Entreprise Engie dans le collimateur de Bruxelles

20:00  05 janvier  2017
20:00  05 janvier  2017 Source:   BFM Business

Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique

  Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique Ford fait marche arrière. Le constructeur américain a annoncé ce mardi 3 janvier qu'il allait annuler la construction d'une nouvelle usine à 1,6 milliard de dollars au Mexique afin d'investir dans une de ses installations dans le nord des États-Unis pour y fabriquer des véhicules autonomes et électriques. Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient leurs usines aux États-Unis, prenant tout particulièrement pour cibles leurs investissements au Mexique.

Visit us on mina7.net. Visitez-nous sur mina7.net. mina7.netتابعونا على. Master (M1) Analysis, Design and Research in the Field of Engineering

Si vous n'êtes pas automatiquement redirigé. Cliquez ici. Code of ethics of engineers .

Engie est dans le viseur de la Commission européenne. L'ex-GDF pourrait avoir bénéficié d'environ 300 millions d'euros d'avantages fiscaux au Luxembourg, révèlent des documents publiés jeudi par Bruxelles, qui enquête sur deux "montages financiers" du groupe énergétique au sein du Grand-Duché.

Selon l'enquête préliminaire publiée par Bruxelles, deux filiales d'Engie au Luxembourg ont pu déduire à elles deux un total d'un peu plus d'un milliard d'euros de leurs bénéfices imposables entre 2009 et 2015.

Or, si les présomptions de la Commission se confirment, cette somme aurait dû être taxée à 29%, le taux d'imposition sur les sociétés en vigueur au Luxembourg, soit environ 300 millions d'euros.

Novartis empêtré dans une affaire de corruption en Grèce

  Novartis empêtré dans une affaire de corruption en Grèce La presse grecque évoque "des versements de pots-de-vin à des fonctionnaires par Novartis" dans le cadre de cette affaire où près de 180 personnes ont été convoquées pour témoigner. Une mauvaise année pour le groupe pharmaceutique suisse déjà épinglé deux fois auparavant, en Turquie et en Corée du Sud, pour corruption visant à doper les commandes de certains de ses médicaments. Le groupe a également fait l'objet d'enquêtes judiciaires similaires en Turquie et en Corée du Sud, respectivement en avril et en août 2016 .

Forme juridique : ASBL ASS. ASSURANCES M ASS. INTERNATIONALE CAISSE COM. D'ASSU. COM SIM FIN SOCIAL FOND. D'UTIL. PUBLI. FONDATION PRIVEE GEIE GIE MUT OFP REGIE Search engine for Belgian Companies.

Page non trouvée. Vous avez manuellement saisi une URL ou utilisé un signet ? Merci de vérifier vos sources ou mettez à jour votre bookmark. Réorientez-vous grâce au plan de site ci-dessous. Attentats de Bruxelles : des révélations inquiétantes.

Des explications à venir

Interrogé par l'AFP, Engie, dont l'État français possède un tiers du capital, a indiqué qu'il "fournira(it) ses commentaires à la Commission européenne et à l'Etat du Luxembourg dans les mois à venir".

Le Luxembourg a pour sa part assuré "qu'aucun traitement fiscal particulier" n'avait été octroyé.

L'enquête de la Commission, ouverte mi-septembre, vise des accords fiscaux (ou "ruling") passés par le Luxembourg et GDF Suez autour de deux transactions financières intragroupes lancées en 2009 et en 2011.

L'effet LuxLeaks

  Engie dans le collimateur de Bruxelles © Fournis par BFMNews

L'État français est le principal actionnaire d'Engie, avec 32,76% du capital au 31 décembre 2015. Le ministère français des Finances s'est refusé à tout commentaire.

Les avantages fiscaux accordés à des multinationales sont depuis plusieurs mois dans le collimateur de Bruxelles, pressé notamment par les révélations issues du scandale LuxLeaks en 2014, puis des Panama Papers en 2016.

En 2014, l'affaire LuxLeaks avait mis en lumière les accords passés par le Luxembourg avec des multinationales pour les attirer sur son sol, à une époque où l'actuel président de la Commission Jean-Claude Juncker en était le Premier ministre.

Diesel: une information judiciaire ouverte contre Renault en France .
Renault est dans le collimateur de la justice. Trois juges d'instruction vont enquêter sur les dispositifs utilisés par le constructeur pour contrôler les émissions polluantes de ses voitures diesel, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Paris. Le parquet a ordonné le 12 janvier l'ouverture de cette information judiciaire pour "tromperie sur les qualités substantielles et les contrôles effectués avec cette circonstance que les faits ont eu pour conséquence de rendre la marchandise dangereuse pour la santé de l'homme ou de l'animal", a précisé le parquet.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!