Finance Avions sans pilote: 35 milliards de dollars d'économies en vue

16:30  10 août  2017
16:30  10 août  2017 Source:   Le Figaro

Les énergies fossiles coûtent la vie à 6,5 millions de personnes

  Les énergies fossiles coûtent la vie à 6,5 millions de personnes Les frais de santé liés inévitablement à l’usage d’énergies fossiles sont beaucoup plus élevés que les subventions accordées au secteur par le gouvernement, indique un rapport de la Health and Environment Alliance (HEAL). En 2014, les gouvernements du G20 ont alloué 444 milliards de dollars de subventions pour la production de pétrole, de gaz et de charbon.Parallèlement, cette production a occasionné, selon HEAL, dans ces mêmes pays, 2.758 milliards de dollars de dollars en dépenses médicales à cause de la pollution de l'air. Dans l’UE, ces frais atteindraient 229,5 millions de dollars.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

figarofr: Quand il n'y aura plus de pilote dans l'avion... © MICHAELA REHLE/REUTERS Quand il n'y aura plus de pilote dans l'avion...

L'avion autonome pourrait rapporter gros aux compagnies aériennes, selon une étude de la banque suisse UBS. Et il pourrait même améliorer la sécurité des passagers. Reste à les convaincre.

Tout bouge sans cesse dans le monde des transports. Après les voitures et les bateaux autonomes, les avions eux aussi rêvent de se passer de pilote. C'est la perspective ouverte par une étude de la banque suisse UBS qui a calculé le montant des économies que le secteur pourrait réaliser en faisant voler les avions «tout seul». Verdict? Un total de 35 milliards de dollars (29,8 millions d'euros) par an. De quoi faire réfléchir les compagnies ...et les passagers.

VTC : Didi débarque en Europe en entrant dans le capital de Taxify

  VTC : Didi débarque en Europe en entrant dans le capital de Taxify La première plateforme de VTC du monde, le chinois Didi, a annoncé son entrée dans le capital de Taxify, une société estonienne implantée en Europe de l'Est et en Afrique. Il s'agit d'une nouvelle offensive après avoir pris pied à Singapour, en Inde et au BrésilLe groupe estonien est implanté dans 18 pays et 25 métropoles notamment en Europe de l'Est (Pays Baltes, Hongrie, Roumanie...) et en Afrique (Afrique du Sud, Nigéria, Kenya...). Il revendique 2,5 millions d'utilisateurs dans le monde. L'entreprise fondée par des ex de Skype dont Markus Villig, a récemment levé près de deux millions d'euros pour poursuivre son développement.

Veuillez saisir le code pour accéder au lien de téléchargement.

Météo - Emploi - Petites annonces - PMU - Cours des changes - Programme de Vol - Guide TV - Infos Services - Pharmacie - Réservation d'Hôtels. Moov Prépayé - Assistance MOOVnaute - Mon Compte - Nos coordonnées - Webmail - Test de bande passante.

«Un jour, il n'y aura plus de pilotes dans les cockpits.» C'est cette citation datant des années 80 qui ouvre l'étude de UBS: à l'époque, c'était Michel Ziegler, directeur technique d'Airbus, qui faisait ce pari. Plus de 30 ans plus tard, la science-fiction est proche de devenir une réalité. En effet, le vice-président de Boeing, Mike Sinnett a indiqué en juin lors du salon aéronautique du Bourget qu'il souhaitait mener des expérimentations sur le sujet. Selon lui, «les bases technologiques existent déjà». 

Un gain vertigineux pour les compagnies

Laisser des avions décoller sans pilote permettrait aux compagnies d'économiser 35 milliards de dollars chaque année et de doubler leurs profits. Les calculs de la grande banque sont assez simples: le coût annuel des pilotes d'avion s'élève à 31 milliards de dollars pour leur compagnie. Une coquette somme à laquelle s'ajoutent les 3 milliards qui sont dédiés chaque année à leur formation. Quant au milliard qui reste: «Une machine autonome consommera également moins de kérosène. L'intérêt est économique et écologique. La main-d'œuvre sera essentiellement composée d'informaticiens», indique Pascal Kümmerling, expert en aéronautique et blogueur au Temps.

L'incroyable trésorerie des titans de la tech

  L'incroyable trésorerie des titans de la tech Ce graphique montre la trésorerie d'une sélection d'entreprises tech, en milliards de dollars. © Fournis par Statista GmbH L'incroyable trésorerie des titans de la tech Une fois de plus, Apple a dépassé toutes les attentes en publiant ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice annuel : la firme à la pomme est désormais à la tête d'une trésorerie de 261,5 milliards de dollars. Cet incroyable montant correspond à une hausse de 30 milliards par rapport à la même période l'an dernier.

Message d'erreur. Pour accéder à cette page, vous devez être connecté

Autre document. Retour à la liste des réponses.

Toujours selon l'étude d'UBS, les bénéfices avant impôts et intérêts des compagnies s'envoleraient eux aussi: une hausse de 50% pour Air France, 60% pour Easyjet et pas moins de 100% pour les compagnies américaines United Airlines et American Airlines par exemple. 

Un défi technologique et réglementaire

On comprend alors aisément pourquoi les compagnies sont à ce point séduites par cette perspective. Boeing espère d'ailleurs pouvoir tester ces nouvelles technologies dès l'année prochaine: «Pour le moment je n'ai aucune idée de comment nous allons y arriver. Mais nous étudions le sujet et nous sommes en train de développer les algorithmes», déclarait en juin Mike Sinnett.

Pour autant, ces nouveaux appareils, avant de pouvoir voler, devront surmonter de nombreux obstacles réglementaires et faire leurs preuves aux yeux des régulateurs. Il convient donc de nuancer l'idée d'avion parfaitement automatisé et fonctionnel à court terme. L'automatisation se fera vraisemblablement de manière progressive. C'est ce qu'expliquait le groupe électronique Thales au Salon du Bourget, selon eux l'autonomie complète d'un vol commercial n'est pas envisageable avant 2050. «Il est probable qu'il y aura une résistance aux avions sans pilote, compte tenu du potentiel de pertes d'emplois» peut-on aussi lire dans l'étude. Et, il est vrai, que les syndicats de pilotes risquent de s'opposer farouchement au développement d'une perspective qui pourrait mener à la disparition de leur profession. 

Les essais manqués à 30 Mds $ de Google pour acquérir Snapchat

  Les essais manqués à 30 Mds $ de Google pour acquérir Snapchat Google a eu des velléités de racheter Snapchat pour 30 milliards de dollars. Plusieurs tentatives ont eu lieu pour l’instant sans succès.En 2014, Facebook avait affolé les compteurs en déboursant environ 20 milliards de dollars pour s’emparer de l’application mobile de messagerie instantanée WhatsApp. Google pourrait faire de même avec Snap.

Site en maintenance

Toilokdo : Des Jeux Gratuits !

Des passagers dubitatifs

Mais le défi ne se borne pas à l'aspect technologique ou aux enjeux sociaux. Il existe aussi un obstacle majeur au niveau de la perception du public. Selon un sondage compris dans l'étude, 54% des 8.000 personnes sondées ont déclaré qu'elles refuseraient de monter dans un avion autonome et ce même si le billet leur coûtait moins cher. 17% seulement seraient favorables à cette idée. Un chiffre qui augmente à 30% si on ne prend en compte que les 18-34 ans. Le sondage montre aussi des disparités géographiques: par exemple, les Allemands et les Français seraient les passagers les plus réticents.

La principale inquiétude des clients serait liée aux doutes sur la sécurité. Toutefois, UBS rappelle que 70 à 80% des accidents aériens sont causés par des erreurs humaines, ce qui ferait d'un vol sans pilote un vol plus sûr. Pour 15% d'entre eux, ils sont imputables à la fatigue de l'équipage.

Entre Embraer et Bombardier, c'est la guerre .
Le Brésil va demander à l'OMC de mettre en place un groupe spécial de règlement des différends pour se prononcer sur sa plainte selon laquelle le Canada affecte la concurrence dans le secteur aéronautique en subventionnant les avions commerciaux CSeries fabriqués par Bombardier.Ainsi, Brasilia va demander vendredi à l'OMC de mettre en place un groupe spécial de règlement des différends pour se prononcer sur sa plainte selon laquelle le Canada affecte la concurrence dans le secteur aéronautique en subventionnant les CSeries, un avion commercial de 100 à 150 sièges fabriqué par le canadien, a annoncé le ministère brésilien des relations extérieures.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/-55548-avions-sans-pilote-35-milliards-de-dollars-deconomies-en-vue/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!