Entreprise Les Franciliens contraints d’assumer les dérapages financiers d’Autolib’?

09:55  04 janvier  2017
09:55  04 janvier  2017 Source:   BFM Business

"EDF est en danger de mort"

  François de Rugy, candidat écologiste à la primaire organisée par le PS, s'inquiète de la situation d'EDF. "EDF est en danger de mort aujourd'hui. Je le dis de façon très claire, est en danger de mort pour des raisons financières", a affirmé François de Rugy sur RMC, estimant que l'on a "menti aux Français, y compris durant ces quatre dernières années, sur la réalité de ce qu'est EDF". "On a accumulé les dettes et (on) a devant nous un mur d'investissements (...) à 100 milliards d'euros, si l'on veut prolonger les centrales nucléaires.

Ikea contraint de démentir l'existence d'une table en forme de croix gammée

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89. La vraie raison, j’ assume pas » Elodie se souvient du gros coup de chaud

  Les Franciliens contraints d’assumer les dérapages financiers d’Autolib’? © Fournis par BFMNews

Avec plus de 130.000 abonnés actifs, Autolib’ semble avoir conquis le cœur des habitants des 97 villes où le service d’autopartage est implanté. Mais si celui-ci poursuit son développement en France (Lyon et Bordeaux) et à l’étranger (Turin, Indianapolis et bientôt Londres), son bilan financier n’est pas vraiment reluisant.

Le Canard enchaîné, dans son édition parue ce mercredi, met en effet en lumière un dérapage qui pourrait s’élever à 179 millions d’euros d’ici à 2023, date de la fin du contrat passé entre la société du groupe Bolloré et le syndicat des collectivités franciliennes.

Pollution : à Paris, le stationnement résidentiel sera gratuit jeudi

  Pollution : à Paris, le stationnement résidentiel sera gratuit jeudi Dans un contexte de pics de pollution à répétition depuis le début du mois de décembre, la Ville de Paris a décidé de prendre de nouvelles mesures pour tenter de faire baisser le niveau de concentration des particules fines dans l'air.Possible gratuité de Vélib' et d'Autolib'

Afghanistan Afrique du Sud Alaska Albanie Algérie Allemagne Andorre Angola Anguilla Antigua et Barbuda Antille Arabie Saoudite Argentine Arménie Aruba (Pays-Bas) Australie Autriche Azerbaïdjan Béchar : Cinq morts et 20 blessés suite au dérapage d’un bus près de

Algérie France Andorre Émirats Arabes Unis Afghanistan Antigua-et-Barbuda Anguilla Albanie Arménie Antilles Néerlandaises Angola Antarctique Argentine Samoa Americaine Autriche Australie Aruba Sa vidéo a enflammé la toile : Le dérapage d’une enseignante de Barika.

En cause, selon l’hebdomadaire, le manque de véhicules électriques en circulation (4.000 actuellement) par rapport au nombre d’abonnés. Mais aussi la concurrence des VTC, en particulier Uber, dont les tarifs ont tendance à se rapprocher de ceux d’Autolib’.

Vers une nouvelle hausse des tarifs?

Résultat: un gouffre financier que le groupe Bolloré devra combler… en partie. Car le contrat signé en 2011 prévoit que ce dernier assume d’éventuelles pertes à hauteur de 60 millions d’euros. Le reste étant à la charge des mairies adhérant au dispositif, qui devront se répartir les frais "à coups de calculs savants, au prorata du nombre de bagnoles électriques garées dans leurs rues", selon Le Canard. Et donc, indirectement, aux contribuables desdites mairies.

Pour limiter la casse, Autolib’ devra donc trouver le moyen d’améliorer ses finances. Outre une (nouvelle) augmentation des tarifs, les différentes parties concernées réfléchiraient à encourager le développement de la publicité sur les voitures. Mais aussi…à prolonger le contrat de deux ans, pour que le service d’autopartage puisse redresser ses comptes.

Bouygues construira une partie de la centrale nucléaire d'Hinkley Point .
Le géant du BTP est également en charge de la construction des EPR de Flamanville en France et d'Olkiluoto en Finlande, pilotés respectivement par EDF et Areva, qui ont accumulé les retards.Ce contrat a été confié à la filiale Bouygues Travaux Publics, en groupement avec l'entreprise britannique Laing O'Rourke, précise un communiqué de Bouygues Construction. "Ce choix témoigne de l'expertise de Bouygues Construction dans le domaine du génie civil nucléaire", a commenté Philippe Bonnave, PDG de Bouygues Construction, cité dans le communiqué.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!