Culture Mais comment R. Lee Ermey a-t-il trouvé ses répliques dans Full Metal Jacket ?

11:35  16 avril  2018
11:35  16 avril  2018 Source:   msn.com

Céline Dion convalescente : son fils aîné a trouvé comment lui redonner la pêche !

  Céline Dion convalescente : son fils aîné a trouvé comment lui redonner la pêche ! Les petites intentions sont souvent celles qui comptent le plus. Céline Dion ne pourra pas dire le contraire. Alors qu’elle a été contrainte d’annuler ses concerts à cause de ses problèmes de santé, Céline Dion a reçu un magnifique cadeau de la part de son fils René-Charles. © Bestimage Céline Dion convalescente : son fils aîné a trouvé comment lui redonner la pêche ! Pour son cinquantième anniversaire, Céline Dion a reçu le plus beau des cadeaux. Le 30 mars dernier, la chanteuse québécoise recevait des messages d’amour de toute la planète. Mais c’est en toute simplicité qu’elle a souhaité passer ce cap.

Le sergent instructeur brutal et sadique, du cultissime Full Metal Jacket , c'était lui . R . Lee Ermey , acteur et ancien instructeur du corps des Marines, est

Mais comment R . Lee Ermey a - t - il trouvé ses répliques dans Full Metal Jacket ? Allociné Films. Le sergent de Full Metal Jacket , Ronald Lee Ermey , est mort à l'âge de 74 ans.

Mais comment R. Lee Ermey a-t-il trouvé ses répliques dans Full Metal Jacket ? © Warner Bros. Mais comment R. Lee Ermey a-t-il trouvé ses répliques dans Full Metal Jacket ?
"A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera, et les premiers et les derniers mots qui sortiront de votre sale gueule, ca sera "chef". Tas de punaises, est-ce que c'est bien clair ?" - Chef, oui chef !- "Mon cul, je n'entend rien ! Montrez-moi que vous en avez une paire !"C'est peu dire que dès sa toute première réplique dans Full Metal Jacket, le vachard et sadique sergent instructeur Hartman harponnait les spectateurs, pour ne plus jamais les lâcher. Une composition absolument géniale, pour laquelle R. Lee Ermey obtiendra même une citation au Golden Globe du Meilleur second rôle, en 1988. Si l'acteur cumule plus de 120 rôles plus ou moins consistants, que ce soit à la TV, au cinéma, ou même sa voix, aucun n'a eu autant d'impact et fut autant mémorable que celui qu'il joua chez Kubrick, d'autant que beaucoup de ses répliques furent improvisées par lui.Ermey n'a d'ailleurs pas eu besoin d'aller chercher très loin pour composer son personnage : il fut lui-même sergent instructeur pour le Corps des Marines. Entré en 1961, il fut entre 1965 et 1967 instructeur au Marine Corps Recruit Depot San Diego en Californie puis fut envoyé en 1968 au Viêtnam, où il servit durant 14 mois dans le Marine Wing Support Group 17. Il continua son service à Okinawa et obtint le grade de Staff Sergeant avant d'être réformé en 1972 pour des raisons médicales. Ermey affirma souffrir de cauchemars dus aux expériences traumatisantes lors des combats.Initialement, Ermey ne devait même pas jouer dans le film de Kubrick; il fut engagé comme conseiller militaire technique par Ian Harlan, le beau  frère de Kubrick, qui travailla sur le film. "Il ne devait absolument pas être un acteur !" nous disait d'ailleurs Harlan, lorsque nous avions fait en sa compagnie une visite guidée de l'exposition consacrée à Stanley Kubrick à Paris en 2011. "Il devait montrer à l'équipe comment manipuler toutes ces armes, comment bouger, ect... C'était un vrai sergent instructeur, et il avait fait le Viêtnam. A l'époque, il était dans un bureau à New York, où il aidait d'anciens Marines à retrouver du travail. Je suis donc allé le voir, et lui ai proposé un poste de conseiller technique sur le film, qu'il a accepté. Il est venu avec un permis de travail en Grande-Bretagne. La suite est assez étonnante. On lui avait demandé de sélectionner les figurants, en leur donnant la réplique. C'était intéressant de le voir faire et travailler avec les gens. Il avait récupéré un uniforme du département des costumes, et il a refait exactement ce qu'il aurait fait dans la vraie vie, en utilisant notamment un langage plutôt fleuri qui était nouveau pour nous. En visionnant les vidéos des essais, Stanley a adoré ! Il a alors dit : "il faut l'engager ! Il faut qu'il joue le personnage ! On ne peut pas rêver mieux !"Effectivement. avec cette composition, Ermey a joué là le rôle de sa vie. So Long l'artiste...

"A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera, et les premiers et les derniers mots qui sortiront de votre sale gueule, ca sera "chef". Tas de punaises, est-ce que c'est bien clair ?" - Chef, oui chef !- "Mon cul, je n'entend rien ! Montrez-moi que vous en avez une paire !"

Miou Miou : "Il aurait fallu être folle pour refuser" le film Larguées

  Miou Miou : La comédienne, plus rare sur grand écran depuis quelques années, revient dans les salles mercredi aux côtés de Camille Chamoux et Camille Cottin. © Fournis par Lagardère Active Digital Miou Miou : "Il aurait fallu être folle pour refuser" le film Larguées Françoise vient de se faire larguer par son mari, parti avec une femme beaucoup plus jeune. Ses filles, Rose et Alice, à l'opposé l'une de l'autre, décident d'emmener leur mère dans un club pour lui changer les idées. La mère, c'est Miou Miou et les filles sont Camille Cottin et Camille Chamoux.

R . Lee Ermey vient de nous quitter, inoubliable sergent instructeur Hartman dans " Full Metal Jacket ". Hommage à l 'acteur avec un petit florilège de ses répliques dans le chef-d'oeuvre de Kubrick.

Guerre, drame. Director: Stanley Kubrick. Starring: Matthew Modine, Arliss Howard, Vincent D'Onofrio and others. Pendant la guerre du Viêt Nam, la préparation et l 'entrainement d'un groupe de jeunes marines, jusqu'au terrible baptême du feu et la sanglante offensive du Tết à Huế, en 1968.

C'est peu dire que dès sa toute première réplique dans Full Metal Jacket, le vachard et sadique sergent instructeur Hartman harponnait les spectateurs, pour ne plus jamais les lâcher. Une composition absolument géniale, pour laquelle R. Lee Ermey obtiendra même une citation au Golden Globe du Meilleur second rôle, en 1988. Si l'acteur cumule plus de 120 rôles plus ou moins consistants, que ce soit à la TV, au cinéma, ou même sa voix, aucun n'a eu autant d'impact et fut autant mémorable que celui qu'il joua chez Kubrick, d'autant que beaucoup de ses répliques furent improvisées par lui.

Ermey n'a d'ailleurs pas eu besoin d'aller chercher très loin pour composer son personnage : il fut lui-même sergent instructeur pour le Corps des Marines. Entré en 1961, il fut entre 1965 et 1967 instructeur au Marine Corps Recruit Depot San Diego en Californie puis fut envoyé en 1968 au Viêtnam, où il servit durant 14 mois dans le Marine Wing Support Group 17. Il continua son service à Okinawa et obtint le grade de Staff Sergeant avant d'être réformé en 1972 pour des raisons médicales. Ermey affirma souffrir de cauchemars dus aux expériences traumatisantes lors des combats.

Le sergent instructeur de "Full Metal Jacket", R. Lee Ermey, est mort

  Le sergent instructeur de Dans le film de Stanley Kubrick, sorti en 1987, il incarnait le sergent instructeur brutal et sadique formant des jeunes recrues pour le Vietnam. L'acteur américain R. Lee Ermey, connu pour son rôle du sergent Hartman dans le Full Metal Jacket de Stanley Kubrick, sorti en 1987, est mort dimanche 15 avril à l'âge de 74 ans, a annoncé son agent. Cet ancien militaire du corps des Marines, qui avait fait la guerre du Vietnam, a succombé à des complications d'une pneumonie, a précisé son agent.

L ’acteur américain Ronald Lee Ermey , connu pour son rôle du sergent Hartman dans le Full Metal Jacket , de Stanley Kubrick, sorti en 1987, est mort dimanche 15 avril à l ’âge de 74 ans, a annoncé son agent Bill Rogin.

Mais comment R . Lee Ermey a - t - il trouvé ses répliques dans Full Metal Jacket ? R . Lee Ermey était l'inoubliable sergent instructeur Hartman dans le " Full Metal Jacket " de Kubrick. Une géniale incarnation

Initialement, Ermey ne devait même pas jouer dans le film de Kubrick; il fut engagé comme conseiller militaire technique par Ian Harlan, le beau  frère de Kubrick, qui travailla sur le film. "Il ne devait absolument pas être un acteur !" nous disait d'ailleurs Harlan, lorsque nous avions fait en sa compagnie une visite guidée de l'exposition consacrée à Stanley Kubrick à Paris en 2011. "Il devait montrer à l'équipe comment manipuler toutes ces armes, comment bouger, ect... C'était un vrai sergent instructeur, et il avait fait le Viêtnam. A l'époque, il était dans un bureau à New York, où il aidait d'anciens Marines à retrouver du travail. Je suis donc allé le voir, et lui ai proposé un poste de conseiller technique sur le film, qu'il a accepté. Il est venu avec un permis de travail en Grande-Bretagne. La suite est assez étonnante. On lui avait demandé de sélectionner les figurants, en leur donnant la réplique. C'était intéressant de le voir faire et travailler avec les gens. Il avait récupéré un uniforme du département des costumes, et il a refait exactement ce qu'il aurait fait dans la vraie vie, en utilisant notamment un langage plutôt fleuri qui était nouveau pour nous. En visionnant les vidéos des essais, Stanley a adoré ! Il a alors dit : "il faut l'engager ! Il faut qu'il joue le personnage ! On ne peut pas rêver mieux !"

Effectivement. avec cette composition, Ermey a joué là le rôle de sa vie. So Long l'artiste...

Titanic (TFX) : Jack et Rose auraient-ils pu tenir à deux sur la planche ? La réponse... (VIDEO) .
Ce dimanche soir à 20h55, TFX vous propose de remonter à bord du Titanic. 20 ans après, le film de James Cameron reste le plus gros succès de tous les temps en France. S’il y a un débat qui déchaîne les passions chez les fans du Titanic, le film culte de James Cameron, sorti en 1997, c’est bien évidemment le suivant : est-ce qu’il y avait de la place pour deux sur la planche ET est-ce que Jack aurait pu survivre ? Pour de nombreux internautes, ainsi que James Cameron, Rose (Kate Winslet) et Jack (Leonardo DiCaprio) n’auraient pas pu tenir tous les deux sur leur radeau de fortune.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!