Finance Les nuages qui s'amoncellent sur Airbus poussés par les Etats-Unis ?

13:05  13 octobre  2017
13:05  13 octobre  2017 Source:   logc279.xiti.com

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

  Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris et en Europe, où les contrats à terme signalent une ouverture sans changement. * SIEMENS a annoncé mercredi la cession de sa participation de 17% dans le spécialiste de l'éclairage OSRAM LICHT via un placement accéléré à destination des investisseurs institutionnels, coupant ainsi ses derniers liens capitalistiques avec son ancienne filiale. * EDF - Jefferies améliore sa recommandation, à "acheter" contre "conserver", et relève l'objectif de cours de 11 à 15 euros.

Les nuages s ' amoncellent sur l'ISR tricolore. Comment Paris pousse Naval Group et Airbus en Amérique latine Gratuit. Etats - unis europe 05/07/2017. Vers la fin de la bulle spéculative du GEOINT ?

La Chine impose des taxes douanières de rétorsion aux Etats - Unis . À l’occasion du Festival de Cannes, Orient Hebdo se penche sur les réussites du cinéma israélien, sur ce qu’il dit de la société israélienne, et sur les nuages noirs qui s ’ amoncellent sur son financement en raison d’un

'Le Monde' revient sur l'accumulation de déboires de l'industriel européen dans un long article. Le quotidien a aussi interrogé Tom Enders...

Les déboires judiciaires d'Airbus trouvent leur origine aux Etats-Unis, affirme 'Le Monde' dans gros papier traitant de la tempête que traverse actuellement l'avionneur, mis en cause dans des affaires de corruption par les autorités de plusieurs pays européens. Il est reproché à la société d'avoir employé des intermédiaires pour obtenir des contrats (c'est autorisé) mais sans prendre soin de dévoiler les informations nécessaires sur leurs relations (ce qui est interdit par l'agence britannique de crédit-export par exemple). Le quotidien a surtout cherché à savoir pourquoi l'industriel était allé s'autodénoncer outre-Manche en 2016. Ses conclusions laissent penser qu'il s'agit d'une stratégie pour tomber sous le coup de la loi britannique et pas de la loi américaine, alors que les Etats-Unis, sous la pression de Boeing, avaient commencé à réunir des preuves pour attaquer Airbus. La législation anticorruption extraterritoriale américaine est particulièrement redoutée, car ses sanctions sont terribles, qu'elles soient négociées ou jugées. Cependant, tous les spécialistes ne s'accordent pas sur le fait que les Etats-Unis sont obligés de renoncer à leur action parce que la Grande-Bretagne est saisie.

Faits divers - A380 d'Air France: les enquêteurs vont récupérer des éléments du moteur abîmé

  Faits divers - A380 d'Air France: les enquêteurs vont récupérer des éléments du moteur abîmé Après l'avarie d'un moteur sur un Airbus A 380 d'Air France, les enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) poursuivent les investigations pour connaître la cause ...

Les États - Unis sont une république fédérale composée de cinquante États fédérés auxquels s'ajoutent le district de Columbia — comprenant la capitale Washington — et plusieurs territoires. Aux États - Unis

Surtout, les nuages s ’ amoncellent . Leur éventuelle prolongation sera décidée au terme de leur quatrième visite décennale, un examen de sûreté très poussé que le réacteur de Tricastin 1 (Drôme) sera le premier à passer, en 2019.

Pour 'Le Monde', Washington a fait en sorte que ses services secrets montent un dossier contre Airbus, après que le Congrès eut aboli en 2015 l'agence de crédit-export qui soutenait Boeing. Le patron du grand rival, Dennis Muilenburg, avait estimé à l'époque que la fin de la mission de l'Export-Import Bank of the United States était une catastrophe pour son groupe, car cela conférerait un avantage considérable à l'européen. Pour ce qui est de l'assurance-crédit, la situation devrait se décanter pour Boeing : l'agence devrait reprendre du service d'ici la fin du mois. Mais chez Airbus en interne, les auditeurs et les avocats font désormais partie du paysage. Ils sont envoyés par le SFO britannique, le PNF français, les agences-crédit et même Airbus lui-même. Selon 'Le Monde', les salariés commencent à être sérieusement perturbés.

Tom Enders ne se voit pas démissionner d'Airbus

  Tom Enders ne se voit pas démissionner d'Airbus Le dirigeant a pris la parole dans plusieurs médias ...Tom Enders, le patron d'Airbus, multiplie les sorties dans la presse européenne depuis quelques jours, pour tenter d'éteindre l'incendie chez l'industriel, confronté à une multiplication des affaires de corruption, qui ébranle les plus hautes sphères de la société. Interrogé dans le 'Handelsblatt' paru ce matin pour savoir s'il était prêt à démissionner en cas de nécessité, le dirigeant a répliqué "si je ne fais plus partie de la solution, et j'espère que je m'en rendrai compte par moi-même, j'en tirerai les conséquences".

Parfois en forte récession, à l'image du Brésil, ils se retrouvent coincés à la fois par la baisse de leurs revenus et la reprise de la hausse des taux aux États - Unis . Envoyer l'article à un ami. 2016 : les nuages s ' amoncellent sur l'économie mondiale.

Depuis le début de l’année, les nouvelles, médiocres ou mauvaises, s’accumulent. Mardi 17 octobre, en présentant son rapport sur le Royaume- Uni , l’OCDE a rendu un L’accès à la totalité de l’article est protégé Déjà abonné ? Identifiez-vous. Brexit : les nuages s ’ amoncellent au-dessus des Britanniques.

Strict minimum pour Enders

Le quotidien français est parvenu à interroger Tom Enders, le patron du géant européen. "Le recours à des agents commerciaux est une pratique qui n'a rien d'illégal. L'erreur a été de ne pas fournir les informations exigées lors des demandes de crédits à l'export auprès de l'UKEF", a-t-il expliqué, en niant que l'ambiance est délétère actuellement au sein de l'entreprise. Enders a aussi confirmé une rumeur qui circule depuis longtemps déjà : l'enquête du SFO a démarré avec les contrats d'aviation civile, mais "ne s'y limite pas", ce qui sous-entend que les contrats de défense sont aussi dans le collimateur. Tom Enders, qui se livre finalement peu, répond à la dernière question sur le risque d'une lourde amende par une litote. "Il n'est pas impossible que l'amende soit importante". Mais ça, tout le monde l'avait bien compris.

Reuters © Reuters Reuters

Toulouse : premier vol du nouvel A330neo d'Airbus .
Le nouveau venu de la famille A330, l'A330neo s'est envolé pour la première fois de l'aéroport de Toulouse-Blagnac jeudi. © PASCAL PAVANI / AFP Toulouse : premier vol du nouvel A330neo d'Airbus Un Airbus A330neo s'est envolé jeudi matin des pistes de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, le tout premier vol de cet avion long-courrier de la nouvelle génération de la famille A330, a constaté un journaliste de l'AFP.Un vol de trois à quatre heures.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!