Entreprise L'Arabie Saoudite s'offre cinq corvettes espagnoles

08:20  13 juillet  2018
08:20  13 juillet  2018 Source:   latribune.fr

Alitalia va un peu mieux

  Alitalia va un peu mieux La compagnie aérienne italienne Alitalia a enregistré en juin une hausse de son chiffre d'affaires passagers pour le deuxième mois consécutif. Placée sous tutelle en 2017 accompagnée d'un prêt de 900 millions d'euros de l'État italien pour survivre, Alitalia va mieux."On termine le mois de juin avec une croissance de 10,6% du chiffre d'affaires passagers après une croissance de 7,6% en mai", a déclaré ce dimanche dans un entretien Luigi Gubitosi, l'un des trois "commissaires" nommés en mai 2017 par l'Etat italien pour diriger Alitalia.

En l’occurrence là, il y a un intérêt clair pour l’industrie française à pouvoir procéder à ces échanges de nature commerciale avec l ’ Arabie Saoudite Mais cela ne l’a pas empêché de signer un protocole d’accord sur la vente, à la marine saoudienne, de cinq corvettes Avante 2200, conçues par Navantia.

Richissime, le prince Al-Walid fait également profiter les autres de ses largesses et s'emploie à améliorer les relations entre l'Occident et l ' Arabie Saoudite .

L'Arabie Saoudite a acheté au chantier naval espagnol Navantia cinq corvettes Avante 2200 pour 2 milliards d'euros

Le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman bin Abdul Aziz soutient le chantier naval espagnol Navantia © Fournis par La Tribune Le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman bin Abdul Aziz soutient le chantier naval espagnol Navantia

Le fameux club Marbella, où se retrouvent les très hauts dignitaires saoudiens et hommes d'affaires espagnols, dont l'ancien roi d'Espagne, a de nouveau frappé. Et fort puisque c'est la première fois que l'Espagne exporte des navires de guerre en Arabie Saoudite. Le club Marbella est à l'origine de l'achat mardi par l'Arabie Saoudite de cinq corvettes Avante 2200 fabriquées par le chantier naval Navantia. Une commande miraculeuse estimée à 2 milliards d'euros pour Navantia, qui était au bord du précipice après avoir cumulé(cinq ans de pertes. La fourniture des armements, la formation de 600 marins saoudiens et la modernisation de la base navale de Djeddah sont estimées à environ 1 milliard.

Qui de MBDA (missile sol-air VL-Mica et du missile anti-navire Exocet MM40 Block 3) ou de Raytheon/Boeing (ESSM et Harpoon) armera les corvettes espagnoles de la marine saoudienne ? Le missilier européen tenait la corde mais les Américains seraient revenus en force et auraient finalement remporté la compétition. S'agissant du système de gestion de combat (CMS), Navantia a placé le Catiz qu'il a développé et qui intègre le radar TRS-3D d'Hensoldt (ex-Cassidian).

Exportations militaires : Fincantieri, le chantier d'un seul coup commercial ? (2/2) .
En 2017, Fincantieri a décroché le jackpot au Qatar en obtenant un contrat de 3,8 milliards d'euros. Mais son dernier gros coup remontait à 2010 avec la vente d'un LPD à l'Algérie (420 millions).Pour Naval Group, le rapprochement avec Fincantieri permettrait de signer une paix des braves sur les marchés export... même si certaines arrières-pensées italiennes laissent planer un doute. Dans une note "confidentiel groupe", que La Tribune s'est procurée, le groupe naval français ne fait pas mystère que "l'un des objectifs de ce rapprochement est d'additionner nos forces et nos positions internationales qui sont très complémentaires".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!