, bottes…

« Etre acteur est le seul métier qui vous permet d’expérimenter les rêves, les peurs, les chagrins de chacun », nous confiait-elle déjà après son Golden Globe pour « Zero Dark Thirty ». Elle était alors l’enquêtrice de la CIA en charge de la traque de Ben Laden. Et ça lui ressemblait… Pas pour la lutte contre le terrorisme, mais pour le goût des indices, de l’interrogatoire : elle aborde ses rôles à la manière d’un détective. Il n’y a pas de limites à ses investigations : « De l’art à la politique, tout me nourrit. »

Les 3 meilleurs films de la semaine selon la presse (03.01.2018)

  Les 3 meilleurs films de la semaine selon la presse (03.01.2018) 1er : Les Heures sombres Note moyenne presse* : 3.7 / 5 "Sans atteindre les niveaux d'expérimentations de "Pan" ou "Anna Karenine", Wright "opératise" tout et loin d'un quelconque académisme, propose un tourbillon de sons, d'images." par Aurélien Allin (CinemaTeaser) "Joe Wright insuffle fluidité, tension et élégance à ce portrait mâtiné de thriller politique de Churchill, bien aidé par la prestation royale de Gary Oldman." par Eric Vernay (Première)2ème : Le Grand jeuNote moyenne presse* : 3.6 / 5""Le Grand Jeu" mène le spectateur par le bout du nez, séduit et convainc. On pourrait la croire pure invention si l’histoire n’était vraie." par Isabelle Danel (Bande à part)"Elle crève l'écran. Une fois de plus. Jessica Chastain est dans presque tous les plans du film "Le Grand Jeu", la première réalisation du scénariste de génie Aaron Sorkin en salles mercredi 3 janvier." par Delphine De Freitas (LCI) 3ème : Le Lion est mort ce soir Note moyenne presse* : 3.5 / 5 "Un petit film à la majesté aussi titubante, fragile et surprenante que [Jean-Pierre Léaud], l’acteur le plus extravagant de l’histoire du cinéma." par Jean-Philippe Tessé (Cahiers du Cinéma) "Lumineux, "Le Lion est mort ce soir" est un beau film d'amour et une superbe déclaration au cinéma." par Antoine Le Fur (Studio Ciné Live) * Selon les notes presse du baromètre AlloCiné, à la date du vendredi 5 janvier 2018, et pour des films sortis le 3 janvier ayant au moins 10 critiques.

Jessica Chastain : " Une femme peut être seule, ce n'est pas un problème !" Nick Cave, Jessica Chastain , Jason Clarke, Tom Hardy, John Hillcoat Interview 2: Des hommes sans loi.

Jessica Chastain : " Moi , une star ?" Depuis « The Tree of Life », de Terrence Malik, la Californienne est une des stars les plus bankable. Dans « le Grand Jeu », Jessica Chastain incarne une

A force de si bien rentrer dans la tête des autres, on doit un peu perdre la sienne, non ? Sûrement pas ! « Apprendre sur les autres, c’est apprendre sur soi-même », proclame-t-elle. Voyez Molly Bloom… sa dernière conquête. Ex-championne de ski, elle se résout, après un accident, à devenir organisatrice de parties de poker. Mais sans renoncer à son honnêteté fondamentale. Encore du Jessica Chastain ? « Mon but, en tant que femme, a été d’accéder à l’intégrité. D’ailleurs, l’un de mes professeurs m’avait dit : “Si jamais tu mens dans la vie, cela se verra à l’écran.” » Alors plutôt se taire que raconter des histoires.

" J’ai commencé par le théâtre où le look n’est pas l’essentiel. je me rendais aux castings ébouriffée et pas maquillée ! "

La sienne, pourtant, a tous les ingrédients de la success story : un père musicien de rock, évanoui avant sa naissance, une mère à peine sortie de l’adolescence. « J’ai connu le manque d’argent et je sais que je pourrais vivre sans. L’argent n’a jamais été mon moteur. » Et un beau-père qui surgit pour sauver tout ce petit monde à la dérive. Mais le mal est fait. Les expulsions ? Elle sait ce que c’est. Et aussi les railleries à l’école, à cause de ses cheveux roux. Heureusement, il y a la grand-mère. Un prénom d’actrice : Marilyn, rousse elle aussi. Elle l’emmène au théâtre. La première fois, elle a 8 ans. La petite a trouvé sa voie. Grâce à une bourse, elle accédera à la prestigieuse Juilliard School de New York.

Dimanche soir à la télé : on mate "Les Tontons flingueurs" et "Sixième sens"

  Dimanche soir à la télé : on mate « Permis de mater » Les Tontons flingueurs de Georges Lautner avec Lino Ventura, Bernard Blier (France 2, 20h55) : "Un monument du cinéma populaire français que cette parodie de film noir signée Georges Lautner. Et ce grâce à une belle brochette d’acteurs – Lino Ventura, Bernard Blier, Francis Blanche, Jean Lefebvre… - dont la franche camaraderie transparaît brillamment à l’écran. Mais surtout grâce aux dialogues fleuris de Michel Audiard qui, mis en bouche par nos interprètes à gouaille, donnent lieu à certaines scènes devenues mythiques comme celle de la beuverie en cuisine ou celle de la confrontation Ventura / Blier à coups de bourre pifs jubilatoires. Autant vous dire, « c’est du brutal ! »" Guillaume Martin Sixième Sens de M. Night Shyamalan avec Bruce Willis, Haley Joel Osment (Syfy, 20h55) : "Pour ceux qui auraient la chance de ne pas connaître la chute, foncez ! Sixième Sens fait en effet partie de ces films possédant un twist hallucinant qu'on avait vraiment pas vu venir. La mise en scène de M. Night Shyamalan est au service de son scénario parfait, le tout enveloppé dans la somptueuse photographie signée Tak Fujimoto et emmené par l'interprétation toute en sobriété de Bruce Willis.

Retour à la page précédente. Lire aussi : Jessica Chastain : " Moi , une star ?" Xavier Dolan dit avoir finalement jugé que le personnage de «méchante», joué par Jessica Chastain , s'insérait mal dans l'histoire.

New to Twitter? Sign up. Jessica Chastain France. Jessica Chastain . 0 replies 1 retweet 2 likes. Reply.

Jessica veut jouer, pas être célèbre. « J’ai commencé par le théâtre où le look n’est pas essentiel. Le jeu passe avant tout. Lorsque je me présentais à un casting, j’arrivais ébouriffée, pas maquillée et habillée n’importe comment. Difficile d’être retenue dans ces conditions », se souvient-elle. Sans regrets puisque c’est ainsi qu’elle a convaincu Al Pacino. Elle sera sa Salomé dans la pièce d’Oscar Wilde. Un premier rôle de femme fatale, « le contraire de ce que j’étais dans la vie… Un vrai choc pour moi ! Mais, après, mon téléphone n’a plus cessé de sonner ». Elle monte même les marches à Cannes, entre Brad Pitt et Sean Penn, pour « The Tree of Life », de Terrence Malick. Le film remporte la Palme d’or. Depuis, elle est une des actrices les plus réclamées de Hollywood, mais elle n’a rien renié de son passé. Ni Al Pacino, qui reste son ami, son confident et prend garde à toujours lui préparer ses menus végétariens quand il l’invite à dîner. Ni surtout sa mère et sa grand-mère, sans qui elle ne serait pas la femme qu’elle est devenue.

D’ailleurs, elles sont de tous ses voyages à l’étranger. Jessica Chastain n’en finit pas de vouloir réparer leurs souffrances. Ici naît sans doute ce goût de révolte impossible à apaiser. Après l’élection de Donald Trump, elle participait à la marche des femmes, selon elle la plus grande manifestation de toute l’histoire des Etats-Unis. Et lorsqu’en octobre l’affaire Weinstein éclate, elle monte au front. Une des premières à faire sonner sa voix haut et fort, rapportant comment le producteur a cherché à se servir d’elle pour prostituer sa meilleure amie. Il y a quelques semaines, elle réalisait encore, sous forme de clip, une parodie pour dénoncer le sexisme dont sont victimes les débutantes à Hollywood : « Imagine que tu es une petite pastille à la menthe qui garde un secret », fait-elle susurrer à un pseudo-directeur de casting. Le 7 janvier, pour la 75e cérémonie des Golden Globes, elle portait du noir en signe de protestation contre la culture du harcèlement sexuel au cinéma. Ce qui ne l’empêche pas de voir sa vie… en rose. Cet été, à Trévise, elle épousait l’aristocrate italien Gian Luca Passi de Preposulo, son amoureux depuis cinq ans. Le couple est installé à New York. « La vie culturelle y est beaucoup plus intense qu’à Los Angeles. »

Dans leur appartement flotte comme le fantôme d’un illustre prédécesseur, Leonard Bernstein, qui y a composé la musique de « West Side Story ». Au milieu du salon trône le juke-box. Le décor est dans l’esprit des années 1950, l’époque qui a toujours fait rêver Jessica. Son plus grand plaisir ? Donner pour ses amis de véritables dîners végan, mais à la française. C’est-à-dire qui durent, qui durent… « Tout un art de vivre, chez vous, nous dit-elle. Ces heures à table à refaire le monde, échanger des idées. »

Serait-il possible qu’un jour la femme engagée prenne le pas sur l’artiste ? Trop polie pour nous répondre « évidemment ! », elle avoue n’être pas sûre de rester comédienne toute sa vie. Elle aime trop le jardinage et la méditation. Des galères, elle est passée aux sommets. Ça ne l’empêche pas de garder les pieds sur terre. Avec ou sans talons. 

Mort de Jessica Falkholt : La jeune actrice "est avec sa soeur et ses parents" .
Elle était l'unique survivante d'un terrible crash qui avait tué ses deux parents ainsi que sa petite soeur.Jessica est décédée après s'être battue pour la vie. L'actrice notamment vue dans le soap-opera phare du pays, Summer Bay, était dans le coma en soins intensifs depuis le crash. Elle ne savait pas qu'elle avait perdu ses parents, Lars Falkholt (68 ans) et Vivian (60 ans), morts sur le coup dans l'accident survenu le 26 décembre, puis sa petite soeur de 21 ans Annabelle, décédée trois jours plus tard. Les obsèques ont eu lieu juste avant que la famille de Jessica Falkholt ne choisisse de débrancher l'ultime survivante du crash.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!