Finance Wall Street : soupçons de manipulation sur la volatilité (VIX)

04:10  14 février  2018
04:10  14 février  2018 Source:   Boursier

Amazon veut son propre service de livraison !

  Amazon veut son propre service de livraison ! Les titres UPS et FedEx décrochent de près de 3% à Wall Street ce vendredi ...Les titres UPS et FedEx décrochent de près d , alors que selon le 'Wall Street Journal', le géant du e-commerce Amazon étudierait le lancement d'un service rival, 'Shipping With Amazon'.Le groupe de Seattle envisagerait pour commencer de lancer cette nouvelle offre de livraison à Los Angeles. Elle concernerait des livraisons de produits de 'marchands tiers'. Le service serait ensuite étendu de manière plus globale, à d'autres activités et d'autres villes.

Cinquante Nuances de Grey - 6 394 779. Le Loup de Wall Street - 4 928 378.

Alexandre Baradez, chef analyste chez IG, a décrypté les tendances sur les marchés américains, du vendredi 11 août 2017. - Intégrale Bourse, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.

L'indice de la Vix, géré par le marché des options de Chicago, le CBOE, aurait fait l'objet de manipulation, selon un lanceur d'alerte anonyme...

Les récentes turbulences boursières ont entraîné un brusque réveil de la volatilité, mesurée aux Etats-Unis par le VIX, un indice créé et coté par le marché des options de Chicago, lui-même géré par le groupe CBOE Holdings.

L'indice VIX, aussi appelé "indice de la peur", dont la valeur historique moyenne se situe à 20, était tombé durablement en dessus de ce niveau depuis plus d'un an, atteignant même 9 en janvier, avant de flamber jusqu'à dépasser 50 la semaine dernière, puis de revenir autour de 25 cette semaine...

Les salaires des patrons de banques de Wall Street ne connaissent pas la crise

  Les salaires des patrons de banques de Wall Street ne connaissent pas la crise Les salaires des PDG de banques de Wall Street ne connaissent pas la criseTout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour les patrons de banques américaines. Selon le Wall Street Journal, le patron d'une banque est rémunéré en moyenne 25,3 millions de dollars, un salaire en hausse de 17% par rapport à 2017 selon le Wall Street Journal. Les banquiers tirent les fruits de la politique de dérégulation de Donald Trump ainsi que de la poursuite du resserrement monétaire réalisé par la banque centrale américaine.

La chute brutale de la Bourse cette semaine à Wall Street a mis sous les projecteurs des indices basés sur la volatilité , produits financiers complexe. Le phénomène redouté s'est produit lundi: l'indice VIX , qui mesure la volatilité , a bondi de plus de 100% en quatre heures.

© Bryan R. Smith, AFP | La volatilité , forte fluctuation, a fait son retour à Wall Street le 5 février. Depuis 2004, il est devenu possible de miser sur la volatilité des marchés. Pour ce faire, des produits financiers dérivés liés au VIX ont commencé à apparaître.

Deux ETP sur le VIX clôturés après de lourdes pertes

De quoi faire perdre beaucoup d'argent aux nombreux produits financiers adossés au VIX, à savoir les ETP et ETN (Exchange traded products et notes) et les contrats à terme sur l'indice. Deux banques, Crédit Suisse et le japonais Nomura ont même été contraintes la semaine dernière de clôturer en urgence deux ETP à effet de levier, qui pariaient sur une faible volatilité de la Bourse. Les cours de ces ETP ("VelocityShares Daily Inverse VIX Short-Term" pour Crédit Suisse et "Next Notes S&P 500 Vix Inverse" pour Nomura) avaient fondu de plus de 80%, après la dégringolade de Wall Street de l'ordre de 10% en une dizaine de jours.

Les déboires du VIX et de ses produits dérivés ont fait chuter de plus de 20% le cours de Bourse du CBOE entre le 2 et le 9 février. Plusieurs analystes financiers ont revu à la baisse leurs objectifs de résultats pour la place de marché, estimant que les contrats à terme sur le VIX, que le CBOE propose en exclusivité, vont être délaissés par les investisseurs échaudés par les récentes pertes subies...

Twitter : énorme rebond à Wall Street !

  Twitter : énorme rebond à Wall Street ! Résultats trimestriels

Wall Street avait essuyé des pertes de 5,2% sur l 'ensemble de la semaine passée, signant sa chute hebdomadaire la plus Très suivi depuis une semaine, l'indice de volatilité VIX du CBOE chute de 0,8 point à 28,2 points ce lundi, une évolution jugée plutôt rassurante au vu de ses récentes embardées.

Et l‘indice phare de Wall Street a encore lâché plus de 1.000 points sur la journée de jeudi. L‘indice mesurant la volatilité du S&P-500, le Vix , a brièvement franchi pour la première fois depuis 2015 la barre des 50 points.

Un lanceur d'alerte anonyme écrit à la SEC et à la CFTC

Mardi, un élément supplémentaire est venu trouble le marché du VIX, avec la révélation qu'un lanceur d'alerte anonyme vient d'accuser des intermédiaires financiers de manipuler cet indice ! Une lettre d'un cabinet d'avocat représentant ce lanceur d'alerte a ainsi été envoyée aux régulateurs financiers américains, la SEC (Securities and Exchange Commission) et la CFTC (Commodity Futures Trading Commission), a affirmé mardi l'agence 'Reuters'.

Le lanceur d'alerte, qui dit avoir occupé des postes de responsabilité dans le secteur financier, affirme que des intermédiaires financiers ont tiré profit du mode de calcul du VIX pour le manipuler. "La faille permet aux courtiers disposant d'algorithmes avancés de faire varier le VIX à la hausse ou à la baisse en se contentant d'afficher des cours sur les options S&P sans avoir à engager de véritables transactions ou à mobiliser des capitaux", écrit ainsi Jason Zuckerman, du cabinet d'avocats Zuckerman Law.

Amazon va créer son propre service de livraison

  Amazon va créer son propre service de livraison Amazon va créer son propre service de livraison Baptisé "Shipping with Amazon" (livrer avec Amazon) ou SWA, le futur service de livraison d'Amazon sera disponible d'abord à Los Angeles mais le géant de la distribution entend l'étendre par la suite à d'autres villes dans le courant de l'année.Amazon va lancer dans les prochaines semaines s , qui va entrer directement en concurrence avec les groupes de messagerie comme FedEx, UPS ou encore DHL et Chronopost, rapporte vendredi le Wall Street Journal.

par Chuck Mikolajczak. NEW YORK, 11 février (Reuters) - Après une semaine de montagnes russes à Wall Street L‘indice Vix qui mesure la volatilité a fini vendredi à 29,06 points, bien en-deçà de son pic de mardi à plus de 50 mais nettement au-dessus de sa moyenne des mois précédents autour de 10.

Et l‘indice phare de Wall Street a encore lâché plus de 1.000 points sur la journée de jeudi. L‘indice mesurant la volatilité du S&P-500, le Vix , a brièvement franchi pour la première fois depuis 2015 la barre des 50 points.

Le courrier affirme aussi que la manipulation du Vix a joué un rôle dans les récentes turbulences subies par certains ETP liés à la volatilité.

Le CBOE rejette en bloc toute possibilité de manipulation de son indice

Un porte-parole du CBOE a immédiatement réfuté ces allégations, en estimant que "la lettre est truffée de déclarations inexactes, d'idées fausses et d'erreurs factuelles; il y a notamment une incompréhension fondamentale de la relation entre l'indice VIX, les contrats futures sur le VIX et les ETP (Exchange Traded Products) sur la volatilité", selon ce porte-parole. William Speth, responsable de la recherche chez CBOE, a précisé pour sa part qu'"il y a des sauvegardes inhérentes à la procédure de calcul de la valeur de règlement du VIX qui empêcheraient le type de manipulation évoquée dans la lettre."

De leur côté, les régulateurs de la SEC et la CFTC n'avaient pas encore réagi mardi soir, ni indiqué si ces informations allaient entraîner l'ouverture d'une enquête de leur part.

Reuters © Reuters Reuters

Chez Google et Facebook, on n'a pas le droit d'insister auprès d'un.e collègue pour aller boire un verre .
<p>Pour éviter le harcèlement sexuel au travail, certains géants de la Silicon Valley ont pris des mesures d'encadrement de "la drague entre collègues".</p>"J'ai encore du boulot" ou "je suis déjà prise ce soir" comptent pour des "non". Et ces réponses n'appellent pas à une autre proposition. Chez Facebook et Alphabet, la maison-mère de Google, la drague entre collègues est encadrée par quelques règles de savoir-vivre édictées par la direction, rapporte le Wall Street Journal. Les employés sont ainsi priés de ne pas proposer une seconde fois un verre à un.e collègue si ce.tte dernier.e a déjà décliné une première fois.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/-77887-wall-street-soupcons-de-manipulation-sur-la-volatilite-vix/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!