Finance 20 millions d'euros pour changer l'emblème du Centre Pompidou

18:34  12 septembre  2017
18:34  12 septembre  2017 Source:   Challenges

Plus de 25 000 euros par jour : la somme faramineuse dépensée par Britney Spears

  Plus de 25 000 euros par jour : la somme faramineuse dépensée par Britney Spears Des chiffres qui donnent le tournis Britney Spears fait des folies. Selon des informations de TMZ qui cite un document officiel du tribunal qui gère sa tutelle, la célèbre popstar a dépensé pas moins de 10 956 873,91 de dollars (9 millions d'euros) en 2016, soit l'équivalent de plus de 25 000 euros par jour. Une somme qui paraît incroyable au commun des mortels, elle l’est un peu moins quand on sait qu’elle a tout même empoché 16 millions de dollars (environ 13 millions d'euros) cette année-là.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Le Centre Pompidou va changer de "chenille", cette chaîne d'escalators qui zèbre la façade du bâtiment de Renzo Piano et Richard Rogers et représente désormais l'emblème de Beaubourg, a annoncé mardi son président Serge Lasvignes.

Centre Pompidou © Fournis par www.challenges.fr Centre Pompidou

Le Centre Pompidou va changer de "chenille", cette chaîne d'escalators qui zèbre la façade du bâtiment de Renzo Piano et Richard Rogers et représente désormais l'emblème de Beaubourg, a annoncé mardi son président Serge Lasvignes.

Le remplacement de la "chenille" est une opération lourde qui se fera par moitié à compter du printemps 2018. Elle nécessitera la construction de deux ascenseurs en façade sur la partie droite du bâtiment pour faciliter l'accès des visiteurs aux 5e et 6e étages. Les ascenseurs existants sur la gauche du "Meccano" resteront en service. La Piazza sera fermée par moitié en fonction de la partie de la "chenille" en travaux.

La durée de l'opération n'est pas encore totalement fixée et son coût est estimé à 20 millions d'euros.

(avec AFP)

Nicolas Sarkozy n’a pas gardé le labrador qu’il avait à l’Elysée .
Comme ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy a lui aussi eu un chien à l’Elysée. Et même plusieurs. À son départ de l’Elysée, il s’est séparé de son labrador beige, offert pendant son mandat. C’est une tradition à l’Elysée depuis Georges Pompidou : les présidents de la République s’affichent toujours avec un chien (Charles de Gaulle avait bien reçu un corgi d’Elizabeth II, qu’il avait appelé Rasemotte, mais il ne s’est jamais affiché avec).

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!