Finance Biens de luxe : des surtaxes à venir en 2018

13:20  13 octobre  2017
13:20  13 octobre  2017 Source:   Boursier

Biens de luxe : des surtaxes à venir en 2018

  Biens de luxe : des surtaxes à venir en 2018 Afin de compenser l’abandon de l’ISF, le gouvernement prévoit bien d’imposer davantage les voitures de luxe et les yachts… au travers de taxes spécifiques. Détails. © Fournis par Boursier Biens de luxe : des surtaxes à venir en 2018 En décidant d’abandonner l’ISF au profit d’un impôt assis uniquement sur les biens immobiliers (IFI), le gouvernement a provoqué un tollé. Nombre de voix se sont élevées pour dénoncer l’exonération à venir de biens de luxe non productifs, comme les voitures haut de gamme ou les yachts.La majorité avait promis de rectifier le tir. C’est désormais chose faite.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Afin de compenser l’abandon de l’ISF, le gouvernement prévoit bien d’imposer davantage les voitures de luxe et les yachts… au travers de taxes spécifiques. Détails.

En décidant d’abandonner l’ISF au profit d’un impôt assis uniquement sur les biens immobiliers (IFI), le gouvernement a provoqué un tollé. Nombre de voix se sont élevées pour dénoncer l’exonération à venir de biens de luxe non productifs, comme les voitures haut de gamme ou les yachts.

La majorité avait promis de rectifier le tir. C’est désormais chose faite. Divers amendements au PLF 2018 ont en effet été adoptés pour alourdir la taxation de ce type de biens.

La fin de l'ISF divise les Français

  La fin de l'ISF divise les Français Si 50% des Français interrogés sont opposés au remplacement de l'ISF par l'IFI, la grande majorité estime qu'il faut taxer les biens de luxe (yachts, bijoux précieux).L'exécutif a beau se défendre de protéger les plus aisés depuis la présentation du budget 2018, certaines de ses réformes les plus emblématiques divisent les Français. C'est notamment le cas de la suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), qui va être remplacé par un impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Accès bloqué. Votre accès au site PAP.fr a été bloqué car votre adresse IP présente les caractéristiques d'un robot. Pour obtenir le déblocage de votre accès, veuillez contacter notre service clients : au 01 40 56 33 33, du lundi au samedi de 9h à 18h. ou par e-mail à l'adresse

Techniquement, ces « signes ostentatoires de richesse » resteront en dehors de l’IFI. L’un des amendements reconnaît de fait qu’il serait difficile de les intégrer dans l’assiette de l’IFI pour des raisons constitutionnelles et de lisibilité.

C’est donc au travers de taxes spécifiques que les biens de luxe seront à l’avenir ciblés.

Voitures d’occasion

Actuellement, certains véhicules d’occasion font l’objet d’une taxe additionnelle lors de l’établissement de leur carte grise. Elle est assise soit sur les émissions de CO2, soit sur la puissance fiscale (selon leur année).

Pour 2018, l’amendement en question propose de ne tenir compte que de la puissance fiscale. L’idée est de pouvoir taxer des véhicules considérés comme luxueux mais qui aujourd’hui sont peu ou pas taxés du fait de leur motorisation hybride, faiblement émettrice de CO2. L’auteur de l’amendement cite directement les gros SUV allemands.

Réforme de l'ISF : Edouard Philippe se dit "ouvert" à des hausses de taxes sur des biens de luxe

  Réforme de l'ISF : Edouard Philippe se dit Le Premier ministre a accordé un entretien à "Libération"."Nous nous sommes engagés à remplacer l'ISF par un impôt sur la fortune immobilière. Pour des questions de cohérence et de sécurité juridique, on ne va pas mettre dans la même assiette immobilier et biens mobiliers", fait d'abord valoir le Premier ministre. Avant de tempérer son propos, et de rejoindre la position des ministres de l'Economie et des Comptes publics, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, qui se sont déclarés ouverts à la possibilité de taxer certains "produits ostentatoires", sans remise en cause de la réforme de l'ISF.

Le support n'existe pas.

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Concrètement, la taxe serait de 100 euros pour les véhicules de 10 et 11 chevaux fiscaux (CV), de 300 euros de 12 à 14 CV et passerait à 1.000 euros à partir de 15 CV (contre 300 euros aujourd’hui dans cette dernière catégorie).

Voitures de plus de 36 CV

Certains y verront un retour de la vignette. Toujours est-il qu’un autre amendement adopté en commission des finances suggère de soumettre les véhicules de plus de 36 chevaux fiscaux à une nouvelle surtaxe (qu’ils soient neufs ou d’occasion) lors de l’obtention de la carte grise.

Le barème serait de 500 euros par cheval (à partir du 36ème) avec un plafonnement de la taxe à 8.000 euros. De quoi cibler directement les amateurs de Ferrari, Lamborghini et autres Rolls Royce.

Les recettes potentielles sont estimées à 30 millions d’euros.

Yachts

Au cœur des débats récents, les yachts ne sont pas oubliés. En effet, l’amendement CF 578 recommande d’alourdir le barème du droit annuel de francisation et de navigation inscrit dans le code des douanes.

Aston Martin se met à l'immobilier… de luxe

  Aston Martin se met à l'immobilier… de luxe Le constructeur britannique a officiellement débuté les travaux de construction de son tout premier projet immobilier de résidences de luxe, une tour de 66 étages donnant sur le front de mer de Miami, en Floride. Ce projet, lancé en partenariat avec G and G Business Developments, devrait voir le jour en 2021. Cette tour, conçue par Revuelta Architecture et Bodas Miani Anger, veut se distinguer sur la côte floridienne. Son adresse, 300 Biscayne Ce projet, lancé en partenariat avec G and G Business Developments, devrait voir le jour en 2021.

On dirait que vous êtes perdu(e)s Retour au site.

SITE FERMÉ

Concrètement, cela viserait les bateaux de plus de 30 mètres. Le montant de la taxe prévu par l’amendement irait de 30.000 euros (30 à 40 mètres) jusqu’à 200.000 euros pour les navires de plus de 70 mètres et d’une puissance supérieure à 1500 kw.

Métaux précieux

C’est en suivant cette même logique que les députés ont également souhaité accroître la taxe forfaitaire appliquée à la vente de métaux précieux, à l’image de l’or. Comme indiqué dans un précédent article de L’Argent & Vous, l’objectif est ici de faire passer de 10,5% à 11,5% le prélèvement opéré sur ce type de transaction afin de compenser l’abandon de l’ISF.

  Biens de luxe : des surtaxes à venir en 2018 © Fournis par Boursier

Le Range Rover Sport adopte l'hybride rechargeable .
404 ch et une autonomie de 51 km en mode tout électrique. © Motor1.com France 2018 Range Rover Sport P400e L'arrivée de cette nouvelle déclinaison fait partie intégrante du restylage concernant l'ensemble de la famille du Range Rover Sport. Mais plus que les changements esthétiques que nous avons déjà évoqués, c'est surtout le contenu technique qui mérite votre attention ici.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/-65840-biens-de-luxe-des-surtaxes-a-venir-en-2018/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!