Finance Le sauveur des poulets Doux prêt à diriger William Saurin

15:40  19 mai  2017
15:40  19 mai  2017 Source:   Le Figaro

Quatre repreneurs potentiels pour les plats cuisinés William Saurin ?

  Quatre repreneurs potentiels pour les plats cuisinés William Saurin ? Selon des sources proches du dossier, le pôle plats cuisinés de la Financière Turenne Lafayette (FTL), maison mère de William Saurin, devrait faire l'objet de 4 offres de reprise. Les dossiers doivent être déposés lundi soir avant minuit. Six mois après le décès de Monique Piffault et la découverte de faux bilans qui ont entraîné la mise en faillite du groupe agro-alimentaire Financière Turenne Lafayette (William Saurin), le processus de vente du groupe devrait s'accélérer la semaine prochaine.

Jordana grimpe ses belles fesses sur une grosse bite HOT. Milf latine se fait péter le cul par un bon baiseur HOT. Elle se fait enculer par son banquier pour obtenir un prêt HOT. Nikki la serveuse salope s'occupe de ses meilleurs clients HOT.

Connexion impossible. Poulet au porto.

Arnaud Marion, manager de crise connu pour avoir redressé les comptes du volailler Doux propose de reprendre l'entreprise, en vente ­depuis la découverte d'un scandale de comptes truqués.

figarofr: Arnaud Marion © FRED TANNEAU/AFP Arnaud Marion

Deux ans après avoir sauvé les poulets Doux de la faillite, Arnaud Marion propose de prendre en main William Saurin. La filiale de Financière Turenne Lafayette (FTL) est à vendre depuis la découverte d'un scandale de comptes truqués, après le décès de sa fondatrice. Candidat au rachat, le fonds d'investissement Sandton Capital a fait appel à Arnaud Marion, manager de crise connu pour avoir redressé les comptes du volailler Doux (Doux, Père Dodu) de 2012 à 2015. Ce dernier a vocation à «diriger l'équipe de management de William Saurin». Il pourrait prendre une part du capital.

Pourquoi William Leymergie restera finalement sur France 2

  Pourquoi William Leymergie restera finalement sur France 2 Oui, William Leymergie a bel et bien été approché par C8, chaîne de la TNT du groupe Canal +… mais il restera sur France 2. Après l'éviction de David Pujadas du journal télévisé 20 heures en milieu de semaine, l'animateur de Télématin (à la tête de l'émission depuis 32 ans) a rencontré ce jeudi 18 mai la directrice de France 2, Caroline Got, pour lui annoncer qu'il souhaiter rester.  "Il lui a expliqué à quel point il était attaché à ses équipes, et il lui a dit qu'il restait", a expliqué la communication de la chaîne à L'Express. "Il n'avait d'ailleurs rien annoncé à personne, d'où la surprise générale quand tous ces articles sont sortis.

Les adultes ont-ils le devoir de diriger les enfants vers le Seigneur

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Sandton a déposé lundi une offre de reprise du pôle plats cuisinés et conserves de FTL, qui regroupe 914 salariés et 7 sociétés (William Saurin, CCA Périgord, Soulié Restauration). Il prévoit de renflouer la trésorerie de 40 millions d'euros et d'investir 40 à 50 millions. Un minimum sur ces actifs ayant souffert de sous-investissements depuis plusieurs années.

Cette offre sera en concurrence avec celles de Cofigeo (Raynal & Roquelaure), de l'industriel Rivière et surtout de l'alliance du fonds LBO France et du groupe d'Aucy (coopérative Cecab). À la dernière minute, les deux acteurs œuvrant jusque-là en solo ont décidé d'unir leurs forces. Trop courte financièrement, la Cecab ne veut pas manquer une opportunité de se renforcer sur son cœur de métier des plats appertisés. Alors que son échec dans le dossier Gad pourrait lui faire de l'ombre, la présence de LBO France à ses côtés, qui connaît bien le secteur (Poult, Labeyrie, Materne…) devrait rassurer les organismes en charge de la vente. Jeudi, ils étaient réunis avec les créanciers à Bercy. Les banques tiennent à récupérer les 53 millions d'euros prêtés en décembre pour assurer le sauvetage de FTL. Cela pourrait pousser les vendeurs à faire monter les enchères, avant un redressement judiciaire, une «cession prénégociée» et une probable mise en location-gérance du pôle à reprendre. Au vu de la situation tendue de trésorerie, le temps est désormais compté.

Emprunt immobilier : avez-vous pensé à l’option « transfert de prêt » ? .
Elle permet de conserver le financement en cours en cas d’achat d’un nouveau bien. Une solution judicieuse en période de remontée des taux… © Fournis par Boursier Emprunt immobilier : avez-vous pensé à l’option « transfert de prêt » ? Taux d’emprunt, coût de l’assurance, frais de dossier... Lors de la signature d’un prêt immobilier, les clients pensent généralement à bien négocier ces critères déterminants. Ils sont en revanche moins nombreux à se soucier de l’option « transfert de prêt ». Or, celle-ci peut à terme se révéler intéressante...

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!