Finance La chute des Bourses va-t-elle se poursuivre en 2018 ?

23:06  14 février  2018
23:06  14 février  2018 Source:   challenges.fr

Bourse : la chute des places boursières n'est "qu'une correction"

  Bourse : la chute des places boursières n'est Pour l'économiste, Eric Delannoy, interrogé mardi sur franceinfo, "les fondamentaux économiques mondiaux sont plutôt bons à ce stade".franceinfo : Est-ce que d'après vous la chute est enrayée ?

La chute va - t - elle se poursuivre ? – Bitcoin à 8700 $. Egon Von Greyerz: « L’Amérique doit se réveiller – le dollar va vers zéro ! » le 05/02/ 2018 à 19 h Selon lui , "vraisemblablement", la baisse se poursuivre . La Bourse d'Athènes en chute libre, les banques perdent 29,6%. Ce qui va arriver

La chute va - t - elle se poursuivre ? – Bitcoin à 8700 $. le 07/05/ 2018 à 5 h 16 min. M A R C E L dans Pour compenser la suppression de la taxe d’habitation, voici les logements qui pourraient voir leur taxe foncière flamber…

Le début de l'année a été particulièrement chaotique sur les grandes places boursières. Les investisseurs craignent une remontée des taux plus rapide que prévu. De quoi mettre fin au cycle haussier qu'on observe depuis 2009?

Traders sur le New York Stock Exchange le 2 février 2018 © Fournis par www.challenges.fr Traders sur le New York Stock Exchange le 2 février 2018

Le mouvement a été particulièrement brutal. Lundi 5 février, le Dow Jones perdait 1.600 points en séance, avant de se reprendre en fin de journée. Tout simplement du jamais vu dans l'histoire de l'indice américain. Même en pourcentage, une telle baisse à la clôture (-4,6%) n'avait plus été observée depuis août 2011. Après une timide remontée, l'indice rechute de 1.000 points le jeudi suivant. Le S&P 500 suit et perd 10,2% par rapport à son plus haut historique du 26 janvier. Un vent de panique commence à souffler sur les marchés, notamment sur le CAC 40. Depuis, les cours sont certes légèrement repartis à la hausse. Mais la semaine qui vient de s'achever a fait trembler bon nombre d'investisseurs.

SCPI : une prise de risque de mieux en mieux rémunérée ?

  SCPI : une prise de risque de mieux en mieux rémunérée ? Depuis 2011, le rendement des SCPI n’a cessé de creuser l’écart avec les taux sans risque… sauf en 2017. De 5,48% en 2010 à 4,43% en 2017. Au cours des huit dernières années, les SCPI ont perdu en moyenne un peu plus de 1 point de rendement. S’il est indéniable que les SCPI rapportent moins qu’avant, il faut toutefois souligner que le recul apparaît finalement limité dans le contexte de chute généralisée des rendements que nous avons connu depuis le début de la décennie.Un autre indicateur permet d’ailleurs de le vérifier : la prime de risque.

La chute des Bourses va - t - elle se poursuivre en 2018 ?Le mouvement a été particulièrement brutal. Lundi 5 février, le Dow Jones perdait 1.600 points en séance, avant de se reprendre en fin de journée. Tout simplement du jamais vu dans l'histoire de l'indice américain.

Plus de cinq ans plus tard, cette tendance se poursuit et la Bourse américaine, après une autre poussée spectaculaire en 2013, a continué d’établir de nouveaux sommets au cours des dernières semaines.

"Des mouvements de cette ampleur n’ont rien d’inhabituel, même si la soudaineté des pertes de la semaine a surpris", analyse l'équipe de recherche UBS dans une récente note. "Avant le plongeon actuel, 23 'corrections de marchés haussiers' (pertes boursières de l’ordre de 10–20%) ont eu lieu depuis 1940", ajoutaient les experts de la banque suisse.

"Purger certains excès"

Les bonnes nouvelles semblaient pourtant s'accumuler pour les entreprises américaines, comme par exemple le méga-plan de baisse d'impôt pour les sociétés et les ménages. Un cadeau fiscal de près de 1.500 milliards de dollars au cours des dix prochaines années. Donald Trump ne compte d'ailleurs pas s'arrêter en si bon chemin puisque son prochain objectif est de lancer un grand plan d'infrastructures pour les Etats-Unis, en débloquant 200 milliards de dollars du budget fédéral. Comment expliquer alors une telle déconvenue ?

Panique sur les bourses: une bonne crise et ça repart

  Panique sur les bourses: une bonne crise et ça repart La panique s’est emparée des boursicoteurs cette semaine. Toutes les places financières ont connu des baisses historiques. Une nouvelle crise pointerait-elle le bout de son nez? © Fournis par Slate Panique sur les bourses: une bonne crise et ça repart Lundi 5 février, un événement à la bourse de New York a rappelé les heures sombres de la crise des subprimes de 2008. En l’espace de dix minutes, l’indice du Dow-Jones, le plus vieil indicateur boursier du monde, a chuté de 600 points, clôturant à 1.175 points (-4.9%) en fin de séance. Cela n’était pas arrivé depuis 2009.

Les Bourses chinoises ont continué de chuter ce mardi. Les Bourses de Chine métropolitaine ont poursuivi leurs pertes Cependant, la mesure a eu un impact très faible sur la chute des cours. La police utilisera- t - elle bientôt des traceurs chimiques pour identifier les casseurs ? 4 mai 2018 .

Aller au contenu principal. FermerMenu. User account menu. Le Temps: D'où vient cette chute des bourses ? Gero Jung: Elle vient surtout de la crainte de hausse rapide d’inflation ainsi qu’une Placements La bourse suisse utilise les micro-ondes pour transmettre des données 03 mai 2018 .

"En réalité, on s'attendait à un repli significatif car les marchés avaient beaucoup monté en fin d'année dernière et en janvier. Cela permet de purger certains excès", décrypte Christophe Barraud, chef économiste de Market Securities. "Une hausse portée notamment par l'arrivée de nombreux petits porteurs aux Etats-Unis", souligne-t-il. De fait, l'activité des principaux "retailers", les plateformes de courtage en Bourse, a explosé. Selon les calculs de l'économiste, la part des échanges réalisée par deux mastodontes du secteur (E-Trade et Ameritrade) a doublé en 18 mois! Le nombre de particuliers qui boursicotent s'était donc envolé outre-Atlantique.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!