Finance Trump veut réformer les visas pour travailleurs qualifiés

11:35  18 avril  2017
11:35  18 avril  2017 Source:   AFP

Les ventes de produits de la fille de Donald Trump, Ivanka, ont flambé en 2016

  Les ventes de produits de la fille de Donald Trump, Ivanka, ont flambé en 2016 L'engagement politique de Donald Trump pendant la campagne présidentielle et son élection semblent avoir contribué à augmenter la notoriété de la marque de sa fille Ivanka. Mais les récents soupçons de conflits d'intérêts pesant sur la fille du président américain et les appels au boycott de plusieurs enseignes outre-Atlantique pourraient avoir un impact négatif sur ses activités commerciales.Des chiffres encore partiels

Donald Trump veut transformer les célèbres visas H-1B, plébiscités par la Silicon Valley, en luttant contre la "fraude et les abus" et en les faisant 07h56 - L'Express : Le président américain va signer un décret qui vise à diminuer le nombre de travailleurs "relativement peu qualifiés et peu payés"

Vous allez être redirigé vers le lien suivant : Donald Trump veut réformer le système des visas pour travailleurs qualifiés .

Donald Trump pendant la traditionnelle chasse aux oeufs de Pâques à la Maison-Blanche, le 17 avril 2017 © Fournis par AFP Donald Trump pendant la traditionnelle chasse aux oeufs de Pâques à la Maison-Blanche, le 17 avril 2017

Donald Trump veut transformer les célèbres visas H-1B, plébiscités par la Silicon Valley, en luttant contre la "fraude et les abus" et en les faisant évoluer, mais sa marge de manoeuvre reste limitée en l'absence d'une réforme législative d'ampleur.

Très prisés par les sociétés spécialisées dans les nouvelles technologies, ces permis de travail (à durée déterminée) destinés aux scientifiques, ingénieurs et programmateurs informatiques, sont en particulier une passerelle pour de nombreux Indiens attirés par la Silicon Valley.

Melania Trump : La revanche d’une First Lady

  Melania Trump : La revanche d’une First Lady Melania Trump obtient un dédommagement de 2,7 millions d’euros pour avoir été décrite comme une escortMelania Trump met tout en œuvre pour tenter d’être une Première dame à la hauteur. Ce rôle la « déprime », son couple avec Donald Trump est loin d’être au beau fixe et elle est de nouveau la risée de la toile, cette fois-ci pour sa photo officielle très retouchée. Une tannée pour elle qui espérait juste décrocher de fructueux contrats avec des marques et qui passe à côté de millions de dollars. Ses malheurs, elle les attribue en partie au quotidien britannique le Daily Mail.

Donald Trump veut transformer les célèbres visas H-1B, plébiscités par la Silicon Valley, en luttant contre la « fraude et les abus » et en les faisant évoluer, mais sa marge de manoeuvre reste limitée en l’absence d’une réforme législative d’ampleur.

Trump veut réformer le système des visas pour travailleurs qualifiés .

Le président des Etats-Unis signera mardi, depuis Kenosha dans le Wisconsin, un décret ordonnant aux ministères concernés (Travail, Justice, Sécurité intérieure) de proposer des réformes pour que le programme H-1B "revienne à son objectif initial: donner des visas aux postulants les plus diplômés sur les postes les mieux payés".

"Pendant trop longtemps, plutôt que de permettre seulement aux meilleurs de venir (...), le programme H-1B a été appliqué d'une façon néfaste pour les travailleurs américains", selon la Maison Blanche, qui estime qu'il a entraîné l'arrivée d'une vague de travailleurs "relativement peu qualifiés et peu payés" dans le secteur technologique.

La signature de ce décret se veut la déclinaison concrète des "deux règles simples" érigées par le président républicain au rang de priorités absolues: acheter américain, embaucher américain.

Regardez la première manifestation spatiale (contre Trump) de l’histoire

  Regardez la première manifestation spatiale (contre Trump) de l’histoire L'un des douze astronautes à avoir mis le pied sur la Lune, l’Américain Edgar Mitchell lors de la mission Apollo 14 de 1971, a expliqué que depuis l'espace, les questions de politique internationale paraissaient insignifiantes. «On aimerait prendre un politicien par la peau du cou, l’amener à un quart de million de miles de la Terre et lui dire: “Regarde ça, fils de pute”», avait-il ajouté de manière imagée… C’est sous ce mot d'ordre radical qu’un groupe d’activistes a lancé ce qu’il qualifie de première manifestation spatiale de l’histoire.

President Donald Trump arrives to sign an Energy Independence Executive Order, Tuesday, March 28, 2017, at EPA headquarters in Washington. Les mesures annoncées lundi interviennent au moment où les Etats-Unis ouvrent l’attribution annuelle des quelque 85.000 visas H-1B.

Si cette ordonnance est signée, elle affectera principalement les entreprises qui embauchent des travailleurs étrangers qualifiés temporairement via les visas H-1B et L-1.

Les services de l'immigration ont déjà annoncé début avril une série de mesures pour lutter contre "les fraudes et abus" dans l'attribution de ces visas très convoités.

Les mesures annoncées lundi interviennent au moment où les Etats-Unis ouvrent l'attribution annuelle des quelque 85.000 visas H-1B.

Le président américain ne peut, d'un simple décret, modifier le nombre de visas alloués, mais la Maison Blanche espère, en signant ce texte, donner une impulsion avant une possible réforme législative dont les contours restent cependant très flous.

"C'est une étape transitoire vers un système (d'immigration) plus centré sur les qualifications", a souligné un responsable américain sous couvert d'anonymat.

Dans son premier discours devant le Congrès, le 1er mars, M. Trump avait plaidé pour l'abandon "du système actuel d'une immigration peu qualifiée".

Montrant en exemple le Canada et l'Australie, il avait martelé sa volonté d'orienter le système américain vers un système "basé sur le mérite".

Le décret que signera Donald Trump comportera également un volet sur les incitations à "acheter américain" (Buy American) visant à privilégier l'utilisation de biens fabriqués aux Etats-Unis dans les contrats publics.

L'Alliance des manufacturiers américains s'est félicitée de cette initiative dans un communiqué lundi soir.

"Cela devrait être la politique de notre gouvernement de maximiser l'utilisation d'acier, de fer et de biens manufacturés américains achetés avec les deniers publics. Nous sommes satisfaits que le président soit d'accord avec cela", a estimé le président de l'Alliance, Scott Paul, dans un communiqué.

Springsteen sort une protest song contre Trump .
Springsteen sort une protest song contre Trump Bruce Springsteen revient également sur l’affirmation faite par Donald Trump selon laquelle il n’aimait pas lire : « Et ne me raconte pas que tu n’as jamais lu de livre. Je ne mettrai jamais ma confiance en un escroc et ses sbires. » Dans une interview donnée à Rolling Stone l’année dernière, Bruce Springsteen avait affirmé que « la république est assiégée par un abruti« .La protest song est disponible à l’achat sur le site de Joe Gruschecky.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!