Finance Logement : les Français pas convaincus par les réformes de Macron

17:21  12 novembre  2017
17:21  12 novembre  2017 Source:   Le Figaro

Pour 50% des Français, il est trop tôt pour juger Macron

  Pour 50% des Français, il est trop tôt pour juger Macron 53 % des sondés estiment que le président de la République « fait de la politique autrement »…Si 50% des Français jugent qu'il est encore trop tôt pour juger l'action d'Emmanuel Macron six mois après son élection, ils sont 37% à la juger décevante alors que 12% s'en déclarent satisfaits, selon un sondage Elabe pour BFM TV publié lundi.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Près d’un Français sur deux n’est pas satisfait des réformes engagées par le gouvernement, selon un sondage de l’IFOP. Ils réclament plus d’aides fiscales et une baisse des frais de notaire.

immobilier © 360b immobilier

Favoriser les aides fiscales et baisser les droits de mutation (plus communément appelés - à tort - les frais de notaire). Pour les Français, ce devrait être les deux priorités du gouvernement en matière de logement, selon un sondage réalisé par l’IFOP pour le courtier immobilier Cafpi. Loin devant la rénovation énergétique et même l’extension de l’encadrement des loyers qui arrive en queue de peloton. Les frais de notaire constituent, pour plus des deux tiers des Français, un frein à l’acquisition d’un bien immobilier.

Emmanuel Macron: six mois de réformes menées tambour battant

  Emmanuel Macron: six mois de réformes menées tambour battant Emmanuel Macron est depuis six mois au pouvoir. L'occasion d'un premier bilan pour un président qui a enchaîné les réformes depuis son élection. « Je fais ce que j'ai dit » , répète, comme un mantra, Emmanuel Macron. Telle est pour le président de la République élu le 7 mai dernier l'ultime et inattaquable justification des réformes menées tambour battant depuis six mois. Moralisation de la vie publique, réforme du Code du travail, de l'impôt « Je fais ce que j'ai dit » , répète, comme un mantra, Emmanuel Macron. Telle est pour le président de la République élu le 7 mai dernier l'ultime et inattaquable justification des réformes menées tambour battant depuis six mois.

Cette page n'est pas visible actuellement.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Manifestement, les choix du président de la République (suppression de la taxe d’habitation, réforme de l’ISF ou encore recentrages des dispositifs Pinel et PTZ mais pas de baisse des frais de notaire, un temps évoqué par le chef de l’État) sont loin de satisfaire les Français. Près d’une personne interrogée par l’IFOP sur deux estime que l’impact des réformes économiques et fiscales engagées par l’exécutif sera négatif sur leur intention d’acheter un logement (contre 29% de Français satisfaits). Évidemment, le résultat varie très sensiblement selon le candidat pour lequel les sondés ont voté à la présidentielle, le taux de satisfaction passe de 55% pour les pro-Macron à 28% pour ceux qui avaient choisi François Fillon et tombe autour de 15% pour les défenseurs de Jean-Luc Mélenchon ou de Marine Le Pen.

Purge anticorruption en Arabie saoudite : plus de 200 arrestations

  Purge anticorruption en Arabie saoudite : plus de 200 arrestations La purge anticorruption en Arabie saoudite a mené à l'arrestation de plus de 200 personnes, a annoncé le royaume jeudi. Les malversations dont ces princes, ministres et hommes d'affaires sont accusés atteignent plus de 80 milliards d'euros. Plus de 200 personnes ont été arrêtées en Arabie saoudite dans le cadre d'une purge anticorruption sans précédent menée récemment dans le royaume, qui a notamment visé des princes, ministres et hommes d'affaires, Plus de 200 personnes ont été arrêtées en Arabie saoudite dans le cadre d'une purge anticorruption sans précédent menée récemment dans le royaume, qui a notamment visé des princes, ministres et hommes d'affaires, ont indiqué jeudi 9 novembre les autorités saoudiennes.

Si vous êtes l'auteur de ce test, n'oubliez pas de vous connecter au club avant. Les tests créés par un utilisateur non identifié ne peuvent pas être modifiés.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Un choc de l’offre? Quel choc de l’offre?

Conséquence de ce mécontentement des Français: ils sont moins de 30% à déclarer avoir l’intention de devenir propriétaire au cours des cinq prochaines années. Plus de six sur 10 (61%) estiment manquer de moyens financiers pour acheter un appartement ou une maison. Et ce, malgré les taux d’emprunt qui restent à des niveaux très bas même s’ils ont entamé ces derniers mois une lente remontée.

Et du côté des transactions immobilières, après une année 2017 record (entre 920.000 et 940.000 transactions pour l’immobilier ancien), l’année 2018 s’annonce plus calme. «Nous assistons à une inversion de tendance, déclare Philippe Taboret, son directeur général adjoint de Cafpi qui anticipe la vente de 790.000 à 825.000 de logements en 2018. Idem pour les taux: la hausse est lente mais certaine. Dans un an, les taux seront, en moyenne, autour de 1,8% (contre 1,55% aujourd’hui). Dans ces conditions, je ne vois pas comment le «choc de l’offre» annoncé par le gouvernement peut se concrétiser».

Rénover les quartiers et les villes moyennes, priorité d'Action Logement d'ici 2022 .
La rénovation urbaine et la lutte contre la fracture territoriale feront partie des priorités de l'organisme Action Logement (ex-1% Logement), selon un accord passé mardi entre le groupe et l'Etat, prédéfinissant une convention pour la période 2018-2022. Ce protocole d'accord prévoit une série d'engagements d'Action Logement qui doit permettre de favoriser l'accès au logement. Le groupe renforcera son soutien au nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU) destiné aux quartiers prioritaires de la politique de la ville afin de doubler l'enveloppe initiale de 5 milliards d'euros, pour des programmes courant jusqu'à 2031.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!