Finance La Consob et Vivendi continuent à s'opposer sur le contrôle de Telecom Italia

08:20  14 septembre  2017
08:20  14 septembre  2017 Source:   logc279.xiti.com

Dernières tractations entre Vivendi et Rome sur Telecom Italia et Mediaset

  Dernières tractations entre Vivendi et Rome sur Telecom Italia et Mediaset Le groupe français pourrait faire des concessions pour éviter les foudres de l'Etat italien, qui brandit la menace de ses golden sharesDes bateaux contre des réseaux

La querelle porte sur l 'influence exercée par Vivendi sur l 'opérateur de télécommunications . Le Français estime qu'il ne le contrôle pas mais Rome si. La Consob et Vivendi continuent à s ' opposer sur le contrôle de Telecom Italia .

Vivendi prend acte de la position exprimée par la Consob déclarant l'existence d'un contrôle de fait sur Telecom Italia . Vivendi conteste formellement cette interprétation et fera appel devant les juridictions compétentes.

Entre Vivendi et les régulateurs italiens, ce n'est toujours pas l'amour fou. La Consob a estimé hier que le groupe français contrôle de fait Telecom Italia. Elle en veut pour preuve le remplacement du CEO Flavio Cattaneo à "l'initiative exclusive" de son homologue chez Vivendi Arnaud de Puyfontaine, mais également le fait que le groupe contrôlé par Vincent Bolloré eut indiqué à la Commission européenne être prêt à céder Persadira, une filiale de Telecom Italia, sans même avoir reçu l'aval du conseil d'administration du transalpin. Dans un bref communiqué diffusé en soirée, Vivendi "conteste formellement" l'interprétation de la Consob et fera valoir sa position devant la justice en appel. Le groupe a "toujours respecté la loi et les réglementations applicables". La période d'incertitude va donc s'étendre, d'autant que la dimension politique du dossier est complexe : les autorités italiennes pourraient décider en fin de mois que Telecom Italia est un actif stratégique et par conséquent imposer certaines restrictions voire des cessions.

En Italie, Vivendi et l'Agcom tiendraient leur accord de principe sur Mediaset

  En Italie, Vivendi et l'Agcom tiendraient leur accord de principe sur Mediaset Les rumeurs se suivent de l'autre côté des Alpes

La caisse des dépôts italienne se tient prête à entrer au capital de Telecom Italia si le gouvernement transalpin choisit d'exercer ses prérogatives sur les actifs stratégiques La Cassa Depositi e Prestiti se positionne en amont de l'issue de l'enquête des autorités sur le contrôle exercé par Vivendi sur TI.

Le gendarme boursier, la Consob , a jugé le 13 septembre qu'il exerçait "un contrôle de fait" sur Tim, décision que les deux groupes entendent contester. Vivendi a toujours affirmé qu'il n'avait pas le contrôle de Telecom Italia

Dans le même temps, le Français a proposé un compromis dans un dossier connexe, pour se conformer à la loi italienne sur la séparation des médias et des télécoms. Le régulateur des télécoms, l'Agcom, a rendu public une proposition de Vivendi visant à isoler 20% du capital de Mediaset, sur les 30% qu'il détient, dans un holding dont la direction serait assurée par un tiers indépendant. Un schéma très proche de ce qui était attendu par le marché.

  La Consob et Vivendi continuent à s'opposer sur le contrôle de Telecom Italia © Fournis par Boursier

Darijo Srna contrôlé positif après Naples ? .
Voilà de quoi entacher une très belle victoire. Capitaine de l’équipe héroïque et victorieuse face à Naples en Ligue des Champions il y a huit Capitaine de l’équipe héroïque et victorieuse face à Naples en Ligue des Champions il y a huit, Darijo Srna aurait été contrôlé positif lors un test anti-dopage juste après le match.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!