Entreprise La chaîne de fast-food KFC teste les menus à la tête du client

20:10  04 janvier  2017
20:10  04 janvier  2017 Source:   BFM Business

Les fast-foods s'engagent tous à moins recourir aux antibiotiques, mais...

  Les fast-foods s'engagent tous à moins recourir aux antibiotiques, mais... À l'instar des principales enseignes de fast-food, Burger King s'est engagé à ne plus utiliser de poulet traité avec des antibiotiques utilisés pour soigner des infections graves chez l'homme, dès 2017 aux États-Unis, une des causes de la résistance microbienne. Mais peu de fast-food s'engagent à moins recourir à ces produits thérapeutiques pour les autres viandes.Désormais, les cinq fast-foods les plus puissants au monde en nombre de restaurants (si l'on ne prend pas en compte Starbucks, plutôt spécialisé dans les boissons) ont pris des engagements pour réduire le recours à ces produits accusé de favoriser la résistance microbienne.

Tous vos contenus préférés. Un seul endroit. V | Max | MusiquePlus. Revoyez vos émissions et accédez à des contenus exclusifs. V est une chaîne de télévision généraliste québécoise.

7769069008_ la - chaine - de - fast - food - kentucky - fried - chicken -alias- kfc -est affluent de la loire.

L’année 2017 sera marquée par l’explosion de l’intelligence artificielle dans les entreprises, mais aussi dans la vie quotidienne. À Pékin, Baidu et KFC ont décidé de montrer à leurs clients comment cette technologie peut "améliorer" le service grâce à la reconnaissance faciale.

En entrant dans le fast-food, ils passent la tête devant une borne munie d’une caméra qui détecte si le nouvel entrant est un homme ou une femme et quel est approximativement son âge. En fonction de cette analyse, un menu lui est proposé d'office. Selon le communiqué de KFC et Baidu repris par TechCrunch, un homme de 20 ans se verra ainsi proposer des ailes de poulet accompagnées de frites et d'un coca. Pour une femme d’une cinquantaine d’années, ce sera du porridge et un verre de lait de soja. Le client reste évidemment libre d'accepter l’offre ou de commander le menu de son choix.

Ces restaurants ont remplacé les serveurs par des robots

  Ces restaurants ont remplacé les serveurs par des robots Qui dans un restaurant n’a pas eu un jour l’impression d’être invisible pour un personnel aveugle aux signes de la main et sourd aux "s’il vous plait" lancés comme des bouteilles à la mer? Dans certains restaurants, ces situations exaspérantes n’existent plus. Ils n'ont pas recruté plus de personnel. Ils ont tout simplement remplacé les serveurs par des systèmes robotisés et des applications mobiles pour commander et régler la note. Cette tendance Cette tendance food tech se développe tranquillement aux États-Unis, au Japon, en Allemagne et aussi en France. Pour commander et payer, le client passe par une tablette tactile, une borne interactive ou une appli mobile.

Transfert : Favre succède à Puel à la tête de l’OGC Nice MERCATO

Ce site est hors service. MODEL TEST Kseniya Kostyanova HD.

Le repas est gratuit... si l'on est beau

Mais l'innovation ne s'arrête pas là. Le cerveau électronique reconnaîtra les habitués en les appelant par leur prénom et en leur rappelant, à haute voix, ce qu’ils ont l’habitude de manger. Pour ne pas être condamné à consommer le même repas, il faudra une fois encore  décliner la proposition.

Cette expérimentation n’est pour l’heure installée que dans un seul restaurant situé dans un quartier d’affaires de Pékin. Les deux partenaires vont-ils la déployer dans d’autres lieux et dans d’autres pays? Ils ne le disent pas, mais on peut aisément imaginer l’accueil qui lui serait fait en Europe. Pas seulement par les clients, mais aussi par le G29 qui rassemble les Cnil européennes, ainsi que par les associations qui luttent contre le sexisme.

KFC n’a pourtant pas osé aller aussi loin que ce restaurant situé sur l'île coréenne de Jeju. La reconnaissance faciale permet de se voir offrir le repas à une condition: être beau ou belle. Les autres devront passer à la caisse. Charmant...

Stocks qui font vendre et service client 2.0, l'avenir du commerce? .
Plus besoin de crier "appelez-moi le directeur"! Dans un restaurant, un bar, un magasin, si quelque chose vous déplait, l'application Critizr vous permet d'envoyer votre remarque directement au responsable. La société lilloise qui l'édite, comme des dizaines d'autres start-up qui entendent révolutionner le commerce, est présente au salon Retail's Big Show qui se tient à New York ce week-end. Très simple d'utilisation, l'application permet d'envoyer Très simple d'utilisation, l'application permet d'envoyer une sorte de SMS directement au directeur du magasin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Commentaires:

comments powered by HyperComments
C'est intéressant!