Finance Prestations sociales : quels effets sur les inégalités ?

16:20  07 novembre  2017
16:20  07 novembre  2017 Source:   Boursier

Surprise ! L’indemnité légale de mise à la retraite est revue à la hausse

  Surprise ! L’indemnité légale de mise à la retraite est revue à la hausse 9bdc8333-ceda-4178-8771-94c5248d7fe0C’est l’une des conséquences inattendues de la réforme du Code du travail ! Elle a entraîné la revalorisation du montant de l’indemnité légale de mise à la retraite, pour toutes celles prononcées depuis le 27 septembre 2017.

Une étude de l’Insee montre que les transferts sociaux réduisent nettement les inégalités . Mais l’impact varie fortement d’une région à l’autre.

Index des espaces 2017-2018 par département. Index des espaces 2016-2017 par département.

La politique sociale est-elle efficace ? Sur le plan des inégalités, la réponse est oui selon l’Insee. D’après une étude basée sur des chiffres de 2014, l’Institut avance en effet que la redistribution réduit nettement les inégalités monétaires.

Prestations sociales : quels effets sur les inégalités ? © Reuters Prestations sociales : quels effets sur les inégalités ?

Pour ce faire, les auteurs ont comparé le revenu plancher des 10% de personnes les plus aisées au revenu plafond des 10% de personnes les plus pauvres. En Ile-de-France, le rapport est par exemple de 7,64 avant transferts (revenu fiscal) et de 4,54 après redistribution (niveau de vie), soit un écart de 3,1 points. Dans la seule ville de Paris, où les inégalités sont particulièrement fortes, les transferts permettent même de réduire le rapport de revenus de 4,5 points. Idem en Seine-Saint-Denis, où le rapport diminue de 5 points après redistribution.

Les inégalités femmes-hommes devraient mettre 217 ans à disparaître totalement

  Les inégalités femmes-hommes devraient mettre 217 ans à disparaître totalement En 2017, pour la première fois depuis dix ans, le fossé économique entre femmes et hommes s'est creusé.217 ans. C'est le temps qu'il faudra, selon un rapport du World Economic Forum (WEF), pour éradiquer totalement les inégalités économiques entre femmes et hommes dans le monde.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

SITE FERMÉ Cliquez ici pour aller sur le site Networkvisio.

Des régions plus inégalitaires que d’autres

Au-delà de son constat global, l’étude remarque surtout que les inégalités (et l’effet des prestations sociales) varient fortement d’une région à l’autre.

Ainsi, le rapport de revenus entre plus riches et plus pauvres est de 6,48 dans les Hauts-de-France et de 6,84 en Paca avant transferts sociaux, contre « seulement » 4,04 et 4,07 en Pays de Loire et en Bretagne.

Sans grande surprise, les régions aux plus fortes inégalités sont celles qui affichent aussi les plus hauts taux de pauvreté (18,3% dans les Hauts-de-France contre 10,8% en Bretagne).

La redistribution plus efficace dans les régions inégalitaires

L’Insee souligne enfin que c’est dans ces régions très inégalitaires que la politique de redistribution a les effets les plus significatifs. Dans les Hauts-de-France et en Paca, le rapport de revenus tombe par exemple à 3,31 et 3,74 après transferts (soit des baisses de 3,17 et 3,1).

A l’inverse, l’effet est moins marqué dans les régions où les revenus sont naturellement plus équilibrés. Le rapport diminue de seulement 1,16 point en Bretagne (de 4,07 avant redistribution à 2,91 après). La palme revient à la Vendée, qui présente les moins fortes inégalités monétaires. Dans le département, le rapport de revenus avant redistribution et après redistribution ne baisse que de 0,9 point.

1% de la population détient la moitié des richesses mondiales .
Selon Crédit Suisse, les inégalités patrimoniales se sont accrues au cours des dernières années, notamment au profit des Américains les plus aisés 280.289 milliards de dollars contre 220.854 milliards il y a 10 ans. Tel est le niveau du patrimoine des ménages à l’échelle de la planète, selon le Global Wealth Report de Crédit Suisse. Cette croissance, qui traduit une hausse de la richesse moyenne par adulte de 52.000 dollars à 56.500 dollars, montre que la crise a été digérée… mais pas par tout le monde.Davantage de millionnairesD’après les auteurs, les inégalités se sont creusées ces dernières années.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!