Entreprise Etihad fera-t-il avec Lufthansa l'alliance qu'il rêvait avec Air France-KLM ?

08:30  05 janvier  2017
08:30  05 janvier  2017 Source:   La Tribune

Le Parisien et Aujourd'hui en France plus chers en 2017

  Le Parisien et Aujourd'hui en France plus chers en 2017 Le Parisien et Aujourd'hui en France vont augmenter leur prix de vente au numéro de dix centimes le 1er janvier, ont indiqué les quotidiens mercredi. Le Parisien va ainsi passer de 1,20 à 1,30 euro, alors qu'il coûtait un euro seulement en 2010, et Aujourd'hui en France d'1 euro à 1,10 euro. Les quotidiens, qui ont bénéficié d'une nouvelle formule après avoir intégré le groupe Les Échos, répercutent "des hausses des coûts fixes", notamment celui Les quotidiens, qui ont bénéficié d'une nouvelle formule après avoir intégré le groupe Les Échos, répercutent "des hausses des coûts fixes", notamment celui de la distribution pour Aujourd'hui en France, a précisé la porte-parole.

Une boxeuse bastonne toute nue son mari parce qu ’ il est faible au lit.

Sur France 5, un médecin pro-Taser chroniqueur santé Par Chloé Leprince.

Le groupe Etihad va-t-il faire avec Lufthansa l'accord que son directeur général, James Hogan, rêvait de sceller avec Air France-KLM il y a encore un an ? Certains experts le pensent. Pour eux, le partenariat commercial signé peu avant Noël entre la compagnie d'Abu Dhabi et le groupe allemand pourrait chambouler les forces en présence en Europe en remettant en cause les schémas d'alliances que plusieurs professionnels du secteur imaginaient entre les compagnies du Golfe et les transporteurs européens. A savoir, une alliance d'un côté entre IAG (British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus) et Qatar Airways, aujourd'hui actionnaire du groupe britannique, une autre entre Air France-KLM et Etihad Airways dans la poursuite de plusieurs accords de partages de codes signé depuis 2012 et d'un partenariat dans la maintenance des avions (lesquels devaient déboucher sur une coopération plus profonde), et enfin une dernière alliance entre Emirates et Lufthansa. Autant de partenariats qui étaient censés, dans l'esprit de ces profesionnels, se greffer sur les alliances déjà existantes entre les compagnies européennes et américaines.

A380 : Emirates accepte la livraison d'un premier appareil motorisé par Rolls-Royce

  A380 : Emirates accepte la livraison d'un premier appareil motorisé par Rolls-Royce La compagnie de Dubaï a trouvé un accord avec Rolls-Royce sur une "question technique" liée aux réacteurs des Airbus A380. Emirates a confirmé avoir reçu un avion nouvellement équipé cette semaine. La compagnie de Dubaï demanderait plus de performances au programme Trent 900. "Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec Airbus et Emirates pour satisfaire leurs demandes", a indiqué mercredi un porte-parole du motoriste interrogé par l'AFP. Un porte-parole de la compagnie aérienne de Dubaï a affirmé qu'elle "continuerait à recevoir des livraisons à la fois d'A380 et de (Boeing) 777 en 2017".

Impopularité : Valls fera - t - il pire que Villepin pendant le CPE ?

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89. Air France interdit de survol des USA à cause d'un journaliste.

Il n'y a plus de discussions entre Air France-KLM et Etihad

Ce schéma a vécu. Du moins, la définition des couples. Car, l'alliance Air France-KLM-Etihad a peu de chance, à ce stade, d'aller plus loin et la compagnie d'Abu Dhabi et Lufthansa ont commencé à flirter. Maintes fois évoqué en effet, l'approfondissement du partenariat entre Air France-KLM et Etihad, qui visait à bâtir une joint-venture, a fait long feu. Depuis l'arrivée de Jean-Marc Janaillac à la tête d'Air France-KLM en juillet, il n'y a plus eu de contacts en effet entre les deux parties. Le partenariat reste à son stade initial, avec des accords de partages de codes entre Paris et Abu Dhabi et plusieurs destinations au-delà des hubs de chacune des deux compagnies et la maintenance par Air France Industries des gros porteurs d'Etihad.

Quel avenir pour la base de Munich de Transavia avec l'arrivée en force d'Eurowings?

  Quel avenir pour la base de Munich de Transavia avec l'arrivée en force d'Eurowings? Contrairement à ses projets initiaux, Lufthansa positionne Eurowings sur l'un de ses hubs. Sa filiale low-cost va en effet ouvrir 32 lignes à partir de fin mars. Une offensive qui risque de fragiliser la base bavaroise de Transavia, filiale low-cost du groupe Air France-KLM.Eurowings débarque sur un hub de sa maison-mère, Lufthansa

Le site de TV5MONDE chaîne internationale de télévision francophone : Les émissions, les programmes, l 'information en continu, la météo, la musique, les ressources pédagogiques, le guide des voyageurs et les cultures du monde. TV5 MONDE. Comme un AIR D'autoroute.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. › Michelin fait " le pari de la France ", dit son patron devant Valls.

La forteresse allemande consolidée

De fait, la compagnie d'Abu Dhabi s'est tournée vers Lufthansa, sa priorité aujourd'hui, qui a trouvé un intérêt à nouer un partenariat avec la compagnie du Golfe. En louant pour sa filiale Eurowings et pour Austrian 40 avions (équipages compris) d'Air Berlin, dans laquelle Etihad détient 29% du capital, Lufthansa va en effet pouvoir consolider sa forteresse allemande, tandis qu'Etihad trouve une solution par le haut à Air Berlin, en difficulté malgré la faiblesse du prix du baril. Au-delà de cet accord, Etihad et Lufthansa ont également signé des accords de partages de codes permettant à la compagnie allemande de commercialiser les vols d'Etihad entre Abu Dhabi et ses hubs de Francfort et Munich et à la compagnie du Golfe d'en faire autant sur des vols reliant Francfort et Munich à Rio de Janeiro et Bogota.

Déséquilibre des marchés

Voitures connectées: Toyota et Ford initient une alliance intégrant PSA

  Voitures connectées: Toyota et Ford initient une alliance intégrant PSA Les géants automobiles Toyota et Ford ont annoncé ce mercredi la formation d'un consortium dans le domaine des véhicules connectés, avec quatre autres constructeurs dont le français PSA. Une initiative qui vise à répondre aux assauts d'Apple et Google. Cette organisation, baptisée SmartDeviceLink Consortium, entend "donner aux consommateurs plus de choix pour se connecter et contrôler leurs applications de smartphones sur la route", ont expliqué Cette organisation, baptisée SmartDeviceLink Consortium, entend "donner aux consommateurs plus de choix pour se connecter et contrôler leurs applications de smartphones sur la route", ont expliqué les deux groupes dans un communiqué commun, publié à la veille de l'ou

Le site n'est pas hébergé par Lost Oasis sous la formule mutualisé avec trafic illimité. La période pour laquelle l 'hébergement a été réglé est achevée. KLM cityhopper.

Veuillez saisir le code pour accéder au lien de téléchargement.

L'accord peut-il aller plus loin ? Lufthansa peut-il trouver un intérêt à approfondir cette relation, alors que jusqu'ici, aucune grande compagnie classique européenne n'avait trouvé la solution pour compenser le déséquilibre des marchés apportés qu'une telle alliance génèrerait.

«Les compagnies du Golfe veulent s'allier avec des Majors européennes pour avoir accès au marché européen mais n'ont pas de marché à échanger», explique un cadre d'Air France, en faisant allusion au poids démographique des pays du Golfe, comparable à des départements français.

«Lufthansa va se heurter au même problème», estime un autre.

Des annonces rapides?

Pour autant, Etihad et Lufthansa étudient bien la possibilité d'aller plus loin. De l'aveu même du président du directoire de Lufthansa, Carsten Sporh, cet accord en appelle d'autres. Selon nos informations, des coopérations qui ne concerneraient pas seulement l'activité «passage» sont à l'étude. Certaines pourraient même être annoncées rapidement.

Si l'éventualité de créer une coentreprise sera forcément étudiée, certains experts imaginent même des partenariats encore plus ambitieux et émettent l'hypothèse d'un transfert vers Lufthansa du contrôle du pool de compagnies européennes dans lesquelles Etihad détient une participation (Air Berlin, Alitalia, Nikki, Darwin rebaptisée Etihad Regional, Air Serbia). Pas nécessairement par la cession totale de toutes ses participations européennes comme la presse allemande s'en est fait l'écho, mais par la cession partielle afin de laisser la gestion à un groupe puissant qui connaît parfaitement le marché européen. Ce faisant, Etihad règlerait au passage la question de la notion de contrôle de ces compagnies, qu'elle n'a pas, en tant que compagnie originaire d'un pays tiers, le droit d'avoir. Bruxelles enquête d'ailleurs sur ce sujet.

Carlos Ghosn lève un peu le voile sur la voiture autonome Renault-Nissan

  Carlos Ghosn lève un peu le voile sur la voiture autonome Renault-Nissan Cette année, l’Alliance Renault-Nissan a décidé de se rendre sur le Consumer Electronic Show (CES), le salon mondial des technologies qui se tient chaque début d’année à Las Vegas. Pour l’occasion, son président, Carlos Ghosn, a dévoilé à notre confrère 01net.com [comme BFMBusiness. com, ce site est une entité du groupe Nextinteractive, NDLR] les objectifs de son groupe pour s’imposer dans l’avenir face aux géants allemands et américains. Le président Le président de l’Alliance a d’abord révélé partenariat avec l‘agence spatiale américaine. Ce partenariat "fait appel au savoir-faire de la Nasa dans le cadre des voitures sans conducteur dans le degré le plus avancé" a précisé le dirigeant.

Nous vous invitons à revenir un peu plus tard. Merci pour votre compréhension et votre patience. Marocainement vôtre. Air France condamnée,bien fait !

Al Israel Airlines Emirates Ethiopian Airlines Etihad Eva Air Evelop Fiji Airways Finnair Flybe Flynas Garuda Indonesia Germania Gol Gulf Air Hainan Airlines Hawaiian Airlines Hong Kong Airlines Iberia Icelandair Interjet Japan Airlines Jet Airways Kenya Airways KLM Korean Air Kuwait Airways LAM

Inflexion stratégique

Il est clair qu'un certain nombre de compagnies membres de la galaxie Etihad intéresse Lufthansa. Alitalia notamment que Lufthansa a convoitée dans le passé, même si celle-ci a perdu depuis énormément de parts de marché en Italie. D'autant plus que la compagnie italienne met fin à ses deux coentreprises européennes avec Air France et KLM. Enfin, toujours selon certains observateurs, un tel rapprochement pourrait se solder par l'entrée d'Etihad dans le capital de Lufthansa.

Quoi qu'il advienne, l'accord Lufthansa-Etihad semble montrer une inflexion stratégique de la part de la compagnie du Golfe. A savoir une volonté de se rapprocher de mastodontes reconnus en cessant de jouer les chevaliers blancs dans des compagnies en déroute, impossibles à redresser. L''accord signé également en décembre avec le géant du tourisme TUI pour créer une compagnie low-cost européenne en témoigne.

  Etihad fera-t-il avec Lufthansa l'alliance qu'il rêvait avec Air France-KLM ? © Fournis par La Tribune

Néanmoins, on n'en est pas encore là. Le désengagement d'Etihad des compagnies européennes n'est pas à l'ordre du jour selon un connaisseur du dossier, même si le maintien de la participation d'Air Berlin sera forcément étudié si le partenariat avec  Lufthansa devait se muscler.

Pour l'heure, Etihad a signé un accord avec plusieurs banques (en apportant sa garantie) pour qu'elles renflouent une nouvelle fois Alitalia. Et va injecter 300 millions d'euros pour racheter 49% de l'autrichienne NIKI afin de l'utiliser pour créer la compagnie low-cost commune au groupe TUI.

Si Etihad et Lufthansa approfondissaient leur relation, Air France-KLM pourrait se retrouver fragilisé. Si le groupe avait l'intention de nouer un partenariat d'envergure dans le Golfe, il ne resterait plus qu'Emirates. Mais là, plus encore qu'avec Etihad, le partenariat risquerait d'être fortement déséquilibré.

Qatar Airways revient à Nice au grand dam d'Air France .
La compagnie du Golfe va ouvrir la ligne Doha-Nice début juillet en Boeing 787 Dreamliner à raison de 5 vols par semaine. Lyon sera la prochaine destination, mais le calendrier n'est pas fixé.Le retour de Qatar Airways à Nice (où Emirates est déjà présente) est une mauvaise nouvelle pour Air France, car la compagnie qatari va de facto lui chiper une partie de la clientèle de la région niçoise se rendant en Asie et, inversement, une partie de la clientèle asiatique se rendant sur la Côte d'Azur.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!