Finance Télécoms : SFR réfléchit à un changement de nom

12:35  15 avril  2017
12:35  15 avril  2017 Source:   Boursier

Vivendi : le groupe prévient Bruxelles qu'il pourrait contrôler Telecom Italia

  Vivendi : le groupe prévient Bruxelles qu'il pourrait contrôler Telecom Italia Vivendi a informé la Commission européenne qu'il pourrait contrôler "de facto" Telecom Italia après l'Assemblée générale du 4 mai prochainL'assemblée générale des actionnaires de l'opérateur télécoms italien doit désigner un nouveau conseil d'administration, et Vivendi entend nommer les deux tiers des membres du conseil, ont précisé deux de ces sources. Cependant, le groupe présidé par Vincent Bolloré devra pour cela obtenir l'aval d'une majorité des actionnaires de Telecom Italia pour les candidats qu'il propose à un poste d'administrateur.

Il semblerait que cet utilisateur ait déjà trouvé son bonheur ! Cette annonce n'est plus active, mais ne

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

  Télécoms : SFR réfléchit à un changement de nom © Reuters

L'opérateur télécoms, propriété de Patrick Drahi, a lancé une réflexion en interne pour changer de nom, selon 'Les Echos'. L'objectif étant de gagner une meilleure visibilité à l'international.

Qui se souvient que SFR est l'acronyme de Société française du radiotéléphone ?  Fondée en 1987 par la Compagnie générale des eaux (devenue Vivendi), SFR a été rachetée en 2014 par Altice, la holding de Patrick Drahi, qui contrôle aujourd'hui un empire de médias comprenant notamment  'BFM TV', 'RMC', 'L'Express' et 'Libération'.

Deux ans et demi après son rachat, l'opérateur de télévision et de téléphonie mobile réfléchit désormais à changer d'identité, afin de gagner en visibilité à l'international, selon des sources citées par le quotidien 'Les Echos'.

L'assemblée générale d'Airbus entérine le changement de nom

  L'assemblée générale d'Airbus entérine le changement de nom Le groupe s'appellera simplement Airbus SE et plus Airbus Group SEEnfin, les actionnaires ont formellement approuvé le changement de patronyme légal de la société, qui passe d'Airbus Group SE à Airbus Group. Une modification qui peut paraître anodine, mais qui ne l'est pas tant que ça, car elle reflète la fusion-absorption de la structure administrative du groupe par la division aviation civile, pour simplifier et rationaliser l'organisation et unifier les activités sous marque unique Airbus. Cette nouvelle architecture est entrée en vigueur le 1er janvier dernier.

Vous surfez trop vite. Robot/Aspirateur détecté. Visite du site à nouveau possible dans 0jrs 0h 0m 28s.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Une réflexion en interne pour trouver un nouveau nom

SFR a ainsi lancé une réflexion en interne qui pourrait le conduire, à terme, à changer de nom. C'est Patrick Drahi, le propriétaire de l'opérateur lui-même, qui a suggéré de réfléchir à une nouvelle dénomination pour SFR.

"Pour l'instant ce n'est qu'une idée, une réflexion interne", a indiqué aux 'Echos' une source souhaitant rester anonyme. "On explore l'opportunité et la faisabilité, il n'y a aucun calendrier", a précisé une autre source. S'il se concrétisait, un changement d'identité pourrait coûter au groupe "plusieurs dizaines de millions d'euros", selon un bon connaisseur du dossier, cité par le journal.

La marque SFR connue par 100% des Français

Depuis le rachat de SFR et Virgin Mobile par Numericable, la société de Patrick Drahi, les marques Numericable et Virgin Mobile ont disparu. Cette fois, il s'agirait donc de faire disparaître SFR, une opération qui pourrait être délicate, dans la mesure où la marque jouit d'un taux de reconnaissance de 100% auprès des Français.

Ces dernières années, plusieurs grands groupes ont cependant réussi une telle métamorphose, à commencer par France Telecom, devenu Orange, et GDF-Suez rebaptisé Engie.

Sumitomo Mitsui va prendre 20% de l'assurance de BNP Paribas au Japon .
La banque française veut développer Cardif dans l'Archipel. Son statut juridique va changerEn parallèle, la banque japonaise Sumitomo Mitsui va prendre 20% du capital de la nouvelle compagnie d'assurance-vie japonaise de BNP Paribas, qui conservera les 80% restants. Les deux établissements, qui travaillent déjà ensemble, entendent ainsi accroître leur collaboration et proposer de nouveaux produits financiers distribués dans le réseau de la banque. Les modalités financières de l'investissement n'ont pas été communiquées.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!