Finance L'AMF lance un quiz sur les placements financiers et la bourse

18:05  10 octobre  2017
18:05  10 octobre  2017 Source:   La Tribune

La Bourse de Madrid plie sous le risque de sécession de la Catalogne

  La Bourse de Madrid plie sous le risque de sécession de la Catalogne A la mi-journée, l'IBEX chute de -2,3%, emmené par les banquesLe président de la généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, a annoncé dans un entretien à la BBC que la déclaration d'indépendance de la région n'est plus qu'une question de jours, alors que le pouvoir central a déclaré le référendum de dimanche illégal. La question se pose maintenant de savoir si Madrid va utiliser la voie de la mise sous tutelle de la Catalogne, ce qui ne manquerait pas de créer une vive réaction de la rue. Le Parlement européen doit débattre sur les événements espagnols cet après-midi.

Vous devez avoir Flash pour lire le quiz .

A partir de la rentrée 2016/2017, le serveur pédagogique est fermé. Vous pourrez mettre à disposition des étudiants vos ressources pédagogiques sur la plateforme MOODLE accessible depuis l'Université de RENNES 1.

L'application FinQuiz est téléchargeable sur les smartphones tournant sur iOS et Android. © Fournis par La Tribune L'application FinQuiz est téléchargeable sur les smartphones tournant sur iOS et Android.

Une série de questions pour devenir incollable sur les placements et la bourse. Voilà la belle promesse de l'application "FinQuiz" lancée par l'AMF début octobre. Si l'intention est louable, l'application ne va malheureusement pas assez loin dans la pédagogie.

Après la Banque de France, avec son site Mes Questions d'Argent, puis la Fédération bancaire Française (FBF) et son guide "Mon argent ? Je gère !", c'est au tour de l'Autorité des marchés financiers (AMF) de lancer son outil pédagogique. L'AMF a opté pour la voie du mobile, avec une application intitulée "FinQuiz". Lancée au moment de la "semaine mondiale de l'investisseur", qui se déroulait du 2 au 8 octobre 2017, l'application gratuite permet de tester sa culture financière en répondant à une série de questions sur la Bourse, les placements financiers et l'épargne.

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

  Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris et en Europe, où les contrats à terme signalent une ouverture sans changement. * SIEMENS a annoncé mercredi la cession de sa participation de 17% dans le spécialiste de l'éclairage OSRAM LICHT via un placement accéléré à destination des investisseurs institutionnels, coupant ainsi ses derniers liens capitalistiques avec son ancienne filiale. * EDF - Jefferies améliore sa recommandation, à "acheter" contre "conserver", et relève l'objectif de cours de 11 à 15 euros.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Si l'interface de l'application est assez simple, avec trois personnages et cinq niveaux, le niveau des questions ne l'est pas toujours. Ainsi, si le premier niveau reste accessible pour la plupart des mobinautes, les deuxième et troisième niveaux proposent déjà quelques questions bien plus relevées. Les niveaux manquent donc d'une certaine cohérence, donnant l'impression à l'utilisateur de passer un vrai palier dans ses connaissances financières.

Un manque de pédagogie regrettable

L'autre bémol dans l'utilisation de l'application vient d'un manque d'explications dans les mauvaises (ou les bonnes) réponses. D'une part, pour découvrir la bonne réponse si on se trompe, il est nécessaire de cliquer dans "détails" à la fin du quiz, ce qui n'est pas très intuitif. De plus, l'application se contente de vous donner la bonne réponse, sans plus d'explications. Ce sera donc à l'utilisateur d'aller chercher lui-même les raisons de son échec et ainsi d'améliorer réellement sa culture financière.

Téléréalité, placements de produits...Nabilla révèle ses revenus dans Complément d'enquête

  Téléréalité, placements de produits...Nabilla révèle ses revenus dans Complément d'enquête Nabilla Benattia était l'invitée de Thomas Sotto jeudi soir dans «Complément d'enquête». La jeune femme «multipotentialiste» a révélé les dessous de sa petite entreprise et levé le voile sur certains de ses revenus. «Complément d'enquête» a consacré son numéro de jeudi aux aspirants-millionnaires et au parcours parfois semé d'embuches des candidats de téléréalité qui ne parviennent pas tous à la célébrité tant désirée. A la fin du reportage, Thomas Sotto a été rejoint par Nabilla Benattia. Agée de 25 ans, la starlette a débuté dans des émissions de téléréalité avant de transformer sa popularité en business lucratif.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Découvrez nos activités sur Agence Okarina.

Si l'application est encore perfectible, elle n'en demeure pas moins une initiative qui va dans le bon sens. La culture financière des Français est en effet souvent pointée du doigt par les professionnels du secteur. Ainsi, le médiateur de la FBF l'avait noté lors e la présentation de son dernier rapport, faisant de ce manque de connaissance la source de nombreux conflits entre les banques et leurs clients.

> Lire aussi :Banque : le médiateur de la FBF déplore le manque de connaissance des clients

ISF : pourquoi le gouvernement rejette l'amendement du Modem .
Alors que le gouvernement semble hésiter sur le contenu de sa réforme, les députés du Modem ont déposé un amendement proposant simplement d'exclure les titres de société du calcul de l'ISF, en conservant le reste. Bruno Le Maire a cependant jugé que la proposition n'était «pas constitutionnelle». Alors que l'exécutif est à la peine sur la réforme de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune, le groupe des députés Modem à l'Assemblée nationale a déposé vendredi dernier un amendement sur le texte débattu la semaine dernière en commission des Finances.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/-65383-lamf-lance-un-quiz-sur-les-placements-financiers-et-la-bourse/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!