Finance Standard & Poor's relève d'un cran la note de l'Indonésie

15:40  19 mai  2017
15:40  19 mai  2017 Source:   AFP

Ipsen relève ses objectifs 2020, en visant 30% de marge

  Ipsen relève ses objectifs 2020, en visant 30% de marge Les revenus dépasseront 2,5 MdsE à cet horizon, promet le managementIpsen profitera de la journée pour détailler ses priorités en termes d'allocation du capital, notamment sa politique en matière d'investissements, de business développement, de distribution de dividende, et de rachats d'actions, pour accroître la création de valeur pour ses actionnaires.

Page permettant de dévier vers l'accueil les internautes victimes de l 'erreur 404.

La Bourse de Jakarta le 28 juin 2016 © Fournis par AFP La Bourse de Jakarta le 28 juin 2016

Standard & Poor's a relevé la note de l'Indonésie d'un cran vendredi, s'alignant sur les deux autres grandes agences de notation, un geste susceptible d'attirer plus d'investissements dans cette économie du sud-est asiatique.

L'agence a fait passer la note de crédit souverain à long terme du pays de "BB+", à "BBB-", une note attribuée aux émetteurs de qualité moyenne mais en mesure de faire face à leurs obligations de manière adéquate.

L'archipel quitte ainsi la catégorie "spéculative" pour rejoindre la catégorie "investissement".

"Nous pensons que l'accent mis par le gouvernement pour présenter des budgets réalistes a réduit le risque qu'un futur manque à gagner dans les recettes augmente de façon significative le déficit public", déclare S&P dans un communiqué.

L'indice boursier en Indonésie a grimpé de 2,59% après cette annonce.

Les deux autres grandes agences de notation, Fitch et Moody's, avaient déjà relevé relevé la note souveraine de l'Indonésie pour la faire passer dans la catégorie "investissement".

Economie: Moody’s baisse la note de la Chine et fâche Pékin .
Du jamais vu depuis 1989 : l’agence internationale Moody’s a abaissé la note de la Chine, inquiète de voir la dette de la deuxième économie mondiale s’accumuler (dette totale de 256% du PIB fin 2016) alors que le potentiel de croissance ralentit. Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt Moody’s a tout faux, riposte le ministère des Finances. L’Agence aurait commis trois erreurs : la méthodologie serait inappropriée, les difficultés de l’économie chinoise surestimées et puis les capacités du pays de mener à bien ses réformes seraient sous-évaluées, souligne-t-on à Pékin.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/-48476-standard-poors-releve-dun-cran-la-note-de-lindonesie/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!