Culture Facebook : voici l'outil pour savoir si Cambridge Analytica a accédé à vos données

16:50  10 avril  2018
16:50  10 avril  2018 Source:   Franceinfo

Cambridge Analytica, qui a travaillé pour la campagne de Donald Trump, a accédé aux données de 87 millions d'utilisateurs de Facebook

  Cambridge Analytica, qui a travaillé pour la campagne de Donald Trump, a accédé aux données de 87 millions d'utilisateurs de Facebook Le réseau social évoquait jusqu'ici le nombre d'environ 50 millions d'utilisateurs concernés.Le groupe Facebook a revu mercredi 4 avril à la hausse, à quelque 87 millions, le nombre de ses utilisateurs dont les données ont été récupérées à leur insu par la firme Cambridge Analytica, qui a travaillé pour la campagne de Donald Trump.

La FTC enquête pour savoir si Facebook a enfreint ou non un accord de 2011 avec l'agence gouvernementale concernant la protection de la Si vous n'êtes pas prêt à supprimer Facebook , voici comment limiter les données que vous lui transmettez. Cambridge Analytica dit avoir remporté

C’est d’ailleurs de cette façon que la firme Cambridge Analytica aurait eu accès aux données de 50 millions de comptes Facebook . Voici tout ce que Google sait sur vous. Des robots maladroits. Une extension pour que Facebook arrête de vous suivre sur Internet.

  Facebook : voici l'outil pour savoir si Cambridge Analytica a accédé à vos données © Fournis par Francetv info

Lundi 9 avril, Facebook a commencé à prévenir les utilisateurs dont les données avaient pu être subtilisées par Cambridge Analytica. Un outil permet désormais à chacun de vérifier cette information en un simple clic.

Vos données Facebook ont-elles été subtilisées par Cambridge Analytica ? Il y a quelques jours, le réseau social a révélé que les données de 87 millions ses utilisateurs avaient été récupérées à leur insu par cette firme qui a travaillé pour la campagne de Donald Trump. En France, il y aurait environ 211 000 personnes concernées. Mardi 10 avril, Facebook a lancé un outil vous permettant de vérifier en un simple clic.

Facebook-Les données de 87 mlns d'utilisateurs peut-être détournées

  Facebook-Les données de 87 mlns d'utilisateurs peut-être détournées Facebook a déclaré mercredi que les données personnelles d'environ 87 millions d'utilisateurs auraient été récupérées de manière détournée par le cabinet londonien Cambridge Analytica, après avoir estimé en mars que 50 millions d'abonnés du réseau social étaient concernés. L'information a été partagée sur un blog de la société par le chef de la technologie, Mike Schroepfer, dans lequel ce dernier a évoqué les nouvelles mesures prises par Facebook pour restreindre les données personnelles auxquelles peuvent accéder les développeurs d'applications tierces.

Hier, le réseau social a donc présenté une série de « nouveaux outils pour contrôler vos données en toute simplicité sur Facebook ». Pour en savoir plus. Cambridge Analytica : Zuckerberg annonce des mesures. Article initial de Marc Zaffagni, paru le 22/03/2018.

Le réseau social a fait une série d’annonces pour restreindre davantage l’accès aux données de ses utilisateurs. Le scandale aurait touché très peu d’internautes français. Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook .

Pour utiliser cet outil, rien de plus simple. Il vous suffit de cliquer sur ce lien qui vous renvoi vers la page d'aide de Facebook consacrée au scandale Cambridge Analytica. Celle-ci n'existe pas encore en français mais fonctionne avec n'importe quel compte.

Une notification pour les personnes concernées

Si vos informations n'ont pas été partagées avec Cambridge Analytica, voici le message qui devrait apparaître : "Selon nos rapports, ni vous ni vos amis ne vous êtes connectés à This Is Your Digital Life. Par conséquent, il ne semble pas que This Is Your Digital Life ait partagé vos informations Facebook avec Cambridge Analytica." A l'inverse, si vous faites partie des utilisateurs concernés (soit directement, soit via l'un de vos amis), cela sera indiqué sur cette page.

Cambridge Analytica : 87 millions de comptes Facebook concernés

  Cambridge Analytica : 87 millions de comptes Facebook concernés EN COURS. Le nombre d’utilisateurs de Facebook dont les données ont été siphonnées au profit de l’entreprise dépasse de 37 millions le nombre avancé jusqu’ici par la presse. © Robert Galbraith / REUTERS Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook. La crise s’aggrave grandement pour Facebook. Jusqu’à 87 millions de personnes ont vu leurs données Facebook partagées avec l’entreprise Cambridge Analytica, a annoncé le réseau social mercredi 4 avril. C’est 37 millions de plus que l’estimation haute avancée par le Guardian et le New York Times, de 50 millions de comptes.

Facebook a promis des "mesures supplémentaires" pour mieux protéger les données personnelles de ses usagers. Mais vous pouvez déjà changer quelques paramètres pour aller dans ce sens.

L’une des raisons pour lesquelles la société Cambridge Analytica et l’application « thisisyourdigitallife » ont pu accéder à autant d’informations est Sinon, Facebook prévoit aussi de mettre en avant l ’ outil qui permet aux utilisateurs de contrôler quelles applications ont accès à leurs données personnelles.

Depuis lundi 9 avril, toutes les personnes concernées doivent aussi recevoir une notification de Facebook les prévenant de l'utilisation de leurs données par Cambridge Analytica.

Des données utilisées pour la campagne de Trump

La firme Cambridge Analytica a récupéré, via un questionnaire psychologique auquel ont répondu 270 000 personnes, les données de millions de leurs amis en 2014. Cela a permis à la société britannique de se constituer une précieuse base de données avant d'être embauchée par l'équipe de campagne de Donald Trump.

A l'époque, les applications autorisées par une personne avaient accès aux données de ses amis, ce qui explique le très grand nombre de personnes affectées au final. Cette option a été supprimée en 2014 mais le PDG, Mark Zuckerberg, a reconnu que le réseau social devait mieux contrôler lui-même l'usage des données par les applications tierces.

GB-Cambridge Analytica a aidé un mouvement favorable au Brexit .
Le mouvement Leave.EU, qui a fait campagne en Grande-Bretagne pour la sortie de l'Union européenne, a bénéficié du travail de Cambridge Analytica, société de conseil au centre de l'affaire de détournement des données d'usagers de Facebook, selon les informations publiées lundi à Londres par une commission parlementaire. Nigel Oakes, fondateur de SCL Group, société à laquelle appartient Cambridge Analytica, a reconnu que le cabinet avait proposé ses services au mouvement au cas où il serait désigné pour mener la campagne en vue du référendum du 23 juin 2016, selon la transcription d'entretiens publiée par la commission.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!