Finance Pourquoi le gouvernement veut "stabiliser" le taux du Livret A

16:13  13 septembre  2017
16:13  13 septembre  2017 Source:   Challenges

Logement social : le taux du livret A maintenu à 0,75% pendant deux ans ?

  Logement social : le taux du livret A maintenu à 0,75% pendant deux ans ? Dans l'optique de garantir le financement des sociétés HLM, le gouvernement pourrait décider de limiter la rémunération du livret A à sont taux actuel pendant deux ans.Selon une information publiée par L'Opinion, "le gouvernement prévoit donc de bloquer la rémunération du livret préféré des Français à sont taux actuel, historiquement bas (0,75%), pendant deux ans". Le taux de rémunération du livret A serait alors totalement décorrélé de l'inflation (hausse des prix), qui est en train de remonter, et en fonction de laquelle il est normalement calculé.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Cette fiche ne peut être correctement affichée (elle n'existe pas/plus).

"Ça nous permet de mobiliser des financements" pour les organismes de logement social "et donc de baisser les loyers" pour ce type de logements, a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe.

Edouard Philippe© Fournis par www.challenges.fr Edouard Philippe

Le gouvernement veut "stabiliser" le taux du Livret A, a déclaré mercredi 13 septembre le Premier ministre Édouard Philippe, en promettant que "les épargnants n'y perdront pas". "Ce que nous voulons faire, (...) c'est faire en sorte que le taux du Livret A soit stable", "qu'il ne bouge pas pendant une période de temps", a déclaré le Premier ministre sur France 2.

"Ça nous permet de mobiliser des financements" pour les organismes de logement social "et donc de baisser les loyers" pour ce type de logements, a-t-il ajouté. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, avait indiqué mardi que le gouvernement envisageait de maintenir le taux du livret A à son taux actuel de 0,75% pendant un ou deux ans.

Politique - Logement : une baisse des APL allant jusqu'à 60 euros envisagée dans le parc HLM

  Politique - Logement : une baisse des APL allant jusqu'à 60 euros envisagée dans le parc HLM Le gouvernement contraindrait ainsi les organismes HLM à baisser leurs loyers d'une somme équivalente à cette baisse des APL. © LP/Olivier Boitet Le «plan logement» pourrait intégrer cette baisse des APL dans le parc HLM. (Illustration) Le gouvernement pourrait baisser les Aides personnelles au logement (APL) dont bénéficient les locataires du parc HLM, d'un montant allant jusqu'à 60 euros mensuels, en contraignant les bailleurs sociaux à réduire d'autant leurs loyers, selon des sources concordantes, confirmant des informations de L'Opinion mardi.

Veuillez saisir le code pour accéder au lien de téléchargement.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Le livret A, placement le plus répandu en France, dont les fonds servent essentiellement à financer la construction de logements HLM, affiche actuellement, avec 0,75%, son plus bas taux historique. Le gouvernement doit présenter son plan pour le logement la semaine prochaine en Conseil des ministres.

(Avec AFP)

Assurance-vie : la réforme de la fiscalité pourrait s'appliquer dès mercredi .
Le gouvernement prévoit de mettre en place une taxe forfaitaire unique de 30% sur les contrats de plus de 8 ans. Seuls les particuliers ayant plus de 150 000 euros en assurance vie seront concernés. © Pixabay Récemment, certains assurés ont ainsi reçu des textos les informant d'un possible changement de «la fiscalité de l'assurance vie (...) fin septembre». La réforme de la fiscalité de l'épargne pourrait s'appliquer très rapidement pour l'assurance-vie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!