Entreprise Usine au Mexique : au tour de Toyota d'être menacé par Trump

10:45  06 janvier  2017
10:45  06 janvier  2017 Source:   La Tribune

Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique

  Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique Ford fait marche arrière. Le constructeur américain a annoncé ce mardi 3 janvier qu'il allait annuler la construction d'une nouvelle usine à 1,6 milliard de dollars au Mexique afin d'investir dans une de ses installations dans le nord des États-Unis pour y fabriquer des véhicules autonomes et électriques. Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient leurs usines aux États-Unis, prenant tout particulièrement pour cibles leurs investissements au Mexique.

En maintenance. tour de scènes.

SITE FERMÉ De là bas j'en suis … réponse à Daniel Mermet.

Donald Trump a tancé jeudi Toyota de représailles douanières si le constructeur automobile japonais construisait comme prévu une usine au Mexique pour fabriquer des voitures destinées au marché américain.

Toyota Motor said will build a new plant in Baja, Mexico, to build Corolla cars for U.S. NO WAY! Build plant in U.S. or pay big border tax.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

5 janvier 2017

"PAS QUESTION! Construisez des usines aux Etats-Unis ou payez d'importantes taxes à la frontière", a tweeté le président élu après avoir agité une menace similaire mardi à l'encontre de l'américain General Motors.

L'action Toyota en baisse

Ford annule la construction d'une usine au Mexique pour investir aux Etats-Unis

  Ford annule la construction d'une usine au Mexique pour investir aux Etats-Unis Cible de Donald Trump pendant la campagne présidentielle, Ford a annoncé mardi son intention d'allouer la moitié de la somme prévue pour la construction d'une usine au Mexique à son site de Flat Rock, dans le Michigan.700 millions de dollars pour l'usine du Michigan

Oups Cette page est introuvable 404 RETOURNONS À LA UNE. Donald Trump , le cracheur de feu.

Site en maintenance. Veuillez nous écrire à l’adresse contact@techmissus.com ou nous appeler au (+225) 2001-2034. Les entrepreneurs de l’internet menacés par les compagnies de télécom

Dans son message, le futur président américain fait référence à une "nouvelle usine" que le groupe japonais projetterait de construire à "Baja, Mexico" pour y fabriquer des modèles Corolla. Après cette annonce, l'action Toyota partait en baisse de 0,55% vers 18 heures 40 GMT à Wall Street où elle est également cotée.

Le président élu a récemment accentué sa pression sur les constructeurs automobiles pour qu'ils cessent d'utiliser l'accord de libre-échange Aléna qui permet, sous certaines conditions, d'exporter vers les Etats-Unis et sans droits des douane des marchandises produites au Mexique. Mardi, le futur président avait ainsi sommé General Motors de fabriquer aux Etats-Unis ses voitures destinées au marché américain sous peine payer une "lourde taxe frontalière".

Egalement durement critiqué parDonald Trump pour ses délocalisations, le groupe américain Ford avait, lui, annoncé mardi renoncer à construire une usine au Mexique pour investir dans une installation déjà existante dans le Michigan.

Etats-Unis : Foxconn et Sharp pourraient implanter une usine de télévisions .
Le géant de l'industrie électronique et Sharp étudient la possibilité d'implanter une usine d'écrans de télévisions LCD aux Etats-Unis. Si peu de précisions ont été apportées sur ce projet, cet intérêt s'ajoute à celui d'autres groupes asiatiques de développer leurs outils de production sur le sol américain. >> Lire aussi : Apple songe à rapatrier une partie de la production d'iPhone aux Etats-Unis

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!