Finance Crédit Agricole dope ses bénéfices trimestriels

08:40  03 août  2017
08:40  03 août  2017 Source:   Boursier

Boeing : le titre au sommet après de solides trimestriels et la révision des objectifs annuels

  Boeing : le titre au sommet après de solides trimestriels et la révision des objectifs annuels Très solides trimestriels pour Boeing qui en profite pour rehausser ses objectifs annuels . Le constructeur américain a réalisé sur le deuxième trimestre 2017 un bénéfice net de 1,76 milliards de dollars soit un bpa de 2,89$ contre une perte de 234 M$ soit 37 cents par titre un an plus tôt, période marquée il est vrai par de lourdes charges liées aux programmes 787, 747 et KC-46. En base ajustée, le bpa ressort à 2,55$, nettement au-dessus des 2,30$ attendus par les analystes. Côté opérationnel, la marge atteint 11,1% alors que le cash-flow opérationnel progresse de 3,19 Mds$ à 4,95 Mds$ sur un an .

Message d'erreur. Pour accéder à cette page, vous devez être connecté

Crédit Agricole (Suisse) SA a changé de raison sociale et se nomme maintenant CA Indosuez (Switzerland) SA en cohérence avec le changement de marque de son activité principale la gestion de fortune ‎qui adopte la marque mondiale Indosuez Wealth Management.

Le Crédit Agricole a publié ce matin un bénéfice net en vive hausse au second trimestre, que ce soit pour l'entité cotée ou pour le groupe dans son ensemble. La baisse du coût du risque a accentué les gains, alors que les principales activités sont en progression. Les ratios prudentiels ont pris la pente ascendante.

L'entité cotée de la banque verte a enregistré un produit net bancaire de 4,71 milliards d'euros au cours du second trimestre, en légère baisse sur une base publiée, mais en progression de 6,5% en données sous-jacentes, c'est-à-dire expurgées des éléments non-récurrents, en l'espèce notamment la plus-value sur la cession de la participation dans Visa Europe, remontant au second trimestre 2016. Le résultat brut d'exploitation ressort pour sa part à 1,9 MdE, en hausse de 0,8% en données publiées et de 18,7% sur une base sous-jacente. Grâce à un recul marqué du coût du risque et à une forte hausse de la contribution des sociétés mises en équivalence, le bénéfice net part du groupe bondit de 16,6% à 1,35 MdE, mais il aurait progressé de plus de 40% en données sous-jacentes. Toutes choses égales par ailleurs, le bénéfice net ressort à 1,174 MdE, alors que le consensus misait sur 1,02 MdE. Par ailleurs, le ratio CET1 non phasé s'établit en vive hausse à 12,4%, avant l'acquisition de Pioneer par Amundi, grâce à la génération de résultat et à la baisse des encours pondérés. Un niveau qui dépasse largement l'objectif de moyen terme fixé à 11%.

Les résultats en soutien de Wall Street

  Les résultats en soutien de Wall Street Le marché boursier américain avait bien besoin de cela . Après avoir flambé sur des espoirs d'accélération de la croissance économique dans le sillage de l'élection de Donald Trump, Wall Street devrait désormais pouvoir s'appuyer sur la micro-économie. Les grandes entreprises américaines sont en effet sur le point d'afficher deux trimestres consécutifs de croissance des profits à deux chiffres pour la première fois depuis 2011, bien aidées par des années de réductions des coûts, un dollar plus faible et des dépenses de consommation plus fortes.

Infoval74, le site d'informations du Val d'Abondance et des Portes du Soleil. Ce site traite de l'actualité des stations situées dans le Val d'Abondance et dans les Portes du Soleil en Haute-Savoie

Retrouvez toutes les offres du cr�dit agricole du Morbihan en bretagne pour les particuliers, les professionnels, les agriculteurs, les associations et les collectivit�s publiques.

Tous les métiers étaient en progression au cours du trimestre, explique le management, grâce à la dynamique économique et aux efforts déployés par le réseau. L'assurance, la gestion d'actifs et les banques de proximité restent solides, tandis que les services financiers spécialisés et le pôle grand clientèle poursuivent leur ascension.

15% de ratio CET1 pour le groupe

A l'échelle du Groupe Crédit Agricole, le produit net bancaire sous-jacent est en hausse de 0,5% à 7,94 MdsE, pour un résultat brut d'exploitation qui se contracte légèrement à 2,94 MdsE, mais un bénéfice net part du groupe qui atteint 2 MdsE, en hausse de 23,1%, grâce à une forte baisse du coût du risque. Le ratio CET1 non phasé atteint 15%, en hausse de 50 points. L'acquisition de Pioneer réduira ce niveau de 43 points sur le 3ème trimestre. "Ce ratio présente un coussin substantiel par rapport au seuil de restriction de distribution applicable au Groupe Crédit Agricole au 1er janvier 2019, fixé par la BCE à 9,5%", rappelle le management. "Au deuxième trimestre 2017, les banques de proximité et les métiers du Groupe Crédit Agricole ont montré un haut niveau d'activité et de résultat, signes de la validité du modèle économique et de l'approche client du Groupe. Cette performance s'inscrit parfaitement dans la trajectoire du Plan Ambition Stratégique 2020", a commenté Dominique Lefebvre, président de SAS Rue La Boétie et président du conseil d'administration de Crédit Agricole SA.

Reuters © Reuters Reuters

Les valeurs bancaires plombées par de gros dégagements .
Le secteur flanche après ses recordsToutes les valeurs du STOXX 600 Europe Banque sont en baisse en milieu de séance. Les replis les plus importants sont à chercher du côté de Commerzbank, Deutsche Bank, Natixis et Crédit Suisse, qui cèdent plus de 3%, tandis que la Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas font un beau tir groupé à -2,8%. Globalement, l'indice sectoriel chute de -1,8% alors que le STOXX 600 Europe recule de -0,83% dans le même temps.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!