Finance Les rachats de crédits restent bien placés pour obtenir les meilleurs taux immobiliers

16:20  19 juin  2017
16:20  19 juin  2017 Source:   Boursier

L'immobilier dans les 20 plus grandes villes françaises : la baisse du pouvoir d'achat se poursuit

  L'immobilier dans les 20 plus grandes villes françaises : la baisse du pouvoir d'achat se poursuit Tous les mois, le courtier Meilleurtaux.com dresse son palmarès des meilleurs taux et du pouvoir d'achat immobilier dans les 20 plus grandes villes de France. Celui de juin signale tout comme celui de mai une nouvelle baisse du pouvoir d'achat immobilier dans les 20 plus grandes villes de France. Une baisse que l'on doit à l'augmentation des prix associée à celle des taux des crédits immobiliers. "A titre d'exemple, Le Mans et Saint-Etienne ont perdu en seulement deux mois 6m² finançables". souligne Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l' immobilier .

l. Immobilier l. Auto l. Moto l.

Les rachats de crédits restent bien placés pour obtenir les meilleurs taux immobiliers © Reuters Les rachats de crédits restent bien placés pour obtenir les meilleurs taux immobiliers

Vousfinancer.com parvient à négocier des taux inférieurs à 1,5% sur 20 ans pour les meilleurs profils et estime que ces excellentes conditions devraient encore se maintenir durant l’été

Quels sont les profils d’emprunteurs parvenant aujourd’hui à obtenir les meilleurs taux immobiliers sur 20 ans, c’est-à-dire entre 1,25% et 1,40% ? Réponse avec le courtier en emprunts immobiliers Vousfinancer.com.

Le courtier parvient ainsi à négocier des taux inférieurs à 1,5% sur 20 ans pour les meilleurs profils et estime que ces excellentes conditions devraient encore se maintenir durant l’été.  La catégorie d’emprunteurs la plus convoitée reste la clientèle à hauts revenus,  susceptible d’être accompagnée par les banques sur la durée, notamment via des produits d’épargne. Pour ces profils, les établissements financiers acceptent des décotes allant jusqu’à 0,5% par rapport aux taux affichés sur leur grille.

Immobilier - Rénégociation de prêt immobilier : les pratiques douteuses de certaines banques

  Immobilier - Rénégociation de prêt immobilier : les pratiques douteuses de certaines banques L'association de consommateurs UFC Que Choisir dénonce l'attitude des banques quand les particuliers cherchent à renégocier leur crédit immobilier en raison des taux historiquement bas © (Le Parisien) ILLUSTRATION. Selon l'association UFC Que Choisir, les banques font de la résistance pour limiter la renégociation des prêts par les particuliers Avec des taux d'intérêt bas, malgré une légère remontée ces derniers mois, de nombreux consommateurs cherchent à renégocier leur crédit immobilier pour réaliser plusieurs milliers d’euros d’économies sur l'achat de leur bien.

Erreur dans l'adresse, l'item L'homme est naturelement bon mais c'est la

ÉDITIONS LEGISLATIVES - L'essentiel du droit commenté et analysé mis à jour en permanence. L' actualité juridique complète sur internet

Les rachats de crédits bien placés

Parmi ces hauts revenus, il y a souvent ceux qui font racheter leurs crédits. C’est d’ailleurs sur les rachats de crédits que Vousfinancer obtient les meilleurs taux : 1,25% à Grenoble, 1,30% à Paris ou Marseille. Ce n’est pas une règle  car quelques banques considèrent toutefois ces clients plus volatiles, ce qui peut les rendre moins attractifs ou les pénaliser. Le courtier signale le cas d’une banque proposant même des taux plus élevés (+0,25%) pour ceux qui font racheter leur crédit, mais elle est encore la seule pour l’instant.

Accédants à hauts revenus

A Marseille, un emprunt pour l’achat d’une résidence principale à 350 000 € par un couple de secundo-accédants a également été négocié à 1,30% sur 20 ans mais avec un gros apport de 165 000 € et des revenus mensuels conséquents de près de 6 000 €.  A Saint-Etienne, un profil comparable avec un apport moindre a obtenu 1,32%. A Toulouse ou Strasbourg, des profils encore comparables ont obtenu 1,40%.

Asie : en berne après la Fed .
Les annonces de la Fed, qui a procédé comme prévu à une nouvelle hausse des taux hier soir, et a maintenu le cap du resserrement monétaire, malgré le passage à vide actuel de l'inflation, n'ont pas enthousiasmé les places de la zone Asie-Pacifique, c'est un euphémisme : Sydney perd 1,2%, Hong Kong recule de 1,1%, Singapour glisse de 0,7%, Seoul recule de 0,5%, Tokyo perd 0,2% avec Bombay, mais Shanghai est stable.La Fed a donc relevé, comme anticipé, ses taux directeurs d'un quart de point ce mercredi, pour la troisième fois depuis 6 mois. Le taux des "Fed funds" ressort désormais dans une fourchette de 1% à 1,25%.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!