Entreprise Banques européennes: les tests de résistance rassurent peu la Bourse

16:45  01 août  2016
16:45  01 août  2016 Source:   BFM Business

Les banques européennes avancent en terrain miné

  Les banques européennes avancent en terrain miné La semaine prochaine verra le début de la « saison des trimestriels » dans le secteur bancaire européen, ainsi que la publication des résultats des tests de résistance menés par l’Autorité bancaire européenne. Ces rendez-vous pourraient être lourds de conséquences pour les cours de Bourse des banques du Vieux Continent, déjà laminés depuis le début de l’année.Nul doute que les banques abordent avec une certaine fébrilité ces rendez-vous de la semaine prochaine avec la communauté financière. Car, depuis près d'un an, toute déception ou inquiétude des investisseurs à l'égard des banques européennes se traduit par un plongeon de leurs cours de Bourse.

Ainsi, le capital actions et la dette subordonnée seraient dès à présent menacés en cas de défaillance bancaire et il ne peut être exclu que la dette de premier rang le soit aussi. La BCE entend assurer que les banques européennes soient adéquatement capitalisées avant d’en assumer la supervision effective. Aussi, des tests de résistance (stress tests ) seront conduits par l’Autorité bancaire.

Société Générale prend acte de l’annonce effectuée ce jour par l’ABE et l’ACP relative au test de résistance européen et souscrit pleinement aux résultats de cet exercice. L’exercice, mené sur 91 banques représentant plus de 65 % du total des actifs bancaires de l’UE, a pour objectif d’évaluer la solidité des banques européennes en cas de chocs sévères et leur solvabilité face à des scénarios de stress sous certaines conditions restrictives.

Les marchés sont sceptiques. Ce lundi 1er août, l'indice Eurostoxx 600 des banques européennes se repliait de 1,6% vers 15h00. Une baisse qui montre que les investisseurs n'ont pas été complètement rassurés par les résultats des "stress tests" menés sur les banques européennes et publiés vendredi dernier par l'autorité bancaire européenne (EBA).

Ces tests de résistance, véritable séances de torture pour les établissements, consistent à simuler des conditions extrêmes pour les banques et voir ensuite si leur niveau de capital rapporté aux risques est suffisant. Différents scénarios sur la période 2016-2018, plus ou moins violents, ont ainsi été appliqués à 51 banques du Vieux Continent.

Apple surpasse désormais Google dans le coeur des gens

  Apple surpasse désormais Google dans le coeur des gens S’il y a match en Bourse entre Apple (533 milliards de dollars de capitalisation) et Alphabet, la maison-mère de Google (514 milliards), en termes d’image, la marque à la pomme mène largement les débats. En effet, d’après l’étude annuelle réalisée par FutureBrand, Apple arrive en tête des entreprises les plus appréciées au monde par le grand public, gagnant une place au classement, très loin devant l’entreprise de Mountain View, première l’an dernier, qui chute au 21ème rang.

Brexit: Les bourses européennes s'effondrent. Suite au vote par les britanniques en faveur du Brexit, les marchés financiers européens affichent de sévères baisses, dans le sillage des places asiatiques. Les banques centrales pour leur part, ont tenté de rassurer les marchés durant toute la matinée. Concernant la Bourse de Paris, elle a reculé de près de 7%, celle de Londres, près de 8%, et la place financière de Francfort, environ 10%.

Le Crédit Mutuel c'est. La banque N°1 aux tests de résistance . La banque de l'année 2014 en France. La banque préférée des français. Informations non contractuelles à caractère commercial.

Les banques françaises dans le haut du panier

Le bilan dans l'ensemble n'est pas catastrophique. "La majorité des banques européennes ont des niveaux de capital robustes dans le scénario adverse (le moins favorable, ndlr)", estime ainsi Katharina Barten, vice-présidente chez Moody's.

Une grande partie des banques européennes ont donc passé sans encombre ces séances de "torture". Et les banques tricolores se situent plutôt dans le haut du pavé. "Les six banques testées, qui représentent 90% des actifs bancaires en France, font preuve de résilience dans le scénario adverse", poursuit Katharina Barten. Aucune d'entre elles n'a ainsi vu son ratio de capital passer sous le niveau minimum de 4,5%. "La solidité des banques françaises et la pertinence de leur modèle de banque universelle sont une nouvelle fois confirmées", s'est ainsi la Fédération bancaire française dans un communiqué.

Les acquéreurs industriels se montrent moins prodigues à l’égard des PME européennes

  Les acquéreurs industriels se montrent moins prodigues à l’égard des PME européennes Au deuxième trimestre, le multiple médian payé par les industriels pour acquérir des PME au sein de la zone euro a chuté de 10%, à 8,2 fois l'excédent brut d'exploitation, selon l'indice publié par Argos Soditic et Epsilon Research.Il faut dire qu'en tout début d'année, pris dans l'inquiétude générale sur la croissance mondiale et l'effondrement du prix du pétrole, les fonds de LBO (Leverage Buy-Out, acquisition par endettement) avaient mis la pédale douce sur les investissements dans des PME du Vieux Continent. Mais, portés par une « dry powder » [capitaux levés mais non encore investis, Ndlr] de 1.

à 8,1 % (1) La Banque Centrale Européenne (BCE) et l’Autorité Bancaire Européenne (ABE) publient aujourd’hui les résultats de la revue de la qualité des actifs (« Asset Quality Review ») et des tests de résistance (« Stress Tests ») auxquels ont été soumises les principales banques européennes .

ÉCONOMIE - Elles ont passé avec succès les tests de résistance , huit banques européennes ont échoué. Ca coince en Espagne. Toutes les banques italiennes, françaises, irlandaises, portugaises, nordiques et britanniques ont réussi le test imposé à 91 banques du continent. Huit banques européennes ont en revanche échoué, le pays le plus touché étant l’Espagne avec cinq établissements concernés.

  Banques européennes: les tests de résistance rassurent peu la Bourse © Fournis par BFMNews

Quelques mauvaises performances

Néanmoins si l'image globale est plutôt bonne, les investisseurs semblent se focaliser sur les détails. Ainsi, Société générale perdait plus de 4% en Bourse ce lundi. La banque tricolore affichait un ratio de capital de 7,5% dans le scénario le plus dur, le 9e chiffre le plus faible parmi les 51 banques.

Par ailleurs 14 banques sur 51 testées subiraient un "impact fort" avec ce scénario (leur ratio de capital chuterait de plus de 5%), note Katharina Barten. Parmi elles figurent des poids lourds comme les allemandes Deutsche Bank, Commerzbank ou encore la britannique Royal Bank of Scotland. Et que dire de l'italienne Monte Paschi di Siena, plus vieille banque au monde et éternelle source d'inquiétude du gouvernement italien, qui verrait même ses fonds propres devenir négatifs (-2,23%)? Cette contre-performance l'a notamment contraint à annoncer une augmentation de capital allant jusqu'à 5 milliards d'euros.

"Le problème avec ces stress tests est qu'ils sont trop doux, ne tablant que sur une récession douce ou modérée. Ce qui signifie que les résultats ne révèlent finalement pas grand-chose, et que ce n'est pas une surprise que la majorité des banques aient réussi ces tests", conclut Peter Garnry, analyste chez Saxo Banque cité par Bloomberg.

Google autorisé à tester la livraison par drone .
Google innove encore. Alphabet, la maison mère du géant internet américain, va tester des drones de livraison aux Etats-Unis en coopération avec l'agence fédérale de l'aviation (FAA), a annoncé ce mardi 3 août la Maison Blanche. Cette collaboration fait partie d'une série d'initiatives dévoilées par l'administration Obama pour encourager le développement des drones en vue d'usages autres que récréatifs. Une étude va ainsi être menée sur l'un Cette collaboration fait partie d'une série d'initiatives dévoilées par l'administration Obama pour encourager le développement des drones en vue d'usages autres que récréatifs.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Commentaires:

comments powered by HyperComments
C'est intéressant!