Finance Impôts 2018 : le simulateur de Bercy est en ligne

21:11  11 janvier  2018
21:11  11 janvier  2018 Source:   Boursier

Paroles d'experts - L'investissement locatif en France, enjeux, défis et perspectives

  Paroles d'experts - L'investissement locatif en France, enjeux, défis et perspectives Utilisé comme source de revenu principal ou pour préparer la retraite, l’investissement locatif est un sujet qui intéresse un bon nombre de personnes, et ce, quel que soit leur âge. En effet, ce type de placement est accessible à tous, selon les dires du CEO de Rendementlocatif.com. Dès qu’un investisseur potentiel est rémunéré de manière régulière, il a la possibilité d’envisager d’investir dans l’immobilier Malgré le rendement attrayant que génère un tel projet, il est capital de prendre en considération différents critères afin d'optimiser ses bénéfices.

Les contribuables peuvent d’ores et déjà estimer ce qu’ils devront payer au titre de leurs revenus de 2017.

Vous avez été déconnecté car votre dernière requête est trop ancienne (délai d'expiration = 1800 sec) Relancer l'application (SITEIORT).

Les contribuables peuvent d’ores et déjà estimer ce qu’ils devront payer au titre de leurs revenus de 2017.

La DGFiP a été réactive. Moins de deux semaines après la promulgation de la loi de finances, elle vient d’annoncer la mise en ligne son nouveau simulateur d’impôt. Comme chaque année, il intègre les évolutions fiscales votées par le Parlement, notamment l’indexation du barème.

Les contribuables peuvent donc dès maintenant avoir un aperçu du montant de l’impôt qu’ils devront payer en 2018 au titre de leurs revenus de 2017 et ainsi prévoir d’adapter en conséquence leur mode de paiement. Pour mémoire, en 2018, chaque règlement de plus de 1.000 euros devra être effectué de manière dématérialisée.

Déficit public: le gouvernement entrevoit le bout du tunnel des 3%

  Déficit public: le gouvernement entrevoit le bout du tunnel des 3% Grâce à une croissance qui s'approche des 2% en 2017, induisant des recettes supplémentaires, l'exécutif voit le déficit budgétaire reculer, l'an dernier, de 6 milliards d'euros. Encore un peu de patience et Emmanuel Macron pourra lever les bras. Grâce à une croissance qui se rapproche des 2% en 2017, bien plus importante que prévue (la loi de finances initiale fixait 1,5%), le gouvernement entrevoit sérieusement l’horizon d’un déficit public sous les 3% de PIB. Une première depuis 2009 et la procédure pour déficit excessif lancée par la Commission européenne contre la France. «Les bons résultats constatés sur le solde budgétaire de l’Etat,Le gouvernement s’appuie ainsi sur un déficit budgétaire moins lourd que prévu : 67,8 milliards d’euros a

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Attention. Le service de dépôt des candidatures est fermé. Veuillez vous connecter ultérieurement. Retour. Site réalisé par la DSI de l'Université de Bordeaux.

Bercy a également pensé à tenir compte de la réforme de la taxe d’habitation. Le simulateur permet au contribuable de vérifier s’il fait partie des Français qui bénéficieront d’un rabais dès cette année.

Enfin, dans la perspective du passage au prélèvement à la source en 2019, le ministère des Finances précise que les personnes déclarant leurs revenus en ligne connaîtront leur taux de prélèvement dès leur déclaration remplie.

Reuters © Reuters Reuters

Taxe inondations : un casse-tête pour les collectivités .
Cette ponction pouvant atteindre 40 euros par habitant risque d’être mal perçue par les contribuables. La collecte dans les années à venir sera aussi problématique. Si la communication du gouvernement a mis l’accent sur les allègements de charges des salariés au 1er janvier et sur l’abandon progressif de la taxe d’habitation, certains contribuables vont tout de même devoir supporter une nouvelle taxe cette année : la taxe de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (Gemapi).Il faut dire que l’exécutif actuel n’en est pas responsable.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!