Entreprise Chez Dassault, les Rafale dépassent les Falcon

20:45  05 janvier  2017
20:45  05 janvier  2017 Source:   BFM Business

Les voeux en photo et vidéo sur mobile cartonnent plus que les SMS

  Les voeux en photo et vidéo sur mobile cartonnent plus que les SMS L'envoi électronique de voeux passent de plus en plus par l'image animée ou fixe sur réseaux mobiles. Largement équipés de smartphones, les Français envoient plus volontiers des photos et vidéos, ou des messages sur les applications mobiles, selon les décomptes publiés ce dimanche 1er janvier 2017 par les opérateurs. Les MMS ont ainsi bondi de 8,63% chez Orange à 7,1 millions et de 13,5% à 3,39 millions chez Bouygues Telecom, entre 21h et 2h du matin dans la nuit de la Saint Sylvestre de 2016. Les deux autres opérateurs (Free et SFR) n'ont pas communiqué de chiffres pour les MMS.

The Dassault Aviation Store is coming soon. Pour vos commandes en cours et le service après-vente, merci de contacter : For your current orders and customers service thank you contact

Il y a 16 jours. Reportage. Charles de Gaulle : Succès du passage au tout Rafale .

Il y a bientôt deux ans, Dassault Aviation mettait fin à des années de disettes, en signant avec l'Égypte un contrat de 24 avions de chasses Rafale, le premier à l'export de cet appareil ultra-sophistiqué mais qui avait jusque-là empilé les échecs.

Ce premier succès a créé un véritable appel d'air et d'autres contrats (Qatar, Inde) sont survenus. Au point désormais que Dassault rencontre bien plus de succès qu'avec sa gamme de jets d'affaire, le Falcon.

Ainsi, selon les chiffres annoncés ce jeudi 5 janvier par l'avionneur, Dassault a enregistré en 2016 36 prise de commandes pour le Rafale, qui correspondent en fait au contrat passé avec l'Inde.

Guerre franco-française dans l'observation spatiale entre Airbus et Thales

  Guerre franco-française dans l'observation spatiale entre Airbus et Thales La feuille de route en matière d'observation spatiale commune à Airbus et Thales et initiée par le CNES et la DGA, "a explosé en vol". Face à Airbus, qui a plusieurs coups d'avance, Thales se doit d'investir s'il veut survivre dans ce secteur.Mais selon Thales, Airbus a déchiré la feuille de route en matière d'observation spatiale commune aux deux industriels et initiée en septembre 2015 par le CNES en coopération avec le ministère de la Défense. A la direction générale de l'armement, on considère également que cet accord "a explosé en vol". Bref, tous les éléments pour rallumer la vieille guerre commerciale et technologique entre les deux industriels sont bien en place.

Dassault aviation • dassault falcon jet corp. • dassault falcon service • sogitec. 1 Vol en patrouille d'un nEUROn, d'un Rafale et d'un Falcon 7x. Cette mission d'une grande complexité démontre la maîtrise technologique du Groupe Dassault Aviation.

  Chez Dassault, les Rafale dépassent les Falcon © Fournis par BFMNews

Un environnement difficile

Soit trois avions de plus que les commandes prises l'année dernière pour le Falcon (33). "La faiblesse des prises de commandes est le reflet d’un marché de l’aviation d’affaires difficile", rappelle Dassault Aviation dans le communiqué.

Du coup, au 31 décembre 2016, le carnet de commandes de Dassault comptait deux fois plus de Rafale que de Falcon (110 contre 63), alors qu'un an auparavant, la balance penchait dans l'autre sens (83 Rafale contre 91 Falcon). Il est vrai que Dassault a livré beaucoup plus de Falcon que de Rafale l'an passé (49 contre 9).

Dassault n'est pas le seul à faire face à un environnement difficile sur l'aviation d'affaires. Selon des chiffres communiqués en août par la société ReportBuyer, au premier semestre 2016, les prises de commandes ont chuté de 19% (à 7,6 milliards de dollars) pour les 5 plus grands acteurs du marché. La société expliquait que les grands groupes font face à une importante compétition sur les prix. Un autre problème, relevé par le PDG de Dassault Aviation, Éric Trappier, en début d'année, reste la mauvaise santé du marché de l'occasion. Les avions peinent à se vendre, les prix baissent, les stocks augmentent et le marché du neuf en pâtit.

Le cinéma français s'est effondré à l'international en 2016 .
Avec une baisse de près de 70%, les films français ont généré l'an dernier 34 millions d'entrées - contre 111,4 millions en 2015.En 2015, 111,4 millions de spectateurs à l'étranger s'étaient rendus en salle pour regarder un film français. Un succès tiré notamment par le blockbuster "Taken 3" (44 millions d'entrées). Le cinéma français avait alors réalisé sa troisième meilleure année à l'étranger depuis plus de 20 ans.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

Commentaires:

comments powered by HyperComments
C'est intéressant!