Culture Facebook offre jusqu'à 40 000 dollars aux utilisateurs qui signalent une utilisation abusive des données personnelles

16:20  11 avril  2018
16:20  11 avril  2018 Source:   Franceinfo

Facebook ne renoncera pas à la publicité ciblée

  Facebook ne renoncera pas à la publicité ciblée Facebook va continuer d'exiger de ses utilisateurs qu'ils acceptent les publicités ciblées dans le cadre de ses conditions d'utilisation, ce qui permettra au réseau social de conserver son modèle économique en dépit d'une nouvelle réglementation européenne sur la vie privée. Le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), qui entrera en vigueur le mois prochain dans l'UE, rend les entreprises internet passibles d'amendes en cas de collecte ou d'utilisation des informations personnelles des utilisateurs sans leur consentement.

En utilisant le site, l’internaute s’engage à prendre connaissance des mentions légales, respecter les présentes conditions d’ utilisation du Site et faire un usage strictement personnel du site. Sous réserve des dispositions spécifiques applicables aux données personnelles

Avantage des médias sociaux : favoriser le débat. De manière générale, le Web offre une solution de rechange et un Ce sont aussi les données de centaines de milliers d’ utilisateurs qui permettent à Netflix de vous suggérer des films et Courez la chance de gagner une auto d’une valeur de 40 000 $.

Après le scandale Cambridge Analytica, Facebook a décidé de lancer un grand programme participatif pour traquer les applications qui usurperaient des données.

Facebook met à contribution ses utilisateurs. Mardi 10 avril, l'entreprise a annoncé le lancement d'un large programme pour traquer l'utilisation abusive de données personnelles. Concrètement, chaque utilisateur peut signaler des applications qui ne respectent pas les règles de protection de données. En cas de faille avérée, Facebook promet de rémunérer l'utilisateur jusqu'à 40 000 dollars (32 300 euros).

  Facebook offre jusqu'à 40 000 dollars aux utilisateurs qui signalent une utilisation abusive des données personnelles © Fournis par Francetv info

Cette méthode participative pour détecter des bugs est déjà largement utilisée chez Facebook, mais l'entreprise a décidé de lancer un programme spécifique concernant la protection des données. Une initiative qui fait suite au gigantesque scandale Cambridge Analytica.

Facebook-Les données de 87 mlns d'utilisateurs peut-être détournées

  Facebook-Les données de 87 mlns d'utilisateurs peut-être détournées Facebook a déclaré mercredi que les données personnelles d'environ 87 millions d'utilisateurs auraient été récupérées de manière détournée par le cabinet londonien Cambridge Analytica, après avoir estimé en mars que 50 millions d'abonnés du réseau social étaient concernés. L'information a été partagée sur un blog de la société par le chef de la technologie, Mike Schroepfer, dans lequel ce dernier a évoqué les nouvelles mesures prises par Facebook pour restreindre les données personnelles auxquelles peuvent accéder les développeurs d'applications tierces.

Facebook va donner des récompenses aux personnes qui l’alertent sur la mauvaise utilisation de données personnelles par des applications tierces S’il n’y a pas de maximum, des signalements de bugs importants ont pu rapporter 40 000 dollars à ceux qui les avaient signalés », poursuit le groupe

Qui peut se permettre de décliner une offre de 3 milliards de dollars émanant d'un titan du web comme Facebook ? Signaler un contenu abusif . Pour être alerté par email d'une réaction à ce commentaire, merci de Ce n'est pas etonnant lorsqu'on compare a Facebook et son milliard d' utilisateurs

Éviter un nouveau scandale "Cambridge Analytica"

Cette entreprise avait récupéré, via un questionnaire psychologique auquel ont répondu 270 000 personnes, les données de millions de leurs amis en 2014. Cela a permis à la société britannique de se constituer une précieuse base de données avant d'être embauchée par l'équipe de campagne de Donald Trump.

A l'époque, les applications autorisées par une personne avaient accès aux données de ses amis, ce qui explique le très grand nombre de personnes affectées au final. Cette option a été supprimée en 2014 mais le PDG, Mark Zuckerberg, a reconnu que le réseau social devait mieux contrôler lui-même l'usage des données par les applications tierces.

Pour Mark Zuckerberg, l'heure du grand oral devant le Congrès .
«Fake news», détournement des données personnelles à des fins politiques : empêtré dans plusieurs scandales, le patron du réseau social s'est résolu à répondre aux questions des parlementaires américains. Première étape ce mardi au Sénat. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Mark Zuckerberg est attendu de pied ferme au Congrès américain. Le fondateur de Facebook, 33 ans, doit être auditionné ce mardi au Sénat, puis le lendemain à la Chambre des représentants, à Washington. Jusqu’ici, le jeune milliardaire en tee-shirt avait réussi à esquiver ces interrogatoires parfois impitoyables, où les saillies des parlementaires et autres passes d’armes sont calibrées pour leur diffusion télé et leur découp

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/culture/-90754-facebook-offre-jusqua-40-000-dollars-aux-utilisateurs-qui-signalent-une-utilisation-abusive-des-donnees-personnelles/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!