Finance Les meilleures actions françaises à mettre en portefeuille pour 2017

11:30  02 janvier  2017
11:30  02 janvier  2017 Source:   Capital

Pourquoi les chaînes TV ont bien fait de miser sur les séries françaises

  Pourquoi les chaînes TV ont bien fait de miser sur les séries françaises Sauf improbable surprise, le top 100 des meilleures audiences de 2016 ne changera pas d'ici la fin de l'année. Et ce palmarès détonne un peu par rapport aux années précédentes. Ainsi M6 décroche pour la première fois la première place grâce à la diffusion de la finale de l'Euro. TF1 reste néanmoins largement leader avec 90 programmes dans le Top 100 et ce grâce à une réorientation stratégique dont la chaîne tire profit. 2016 est en effet marquée par Seuls deux épisodes de "Person of Interest" figurent dans ce palmarès. Et encore, en bas du classement. L'an dernier, les séries étrangères avaient pourtant à elles seules décroché 36 places dans le top 100.

NEWSLETTER. Pour recevoir les bons plans iDTGV et être prévenu des ouvertures de vente.

Le meilleur du web. Les + lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images.

Pour 2017, nous vous recommandons de faire la part belle aux valeurs françaises exportatrices, bancaires et cycliques.

Palais Brongniart Bourse 11 © Tous droits réservés Palais Brongniart Bourse 11

Les marchés d’actions tricolores ont le vent en poupe. Avec un gain de 5% depuis le 1er janvier, le CAC 40 a affiché une remarquable résistance, en dépit de nombreux chocs (Brexit, référendum italien…). Et il devrait poursuivre sur sa lancée en 2017, dans un contexte d’amélioration de la conjoncture mondiale, d’autant que les mesures annoncées par Donald Trump (baisses des d’impôts et augmentation des dépenses publiques) devraient soutenir la croissance des Etats-Unis, ce qui aura un effet d’entraînement à l’international. Voici notre avis sur les thématiques et les valeurs qui devraient être gagnantes en 2017.

Dix-huit aéroports régionaux français changent de gestionnaire

  Dix-huit aéroports régionaux français changent de gestionnaire Le canadien SNC-Lavalin a cédé tous ses actifs français, notamment la gestion déléguée de 19 aéroports régionaux, au français Edeis, né d'un partenariat entre la société de participations Impact Holding et le fonds Ciclad, qui a annoncé cette acquisition. Cette dernière s'était portée acquéreur lorsque le groupe québécois avait annoncé, durant l'été 2016, son intention de vendre sa filiale française. Ce rachat n'aura "aucun impact négatif sur l'emploi", Ce rachat n'aura "aucun impact négatif sur l'emploi", indique Edeis, ajoutant que plus de 1.100 collaborateurs du groupe SNC-Lavalin SAS en France et à Monaco sont concernés par cette cession d'actifs.

Liseuse documents eyrolles. Chapitre 1 - Mettre en place le dispositif de temps partiel.

Marie-Claude Pietragalla : "Les acteurs français devraient se mettre à la

Les valeurs exportatrices vont profiter du dollar fort

Alors que le renchérissement de la devise américaine face à l’euro devrait se poursuivre l’an prochain, dans un contexte de divergence des politiques monétaires de part et d’autre de l’Atlantique, les investisseurs français devraient en premier lieu s’intéresser aux actions des sociétés exportatrices. "Toute montée du dollar (les) favorise, notamment celles du luxe", souligne Frédéric Rollin, stratégiste chez Pictet Asset Management. Parmi les valeurs du luxe, on pourra par exemple acheter un titre comme LVMH, qui a récemment inscrit un nouveau record historique et réalise 26% de ses ventes aux Etats-Unis.

On pourra aussi faire la part belle à de nombreux autres poids lourds du CAC 40 très exposés à la première puissance économique mondiale : Air Liquide (42% du chiffe d’affaires, depuis le rachat d’Airgas), Sanofi (36%), qui se paie moins de 14 fois les bénéfices attendus pour 2017, Nokia (29%, en intégrant Alcatel-Lucent)… L’équipementier finlandais a du mal à digérer l’ex-fleuron tricolore et est engagé dans un bras de fer avec Apple sur des brevets, mais il bénéficie d’un bilan très solide et offre un rendement du dividende appréciable (4%).

Rothschild croqueMartin Maurel pour créer une nouvelle banque privée

  Rothschild croqueMartin Maurel pour créer une nouvelle banque privée Les deux établissements historiques sont désormais mariésL'opération a été réalisée par fusion-absorption de Martin Maurel via un échange de titres sur la base d'une parité de 126 actions Rothschild & Co par action de la Compagnie Financière Martin Maurel. La famille Maurel a reçu des titres et renforce ainsi sa présence au sein du concert familial élargi de Rothschild & Co, dont elle était déjà membre. L'opération a été financée à hauteur de 62% par l'émission de nouvelles actions, soit 6,1 millions d'actions nouvelles, et à hauteur de 38% par des facilités bancaires externes, soit un montant de 88,3 millions d'euros.

ERREUR. faute de place on met à vendre une table d'occasion de très bonne qualité

Merci pour votre compréhension. à travers des cours d'éducation civique, sans mise en pratique.

Le raffermissement de l’économie bénéficiera aux valeurs cycliques

Si l’heure n’est pas encore à l’euphorie, les indicateurs économiques, tels que celui du climat des affaires, suggèrent une amélioration de la conjoncture, tant dans l’Hexagone qu’en Allemagne, les deux économies phares de la zone euro. Dans ces conditions, on privilégiera les valeurs cycliques, sensibles à la conjoncture, aux valeurs défensives (souvent chères). Vous pouvez ainsi miser sur Peugeot, dont la structure financière a été assainie et qui bénéficiera du renouvellement de sa gamme. On pourra aussi s’exposer aux sociétés liées aux matières premières, comme le producteur de caoutchouc naturel SIPH (Société internationale de plantations d’hévéas), qui devrait renouer avec la rentabilité, après avoir réduit ses coûts de production et étendu ses forêts d’hévéas. On achètera l’action idéalement sur léger repli, après l’envolée des dernières semaines.

Asmodée rachète trois sociétés européennes

  Asmodée rachète trois sociétés européennes Le groupe se renforce en Allemagne et en Espagne avec les rachats d'Heidelberger Spieleverlag, EDGE et MilleniumAprès l'Allemagne, c'est vers l'Espagne que se tourne le groupe avec l'acquisition de Millennium, un distributeur de jeux de société lui aussi proche des magasins spécialisés. L'union des activités des deux entreprises dans le pays va créer l'un des acteurs principaux de la distribution multicanale de jeux de société en Espagne. Jose Manuel Rey, PDG de Millennium, dirigera Asmodee Iberica. Rey est aussi co-fondateur d'EDGE Entertainment, un éditeur de jeux de société présent à Séville et à Toulouse qui rejoint aussi le périmètre.

Assurer son logement ou son auto coûtera plus cher en 2017 . Les multinationales sous le feu de la "Lex Americana". Airbags: BMW rappelle près de 200.000 voitures en Chine.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. • Un membre de "Chico and the Gypsies" mis en examen pour agression

La remontée des taux d’intérêt portera les valeurs bancaires

Quant aux banques tricolores, elles retrouvent peu à peu le sourire, la nette remontée des taux d’intérêt à long terme depuis cet été (notamment depuis l’élection de Donald Trump) ayant un impact très positif sur les marges. On pourra ainsi miser sur BNP Paribas, principale banque privée tricolore, qui offre un rendement proche de 5%. On surveillera toutefois l’évolution de la situation en Italie, un pays auquel la banque de la rue d’Antin est relativement exposée. Elle détient, via sa filiale transalpine BNL, pour 20 milliards d’euros d’actifs en bons du Trésor italien”, nous a ainsi récemment indiqué Laurent Geronimi, de Swiss Life Banque Privée

Nicolas Gallant

L'État se défausse finalement de 4,1% d'Engie .
L'État français a annoncé avoir cédé 100 millions d'actions d'Engie représentant 4,1% de son capital, soit 10 millions d'actions supplémentaires par rapport à ce qui avait été annoncé précédemment, pour 1,14 milliard d'euros au total. Cette cession doit en particulier permettre de financer des investissements de l'État actionnaire, notamment la refondation de la filière nucléaire. Au terme de ce placement, réalisé en totalité auprès d'investisseurs Cette cession doit en particulier permettre de financer des investissements de l'État actionnaire, notamment la refondation de la filière nucléaire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!