Finance La Corée du Nord a gagné 200 millions de dollars via des exportations interdites

04:40  04 février  2018
04:40  04 février  2018 Source:   Challenges

50 Cent : Comment il a gagné des millions de dollars sans le savoir ?

  50 Cent : Comment il a gagné des millions de dollars sans le savoir ? Détenteur d'un portefeuille de Bitcoins sans le savoir, 50 Cent a gagné des millions de dollars à sa plus grande surprise.Ce portefeuille de Bitcoins a ensuite été complètement oublié par le rappeur qui vient subitement de se rendre compte que son épargne avait pris énormément de valeur. Et oui, depuis 2014, le Bitcoin a augmenté de 1 500%. Aujourd'hui, il possède donc près de 8 millions de dollars de Bitcoins. Autant dire que 50 Cent a fait une bonne affaire.

L'artiste n'a pas été trouvé.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Pour l'ONU, la Corée du Nord a gagné 200 millions de dollars de revenus d'exportations interdites en 2017 © Fournis par www.challenges.fr Pour l'ONU, la Corée du Nord a gagné 200 millions de dollars de revenus d'exportations interdites en 2017

La Corée du Nord a exporté entre janvier et septembre 2017 des produits interdits par des sanctions de l'ONU lui générant des revenus estimés à près de 200 millions de dollars, selon un rapport des Nations unies.

La Corée du Nord a exporté entre janvier et septembre 2017 des produits interdits par des sanctions de l'ONU lui générant des revenus estimés à près de 200 millions de dollars, selon un rapport des Nations unies. Consulté vendredi, ce document d'un groupe d'experts de l'ONU chargés de vérifier l'application des sanctions et remis aux 15 membres du Conseil de sécurité souligne notamment la poursuite d'exportation de charbon nord-coréen en dépit des sanctions internationales. Il évoque des pavillons de navire trompeurs, des transferts en mer de produits illicites entre navires et de la documentation frauduleuse destinée à masquer l'origine du charbon.

Corée du Nord: Une ex-espionne du régime témoigne de l'enlèvement de Françaises par Pyongyang

  Corée du Nord: Une ex-espionne du régime témoigne de l'enlèvement de Françaises par Pyongyang En tout, trois Françaises auraient été kidnappées par la Corée du Nord, selon une association japonaise ... © France 3 Le témoignage de l'ex-espionne nord-coréenne Kim Hyon-hui, diffusé dans «Pièces à conviction». « Je me souviens qu’elle était très belle, et qu’elle avait de grands yeux bleus. » Selon le témoignage de Kim Hyon-hui, diffusé mercredi dans l’émission Pièces à conviction sur France 3, au moins une Française figurerait parmi les centaines d’étrangers « disparus », que le régime de Pyongyang est accusé d’avoir enlevés entre les années 1960 et 1980.

Pour plus d'informations sur les prochaines sorties de jeux, rendez-vous sur : http://www.zylom.com/uk/blog/coming-soon/.

SITE FERMÉ

Les dernières enquêtes du groupe d'experts montrent que la Corée du Nord s'affranchit des interdictions de l'ONU en matière d'approvisionnement en pétrole via différents canaux, en s'appuyant sur des étrangers, des entreprises étrangères et sur le système bancaire international, indique aussi le document. En rappelant que plusieurs navires ont été accusés par l'ONU de transbordements de charbon et de pétrole au bénéfice de la Corée du Nord, les experts soulignent qu'"un effort coordonné entre les Etats membres est crucial pour contrecarrer ces activités illicites rampantes".

L'adoption entre fin 2016 et 2017 de quatre trains de sanctions économiques a fait émerger des "marchés lucratifs" pour des trafiquants cherchant à fournir du pétrole à Pyongyang et à lui faire exporter ses ressources naturelles, précisent ces experts. Les marges bénéficiaires, associées à la nature offshore de la plupart des secteurs pétroliers, maritimes et financiers concernés, réclament entre Etats membres de l'ONU un partage d'informations et une surveillance du secteur privé accrus, précise le document.

Etats-Unis : un homme gagne un million de dollars à un jeu de grattage et meurt 23 jours plus tard

  Etats-Unis : un homme gagne un million de dollars à un jeu de grattage et meurt 23 jours plus tard C'est en allant chez le médecin, après avoir encaissé ses gains, que cet homme de 51 ans a appris qu'il souffrait d'un cancer en phase terminale."Cela va changer nos vies, pour tout vous dire. Je vais probablement m'acheter un nouveau camion et, je ne sais pas, sûrement partir en vacances", avait modestement réagi Donald Savastano en allant récupérer ses gains. Ce quinquagénaire, charpentier indépendant à New York, n'a pas pu profiter du million de dollars (800 000 euros) qu'il a remporté grâce à un jeu de grattage.

Cette page n'est pas visible actuellement. conférence web Via .

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

En 2017, à l'initiative de Washington, le Conseil de sécurité a imposé trois séries de sanctions économiques à la Corée du Nord qui touchent notamment ses exportations de charbon, de fer, sa pêche et son textile et limitent ses approvisionnements en pétrole. Ces mesures ont été décidées après des tirs de missiles et un essai nucléaire menés par Pyongyang, jugés menaçants pour la stabilité internationale.

Espions et diplomatie

Le rapport pointe aussi des projets de coopération militaire avec la Corée du Nord repérés en Afrique comme dans la région Asie-Pacifique, ainsi qu'avec la Syrie et la Birmanie dans le domaine des missiles balistiques. Le document évoque des accords sur des armes conventionnelles et des opérations cybernétiques pour voler des secrets militaires.

Les diplomates nord-coréens dans le monde continuent de jouer un rôle-clé dans le développement de programmes d'armement nord-coréens interdits. Ils fournissent un appui logistique à des transferts d'armes, des techniciens militaires et contribuent à des opérations de renseignement.

Les Russes pensent que la Corée du Nord est un pays staliniste

  Les Russes pensent que la Corée du Nord est un pays staliniste L'exposition «Made in North Korea» proposait récemment aux Moscovites un aperçu de la vie quotidienne dans le Juche.«Made in North Korea». C’est le nom de l’exposition qui avait lieu du 20 janvier au 1er février au Musée d’art ultra-moderne (UMAM) de Moscou. Le but affiché: ouvrir au monde l’État le plus fermé de la planète. Objectif ambitieux pour ce petit espace culturel situé dans l’est de la ville, dans un quartier tout entier réservé au design intérieur, où l’on ne s’attend pas forcément à trouver les néons rouges indiquant l’entrée de l’UMAM.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Des institutions financières nord-coréennes ont plus d'une trentaine de représentants au Moyen-Orient et en Asie, où ils contrôlent des comptes en banque, facilitent des transactions, y compris avec de l'argent liquide, selon le rapport. Des espions et d'autres individus utilisent des comptes bancaires au profit de Pyongyang en Europe et en Asie-Pacifique, en recourant à des passeports diplomatiques et des voitures portant des plaques diplomatiques afin de se jouer des frontières terrestres et aériennes, indiquent aussi les experts de l'ONU.

Ils réclament enfin une coopération internationale et une volonté politique renforcées en 2018 pour réduire le contournement des sanctions de l'ONU, en proposant plusieurs axes de travail pour aider les Etats membres à faire face aux défis d'une application rigoureuse des résolutions internationales. Ce rapport survient alors que le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé vendredi les parties prenantes à la crise nucléaire nord-coréenne à des discussions "sérieuses", "absolument essentielles" pour mettre un terme au conflit.

Le patron des Nations unies a prévu de se rendre la semaine prochaine en Corée du Sud pour des entretiens avec les dirigeants sud-coréens et assister à la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques d'hiver à Pyeongchang. Selon des sources diplomatiques, Antonio Guterres pourrait profiter de son séjour pour voir aussi des représentants de la Corée du Nord. Les deux Corées sont toujours techniquement en guerre car le conflit s'est achevé en 1953 sur un armistice et non sur un traité de paix. Vingt-deux athlètes nord-coréens doivent participer aux JO, dont 12 hockeyeuses sur glace arrivées la semaine dernière pour participer à une équipe unifiée.

(Avec AFP)

Le président du CIO en visite en Corée du Nord après les JO de Pyeongchang .
Le Comité international olympique a annoncé que Thomas Bach se rendrait à Pyongyang après les Jeux, comme le prévoit l'accord du 20 janvier avec les deux Corées. © REUTERS/Grigory Dukor Thomas Bach, le président de la Corée du Nord Kim Yong-nam et Kim Yo-jong, la soeur du dirigeant coréen Kim Jong-un, le 10 février 2018, lors du match de hockey sur glace féminin entre la Suisse et la Corée. Après Pyeongchang, Pyongyang. Le président du Comité international olympique, Thomas Bach, se rendra en Corée du Nord une fois les Jeux olympiques d'hiver qui se tiennent actuellement en Corée du Sud achevés.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/-76999-la-coree-du-nord-a-gagne-200-millions-de-dollars-via-des-exportations-interdites/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!