Culture « Le 15h17 pour Paris » : Eastwood prend la voie de garage

17:36  10 février  2018
17:36  10 février  2018 Source:   rollingstone.fr

The Mule : a-t-on trouvé le nouveau projet de Clint Eastwood ?

  The Mule : a-t-on trouvé le nouveau projet de Clint Eastwood ? Alors que Le 15h17 pour Paris , son drame sur l'attentat du Thalys, sortira dans les salles mercredi prochain, Clint Eastwood pourrait avoir déjà trouvé son prochain projet. Selon The Tracking Board , le réalisateur de 87 ans envisagerait en effet très sérieusement de réaliser, produire et jouer dans The Mule , un projet adapté d'un récent article du New York Time Magazine, et centré sur la vie du dénommé Leo Sharp. Ce vétéran décoré de la Seconde Guerre Mondiale passionné d'horticulture avait été condamné à purger une peine de trois ans de prison à l'âge de 90 ans après avoir été identifié comme la "mule" du cartel mexicain Sinaloa, pour lequel il avait donc fait passer de la drogue pendant plusieurs décennies. Il est décédé en 2016 à l'âge de 92 ans. En plus de réaliser et de produire ce nouveau projet, dont le scénario est signé Nick Schenk (Gran Torino) et a été retouché par Dave Holstein, Clint Eastwood devrait également incarner lui-même le protagoniste, et ferait donc ainsi son grand retour devant la caméra 7 ans après Une nouvelle chance et 11 ans après Gran Torino.

L’interminable “ 15 h 17 pour Paris ” raconte l’histoire vraie qui s’est déroulée à l’été 2015, agrémentée de l’histoire d’amitié des trois héros Clint Eastwood , qui filmait des anti-héros en les mythologisant, prend désormais le chemin inverse, à la recherche du moment où l’homme devient héros dans le

Sorties cinéma : Les Parisiens embarquent sur Le 15 h 17 pour Paris de Clint Eastwood . Prenez un rendez-vous. Visitez notre garage automobile pour le service des meilleurs mécaniciens automobiles de Montréal.

« Le 15h17 pour Paris » : Eastwood prend la voie de garage © 2016 Warner Bros. Ent. Alle Rechte vorbehalten. / Keith Bernstein « Le 15h17 pour Paris » : Eastwood prend la voie de garage

Retrouvez la chronique de Le 15h17 pour Paris, le dernier film de Clint Eastwood, basé sur les évènements survenus dans le Thalys le 21 août 2015

Le 21 août 2015, trois Américains de Sacramento – Spencer Stone, Anthony Sadler et Alek Skarlatos – étaient en vacances en Europe. L’infirmier de l’armée de l’air, le garde national de l’Oregon et l’étudiant universitaire de l’État de Sacramento, respectivement, ont quitté Amsterdam ensemble et embarqué dans le Thalys de 15h17 pour Paris. Ayoub El Khazzani, un terroriste d’origine marocaine, était également à bord ; il était armé d’un fusil d’assaut AK-47, d’un pistolet Luger de 9 mm, d’un cutter, d’un marteau, d’essence et d’un sac à dos contenant suffisamment de munitions pour blesser plus de 500 passagers. Peu de temps après avoir quitté les toilettes de la première classe, Khazzani sort torse nu, tire sur un passager et s’enfonce plus profondément dans le train, où Stone chargera. Heureusement, l’AK-47 de son agresseur s’est coincé – mais le tireur a quand même tranché l’arrière de son cou avec le cutter. Avec l’aide de Sadler et Skarlatos, qui se servent de l’arme de l’homme pour l’assommer, un bain de sang fut évité de justesse. Le Président de la République François Hollande leur décerne la Légion d’honneur. Le président Obama les a félicités et applaudis pour leur bravoure. À leur retour aux États-Unis, ils ont été accueillis comme des héros et le réalisateur Clint Eastwood a décidé de raconter leur histoire. Des étoiles? Qui en a besoin?!? Le cinéaste chevronné est allé loin – certains diraient trop loin – en faisant appel à Stone, Sadler et Skarlatos pour qu’ils jouent leurs propres rôles. Ces trois hommes connaissaient intimement leur propre vie. Mais pourraient-ils les jouer? C’est un geste courageux de la part de Dirty Harry – le genre de chose pour laquelle nous aimons Eastwood. On aurait adoré dire que la légende du cinéma, qui aura 88 ans en mai, l’a fait avec brio.

Ils jouent leur propre rôle: Les héros du Thalys célébrés par Clint Eastwood

  Ils jouent leur propre rôle: Les héros du Thalys célébrés par Clint Eastwood Clint Eastwood a demandé aux trois jeunes américains du Thalys d’interpréter leurs propres personnages dans son dernier film. « Je n’oublierai jamais le jour où l’on m’a dit : “Ne soyez pas surpris, vous allez recevoir un coup de fil de Clint Eastwood !” J’ai d’abord cru que c’était une blague. Clint Eastwood est une légende vivante. On a tous grandi en regardant ses films », me raconte Spencer Stone en riant.

Le Figaro a listé les trois excellentes raisons d'aller voir le nouveau film de Clint Eastwood , « Le 15 h 17 pour Paris », dont Anthony Sadler, ici en photo, est l'un des trois héros. Un mot qui n'est ici pas galvaudé.

Pour l'anecdote, on a pris le TGV de 15 h 17 à Arras pour aller à Paris .» J'y vois là un moyen de rendre hommage à ceux qui les ont commises au péril de leur vie», avait alors confié Clint Eastwood .

Ce n’est pas le cas. L’incident dans le train dure environ deux minutes, et Eastwood réussit à rendre l’instant particulièrement tendu. Le seul problème ? Il reste 92 minutes à remplir. D’où les flashbacks sur la vie de ces héros, deux d’entre eux élevés par des mères célibataires et tous fréquentant un collège chrétien. Les pros Jenna Fischer et Judy Greer jouent les mamans ; Tony Hale de Veep se présente comme leur professeur de gym. Mais le fait demeure : les trois hommes n’avaient jamais joué auparavant. (En interview, les trois hommes ont évoqué ceux qu’ils auraient aimé voir dans leur peau : Sadler pensait à Zac Efron, Skarlatos voulait Michael B. Jordan et Stone, hors des sentiers battus, espérait Denzel Washington. Si seulement cela avait pu se faire.)

Le 15h17 pour Paris : les héros de l'attentat du Thalys au micro

  Le 15h17 pour Paris : les héros de l'attentat du Thalys au micro Clint Eastwood et Warner Bros. sortent ce mercredi Le 15h17 pour Paris , un long métrage portant à l'écran l'attentat avorté du Thalys, survenu le 21 août 2015. Il est adapté du livre éponyme signé par les trois Américains (Spencer Stone, Anthony Sadler et Alek Skarlatos) qui ont contribué à l'arrestation du terroriste. Clint Eastwood et Warner Bros. sortent ce mercredi Le 15h17 pour Paris, un long métrage portant à l'écran l'attentat avorté du Thalys, survenu le 21 août 2015. Il est adapté du livre éponyme signé par les trois Américains (Spencer Stone, Anthony Sadler et Alek Skarlatos) qui ont contribué à l'arrestation du terroriste.

Une histoire incroyable ne fait pas un bon film: avec sa reconstitution de l'attentat déjoué du Thalys en 2015, Clint Eastwood livre un long-métrage sans autre ambition que flatter le patriotisme américain et saluer le courage de "héros ordinaires".

Populaire, drame, thriller. Director: Clint Eastwood . Starring: Anthony Sadler, Alek Skarlatos, Spencer Stone.

Sans que ce soit de leur faute – ils ont au moins le mérite d’essayer – ces non-pros ne peuvent tout simplement pas rendre le film crédible. Ils reçoivent peu d’aide de la scénariste Dorothy Blyskal, qui adapte le récit publié par les hommes de leur expérience dans The 15:17 to Paris: The True Story of a Terrorist, a Train and Three American Heroes with a dispiriting flatness. Montrer à quel point l’héroïsme américain à l’ancienne peut surgir d’un comportement ordinaire, l’idée sonne bien en théorie. Mais à l’écran, le film tombe à côté, offrant des plans du voyage des garçons dans les bars, les boîtes de nuit et les attractions touristiques européennes jusqu’à ce qu’ils soient confrontés au destin. Eastwood insère des aperçus rapides de l’action se passant dans train, mais il ne peut pas empêcher le film de tourner au ralenti.

Pourtant, cela pouvait se passer autrement. Aucune chance de connaître la vie des autres personnes dans le train – comme Mark Moogalian, qui a reçu une blessure par balle au cou… Ou l’homme d’affaires anglais Chris Norman, qui grâce à son sens de l’improvisation et avec un câble et une cravate, a réussi à maîtriser Khazzani. Et qu’en est-il de la période de réajustement post-traumatique, que Eastwood a si bien gérée dans American Sniper et Flags of Our Fathers ?

Héros du Thalys et acteurs du dernier Eastwood : “On est un trio pour la vie!”

  Héros du Thalys et acteurs du dernier Eastwood : “On est un trio pour la vie!” Rencontre à Paris avec Spencer Stone, Alek Skarlatos et Anthony Sadler, 25 ans, trois copains d’enfance américains, dont l’intervention héroïque dans le Thalys, a empêché un massacre. Ils sont aujourd’hui les stars du nouveau film de Clint Eastwood «Le 15h17 pour Paris». Paris Match. Comment vous-êtes vous retrouvés à jouer votre propre rôle devant la caméra de Clint Eastwood ?Alek Skarlatos. nous ne savons pas vraiment, il faudrait le lui demander! Nous sommes venus à Los Angeles trois semaines avant le tournage pour rencontrer les acteurs qui devaient jouer nos personnages dans le film.

Clairement, les critiques du "Masque et la Plume" ont jugé le dernier film de Clint Eastwood décevant, pour le moins. Extraits des critiques ou comment torpiller un film, en quatre essais. Anthony Sadler, héros du " 15 h 17 pour Paris " © 2016 Warner Bros.

Bande-annonce du film Le 15 h 17 pour Paris . Déjà pas aidé par la critique, le nouveau film de Clint Eastwood , Le 15 h 17 pour Paris , pourrait risquer un retrait des salles obscures dans lesquelles il est actuellement diffusé.

  « Le 15h17 pour Paris » : Eastwood prend la voie de garage © Fournis par Newsweb

Plus frustrant encore, le scénario présente Khazzani comme un méchant en carton, l’étranger tellement plus facile à rejeter. Le livre, écrit avec le journaliste Jeffrey E. Stern, crée un drame fascinant en suivant le jeune homme et les événements qui ont conduit à sa radicalisation. Il n’y a rien de tout ça ici. Ce qui reste, c’est un hommage émouvant à trois Américains dont le courage sous les tirs est incontestable, qui ont réussi à faire face à la peur et à transformer une catastrophe potentielle en une mission de sauvetage sans victimes. Mais le film complexe qui aurait pu l’être est encore sur la planche à dessin, nous taquinant d’une histoire plus profonde.

Peter Travers

Judy Greer rejoint Jim Carrey dans la série "Kidding" .
Attendue dans le courant de l'année sur la chaîne câblée Showtime, la comédie "Kidding" ajoute Judy Greer à son casting, selon Variety. L'actrice américaine actuellement à l'affiche du film "Le 15h17 pour Paris" donnera la réplique à Jim Carrey, héros de cette série réalisée par Michel Gondry. Créée par Dave Holstein, le producteur de "Weeds", "Kidding" se centrera sur Jeff, un ancien présentateur vedette de programmes pour enfants à la tête d'une Créée par Dave Holstein, le producteur de "Weeds", "Kidding" se centrera sur Jeff, un ancien présentateur vedette de programmes pour enfants à la tête d'une entreprise multimillionnaire, campé par Jim Carrey.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/culture/-77557-le-15h17-pour-paris-eastwood-prend-la-voie-de-garage/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!