Finance Des porteurs d'OCEANE CGG vent debout contre le plan de sauvetage

11:35  14 septembre  2017
11:35  14 septembre  2017 Source:   Boursier

Air Berlin : la lettre qui peut causer des soucis à Etihad Airways

  Air Berlin : la lettre qui peut causer des soucis à Etihad Airways Les porteurs d'obligations convertibles émises par Air Berlin depuis fin avril pourraient attaquer en justice Etihad Airways, l'actionnaire principal de la compagnie allemande, en dépôt de bilan depuis le 15 août. Certains, ceux qui ont reprise des obligations à partir de fin avril, estiment en effet que la valeur de leurs obligations était liée à un lettre de soutien financier d'Etihad à l'égard d'Air Berlin pendant une période de 18 mois à partir du 28 avril 2017. Or, la compagnie du Golfe a cessé cet été de remettre au pot, provoquant le dépôt de bilan d'Air Berlin, et la chute de la valeur des obligations.Obligations convertibles

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Le plan de restructuration financière de CGG n'est pas un long fleuve tranquille. Les porteurs d'OCEANE 2019 et 2020 sont là pour le rappeler. Les gestions Schelcher Prince Gestion, HMG Finance, La Financière de l'Europe, Keren Finance et Delta AM se sont alliées pour contester leur traitement. Réunis en comité ad hoc, elles ont déposé un recours devant le tribunal de commerce de Paris pour contester l'adoption du plan de sauvegarde par l'assemblée unique des obligataires, le 28 juillet.

Les cinq gestions estiment que le plan "favorise de manière disproportionné" les porteurs d'obligations haut rendement américaines "sans aucune base légale", car les convertibles sont de même rang que les obligations High Yield. Non seulement les porteurs d'obligations à haut rendement ont obtenu une commission en numéraire (37,5 M$), mais encore ont-ils bénéficié d'une parité de conversion en actions trois fois supérieure à celle des porteurs de convertibles (3,50 $ vs. 11,50 $). En outre, ils ont accès à de nouvelles obligations à haut rendement et à des BSA, argumentent les plaignantes.

Charlène (Secret Story 11) a mis un vent à Jean-Michel Maire quand elle bossait à TPMP

  Charlène (Secret Story 11) a mis un vent à Jean-Michel Maire quand elle bossait à TPMP Candidate de Secret Story 11, Charlène a travaillé auparavant pour Touche pas à mon poste. À l’époque, Jean-Michel Maire lui tournait autour. Pas intéressée, cette dernière lui a mis un gros vent. Cette année, Charlène a fait son entrée dans le Campus des secrets en compagnie de son petit ami Benoît. Présentée comme une chargée de projet dans l’événementiel, cette dernière n’en est pas à sa première expérience télé. En effet, elle a dans le passé travaillé comme hôtesse sur le plateau de Touche pas à mon poste, où elle s’occupait du public.

Site en maintenance pour1 plan .

Une erreur est survenue. Merci de nous excuser pour la gene occasionnee.

La crainte du remake de 2016

Les porteurs d'OCEANE estiment au surplus que le plan ne permet pas une recapitalisation financière adaptée aux besoins de trésorerie réels de la société. Sur les 500 M$ prévus (375 M$ d'obligations et 125 M$ d'augmentation de capital), 245 M$ disparaîtront pour rembourser le prêt senior aux établissements de crédits (150 M$), pour compenser les créances des obligations US (45 M$), pour payer les commissions à ces porteurs (37,5 M$), pour rémunérer DNCA (8 M$) et pour payer les intérêts des convertibles (5 M$). Sur les 255 M$ restants, seuls 72 M$ seront apportés en fonds propres. Un montant que les gestions jugent dérisoire au regard des 400 M$ consommés en 2016 et des 300 M$ qui devraient être engloutis cette année hors dépenses d'intérêts. Ils craignent que le nouveau plan ne soit un remake de la "recapitalisation de la dernière chance" de 2016, qui n'avait pas permis de sauver la société. Le droit français ne permettant pas aux porteurs d'OCEANE de présente un nouveau plan, décision a été prise de contester en justice le plan actuel.

  Des porteurs d'OCEANE CGG vent debout contre le plan de sauvetage © Fournis par Boursier

Standard & Poor's relève la note du Portugal, Lisbonne retrouve le sourire .
L’agence de notation américain Standard & Poor’s vient de classer l’économie du Portugal au rang de « stable ». Et même si la prudence est toujours de mise, Lisbonne a le sourire. Avec notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy Le Portugal n’est plus classé au rang de « poubelle ». Un saut qualitatif qui en dit long sur le chemin parcouru cinq ans après la quasi faillite économique du pays, et le plan de sauvetage international porté par l’austérité.L’agence de notation Standard & Poor’s a surpris, car une telle annonce n’était pas prévue avant un an.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/-61321-des-porteurs-doceane-cgg-vent-debout-contre-le-plan-de-sauvetage/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!