Finance Economie - Etats-Unis : Volkswagen paie encore 4 milliards d'euros pour solder le «dieselgate»

12:55  12 janvier  2017
12:55  12 janvier  2017 Source:   Le Parisien

Une association allemande de 100.000 membres porte plainte contre Volkswagen

  Une association allemande de 100.000 membres porte plainte contre Volkswagen L'Allemagne écrit une nouvelle page du "dieselgate". Outre-Rhin, l'association allemande myRight, représentant 100.000 automobilistes, vient de saisir la justice pour violation de "certaines règles de l'Union européenne". Elle souhaite que ses membres, roulant dans des véhicules diesel du groupe Volkswagen -concernés par le scandale des moteurs truqués- obtiennent réparation du préjudice subi. Alors qu'aux États-Unis le premier constructeur européen va débourser plusieurs milliards de dollars afin de dédommager ses clients américains, l'entreprise s'est toujours refusée à indemniser les propriétaires des 8,5 millions de véhicules e

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie , femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. Gasy Winner - Vaovao - Nationale - Internationale - Economie - Culture - Sport - Tourisme - Multimédia - Médecine et Santé - Insolite.

Economie . Immobilier. Maroc Loi de Finances.

Le Parisien: ILLUSTRATION. Le constructeur Volkswagen va payer une pénalité en plus de 4 milliards d'euros pour stopper le scandale du dieselgate aux Etats-Unis © (AFP/ODD ANDERSEN) ILLUSTRATION. Le constructeur Volkswagen va payer une pénalité en plus de 4 milliards d'euros pour stopper le scandale du dieselgate aux Etats-Unis

Volkswagen veut siffler la fin de partie du scandale du «dieselgate» aux Etats-Unis. Le conseil d'administration du constructeur allemand devrait, ce mercredi, accepter de payer à la justice une pénalité supplémentaire américaine de 4,1 millliards d'euros en plaidant coupable. Elle viendra s'ajouter aux quelque 17 milliards d'euros déjà prévus dans un vaste plan d'indemnisation.  

Cette décision intervient alors que l'enquête pénale sur cette affaire aux Etats-Unis est terminée. Le fait de payer cette pénalité va permettre au groupe d'échapper à un procés long à l'issue incertaine. Dans un communiqué, le constructeur assure avoir conclu un accord préliminaire avec le Département de la justice (DoJ) et les autorités douanières, couvrant aussi les pénalités civiles. 

Volkswagen sur le point de nouer un accord financier aux États-Unis

  Volkswagen sur le point de nouer un accord financier aux États-Unis Tout va rentrer dans l'ordre pour Volkswagen en 2017. Le constructeur allemand est en effet en passe de conclure un accord à "plus de 2 milliards de dollars" avec les autorités américaines pour mettre un terme à l'enquête pénale sur les moteurs diesel truqués aux États-Unis, affirme le New York Times vendredi. Cet arrangement financier entre le géant allemand et le département de la Justice (DoJ) pourrait être annoncé "dès la semaine prochaine", Cet arrangement financier entre le géant allemand et le département de la Justice (DoJ) pourrait être annoncé "dès la semaine prochaine", selon le quotidien, et marquerait une étape cruciale pour refermer ce retentissant scandale en évitant un procès.

Vous ne pouvez pas consulter ce billet. Veuillez patienter pendant que nous vous redirigeons ou cliquez ici. États - Unis Premier exportateur mondial de pourriels.

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89. Chiffrement Harcelée par le FBI, une développeuse de Tor fuit les Etats - Unis

En septembre 2015, le groupe Volkswagen avait reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures dans le monde, dont 600 000 aux Etats-Unis, avec un logiciel visant à truquer les calculs d'émissions pour faire apparaître ses véhicules comme moins polluants qu'en réalité. Jamais un industriel n'aura été si lourdement pénalisé aux Etats-Unis. En plus de cette nouvelle pénalité, 14 milliards d'euros seront versés pour le rachat des véhicules affectés. S'y ajoutent 571 millions d'euros pour certains Etats américains, 1,2 milliard pour les concessionnaires et au moins un milliard pour les voitures de grosse cylindrée.

Pour autant, si le groupe automobile solde cette affaire, des procédures peuvent encore toucher des responsables de l'entreprise. Oliver Schmidt, ancien responsable de la conformité chez Volkswagen en Amérique du Nord, a été arrêté par le FBI samedi 7 janvier. Par ailleurs, des procédures sont toujours en cours dans d'autres pays. Et le fait de plaider coupable aux Etats-Unis pourrait devenir un argument choc pour forcer le constructeur à indemniser d'autres pays. 

Dieselgate: un cadre de Volkswagen arrêté aux États-Unis

  Dieselgate: un cadre de Volkswagen arrêté aux États-Unis Un cadre de Volkswagen a été interpellé aux États-Unis dans l'affaire sur le scandale des moteurs diesel truqués, a rapporté lundi le New York Times. Des agents du FBI ont arrêté samedi en Floride Oliver Schmidt, qui a dirigé le service de conformité réglementaire du constructeur automobile allemand aux États-Unis de 2014 à mars 2015, révèle le quotidien américain se référant à deux sources anonymes proches du dossier. Volkswagen avait reconnu en Des agents du FBI ont arrêté samedi en Floride Oliver Schmidt, qui a dirigé le service de conformité réglementaire du constructeur automobile allemand aux États-Unis de 2014 à mars 2015, révèle le quotidien américain se référant à deux sources anonymes proches du dossier.

Le site a changé d'adresse. Il est désormais accessible à l'adresse suivante : https://www.normandie.fr. Vous allez être automatiquement redirigé.

Economie . Société. Evénements. Politique. Economie .

Numéro 1 mondial malgré le scandale

Malgré ce scandale, Volkswagen va s'emparer en 2016 de la première place mondiale en doublant pour la première fois Toyota. Le groupe allemand, qui compte douze marques telles que Audi, Porsche, Seat, Skoda ou encore Bentley, a vu ses ventes augmenter en 2016 de 3,8% pour atteindre un niveau record de 10,3 millions de véhicules. Une progression qui s'explique par la reprise des ventes en Chine (+12,2%) et en Europe (+4%). Elle compense la chute des immatriculations en Amérique du sud (- 25%) et aux Etats-Unis (- 2,6%).

Interrogé par Les Echos depuis le salon automobile de Détroit (Etats-Unis), le Pdg de VW aux USA, Hinrich J.Woebcken, s'est dit «optimiste» pour 2017. «Nous avons presque effacé l'effet du scandale», affirme-t-il. Comme d'autres constructeurs, Volkswagen va lui aussi accentuer ses investissements aux Etats-Unis. Le groupe a investi 950 millions d'euros pour transformer son usine de Chattanooga, dans le Tennessee, pour la production d'un SUV (faux 4X4). Outre de nouvelles embauches, Volkswagen a rappelé qu'il emploie 45 000 salariés aux Etats-Unis et fait vivre près de 120 000 fournisseurs.

Enfin, pour se donner bonne conscience et se refaire une virginité, Volkswagen a annoncé vouloir financer dans l'ensemble du pays des stations de chargement pour les véhicules électriques. 

Dieselgate: premières plaintes déposées contre Fiat-Chrysler en France .
Des propriétaires de voitures du groupe Fiat-Chrysler Automobiles (FCA) vont déposer plainte en France contre le constructeur, soupçonné d'avoir, comme Volkswagen, dissimulé dans ses véhicules un logiciel faussant les émissions polluantes de ses moteurs diesel, a-t-on appris lundi auprès de leur avocat. Les plaintes pour pratique commerciale trompeuse, publicité mensongère, escroquerie et mise en danger de la vie d'autrui "sont les premières à être L'agence environnementale américaine accuse Fiat-Chrysler, troisième constructeur outre-atlantique, d'avoir équipé avec ce dispositif plus de 100.000 véhicules diesel aux Etats-Unis, ce que le constructeur dément.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!