Finance Marge semestrielle en hausse pour Alstom, commandes moins favorables

09:20  14 novembre  2017
09:20  14 novembre  2017 Source:   Boursier

Vallourec rechute finalement de plus de 10%

  Vallourec rechute finalement de plus de 10% La hausse du début de matinée n'a pas résisté très longtemps sur Vallourec, après la publication des résultats du troisième trimestre et le relèvement ...La hausse du début de matinée n'a pas résisté très longtemps sur Vallourec, après la publication des résultats du troisi des projections annuelles. La valeur perd même finalement plus de 10% en clôture, en recul de 10,2% à 4,58 euros, dans un marché qui est resté nerveux, enchaînant une 5ème séance consécutive dans le rouge sur le CAC40.

Liseuse documents eyrolles. Extrait chapitre 5 - Règle n°10. Liberté : c’est l’internaute qui commande .

Amateur. Tight Latin Pussy - Margaret Tores, Andre Garcia and Anderson Silvia.

Le groupe a dévoilé ce matin ses performances financières à mi-exercice...

Le management d'Alstom n'y va pas par quatre chemins quand il s'agit de qualifier ses résultats du premier semestre 2017/2018, c'est-à-dire la période close le 30 septembre dernier. Il juge en effets "excellents" les chiffres publiés, c'est-à-dire des ventes en hausse de 5% à 3,75 milliards d'euros, un résultat ajusté en hausse de 16% à 231 millions d'euros, matérialisant une marge de 6,2% contre 5,6% précédemment, et un bénéfice net part du groupe qui atteint 213 ME, contre 128 ME auparavant. Les commandes reçues (-49% à 3,17 MdsE) et le cash-flow libre (-32% à 227 ME) excellent un peu moins, mais la base de comparaison était ardue : un an avant, Alstom avait engrangé les gros contrats des TGV Amtrak et d'extension de la ligne rouge du métro de Dubaï, tandis que l'évolution du besoin en fonds de roulement avait gonflé le cash-flow. Cependant, le maintien d'un bon niveau de génération de liquidités pourrait constituer une bonne surprise car les analystes s'attendaient à un semestre difficile de ce point de vue. La dette nette se limitait au 30 septembre à 101 ME, contre 208 ME au début de l'exercice. Les capitaux propres ont légèrement progressé à 3,79 MdsE.

Alstom livre les 14 premiers trains à hydrogène en Allemagne : "Une alternative au diesel qui va décarboniser le transport"

  Alstom livre les 14 premiers trains à hydrogène en Allemagne : Une petite révolution dans le monde des transports : Alstom fabrique et vend les 14 premiers trains à hydrogène au Land de Basse-Saxe, en Allemagne. Aucun gaz carbonique. © Fournis par Francetv info C’est une première mondiale. Alstom Transport a mis au point les premiers trains à hydrogène. Zéro émission de gaz carbonique dans l'atmosphère. Le premier contrat a été signé jeudi 9 novembre pour 200 millions d’euros. Pas moins de 14 exemplaires ont ainsi été vendus au Land de Basse-Saxe en Allemagne. Ils pourront transporter des voyageurs à partir de début 2021 selon le constructeur ferroviaire.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Si la redirection vers le marchand n'est pas automatique, cliquez ici.

Alstom a confirmé viser d'ici 2020 une croissance organique de 5% de son chiffre d'affaires chaque année. La marge d'exploitation ajustée devrait atteindre environ 7% à cet horizon, tandis qu'à partir de 2020, Alstom s'attend à une conversion d'environ 100% du résultat net en cash-flow libre. Le groupe continue à plancher sur le protocole de rapprochement avec Siemens Mobility, signé en septembre. "A ce stade, les discussions avec les instances représentatives du personnel se poursuivent et les équipes de mise en oeuvre de la transaction sont opérationnelles", a indiqué le PDG Henri Poupart-Lafarge, cité dans le communiqué.

Reuters © Reuters Reuters

Coup dur pour Airbus : Boeing engrange une commande colossale de 300 avions en Chine .
u deuxième jour d'une visite à Pékin du président américain Donald Trump, l'avionneur américain a signé en Chine un accord portant sur l'achat de 300 appareils pour un prix catalogue total de 37 milliards de dollars. A quelques jours de l'ouverture du salon aéronautique de Dubaï, Boeing enregistre une commande colossale en Chine.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!